AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ON EST DESCENDUS À TRENTE, MAIS VOUS POUVEZ ENFIN VOUS AMUSER !

Partagez | 
 

 Zadig

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Zadig Muro, got it ?

messages : 3
ici depuis : 14/03/2012

MessageSujet: Zadig   Mer 14 Mar - 23:02


zadig muro


spain (axis powers : hetalia).
nom : Muro
surnom : Z.
âge : 24 ans
né(e) un : Un certain 11 septembre.
études/profession : Souhaitez-vous ajouter le mot "travail" à votre dictionnaire personnel ? - Non.
situation : Célibataire pour le plus grand bonheur de ses dames.
sexualité : Hétérosexuel.
niveau de vie : Plutôt élevé. Même très élevé.
vit à : Palladium of course.
groupe : Again i'm a Palladium.



❝ TELL ME YOU WISH ❞

Tu plais aux filles, énormément. Pour être franc elles ont beau être attirées par toi c'est toi qui est le plus attiré par elles. Chaque femme qui a croisé ton chemin était unique et avait quelque chose de spécial. Ces fleurs si mystérieuses qui s'ouvraient à toi. Pour la plupart aujourd'hui ce ne sont pour toi que des pages du passé mais certaines fleurs t'ont marqué à jamais et ce doux sentiment te pousse à continuer. Continuer, mais quoi ? Tout ce jeu de séduction ? Tu ne fais que séduire. Que ce soit avec les femmes ou avec les personnes que tu dois impressionner. Tu les séduits. Qu'en est-il alors de tout ce qui se passe à l'intérieur de toi ? N'es-tu qu'une coquille vide qu'on a rempli de doux mots et de douces attentions ? Et les sentiments dans tout ça. N'était-ce que pulsionnel ? Une nouvelle fleur arrive devant toi et tu comptes bien enlever ses pétales une à une pour qu'elle t'appartiennes l'espace d'un instant mais tu ne gardes jamais les fleurs que tu as eu en ta possession. Elles n'ont plus aucun intérêt et selon toi il faut laisser sa place à toutes les autres fleurs qui peuplent ce monde.
Abject.

Cependant c'est autour de ces histoires que se forge ta réputation, celle d'un Dom Juan digne de Molière mais tu ne comptes pas te faire avoir par une maudite statue toi. Et si pourtant cette statue se déguisait en fleur dont tu ne pourrais te détacher ? As-tu déjà envisagé un tel amour ? Car l'amour tu le possède, tu as l'amour des femmes. De toutes les femmes. La femme qui sera l'objet de tous des désirs, l'objet de toute ton attention et l'objet de ton amour n'existe pas, pas même dans ton imagination. Une relation entre toi et une unique femme est donc impossible pour le grand malheur de toutes ses fleurs qui te courent après. Ainsi que de tous ces parents qui n'espèrent qu'une chose pour leur fille, tomber avec un aussi bel homme, un aussi gentil homme et surtout un homme suffisamment aisé pour vivre a-patheia dans cette ville sous globe.
Pathétique.

Toi tout ce qui t'intéresse finalement c'est de chasser. Les filles qui te courent trop après perdent de leur valeur première et se réduisent elles même à un rang plus bas que terre à tes yeux. Ce qui t'attires c'est la fleur que tu ne connais pas, la rencontre fortuite qui mène à un jeu de séduction que tu mets peu de temps à engager. Surtout si la belle fleur te plait. Tu connais la plupart des fleurs, suffisamment pour faire jaillir un jardin dans ta main. Les sortes, les parfums, les couleurs, tout t'attires, tout te séduit. Tu as tout de même certains critères en tant que jeune homme qui se respecte mais tu respectes toutes les fleurs qui ont fleuri autour de toi à Kyuu et n'hésite pas à charmer les trois quarts de celles ci car une femme est d'autant plus belle si on reconnait sa beauté quelle qu'elle soit.
Respectable.

❝ WHAT DID YOU EXPECT ? ❞

Tu es plein de vie.
Ton sourire en est le reflet constant et tes amis seront les premiers à le confirmer. Tu es un joueur invétéré mais un joueur qui fait attention. Car après tout, on t'as éduqué dans un but précis : conserver une certaine réputation pour ta famille.
Il est donc normal que tu t'habilles en suivant la mode et pour cela, rien de mieux qu'une styliste personnelle. Tu ne fais que peu de shopping si ce n'est pour séduire quelques fois même si la plupart du temps ton corps suffit.
Ce corps dont t'as doté la nature, un corps d'apollon. Une peau légèrement bronzée, une taille au dessus de la moyenne, un corps que tu as sculpté au fil des années et des yeux verts dans lesquels un nombre incalculable de femmes se sont noyées. Tu n'hésites pas et plonge tes mains dans tes cheveux noirs comme l'onyx qui dégagent un doux parfum du dernier shampooing ou dernier soin qu'a utilisé ton coiffeur personnel.
Ta voix n'est que le prolongement de ton physique attrayant. Elle est douce et suave et tire vers les graves. Tu pourrais presque être la doublure voix des princes de Walt Disneys si ceux si avaient autant de charme que toi. Ton rire ne part pas dans tous les sens. Il est maîtrisé et en fait craquer plus d'une si jusque là elles n'avaient pas été charmées par toutes les attentions dont tu as déjà du faire preuve envers elles.
Aussi, tu ne parles pas pour ne rien dire, ou alors seulement avec tes véritables amis car les mots peuvent souvent porter préjudice et tu n'es à l'abris de rien. Même ta jolie cage dorée ne saurait te protéger des ragots que l'on colporte à ton sujet.

❝ WHAT ABOUT THEM ? ❞

Les rioters et les libras ne sont que le cadet de tes soucis. Paradoxalement, leur guerre mutuelle t'ennui à haut point et ne te divertit désormais plus. Si le gouvernement trouve nécessaire une telle répression, soit. Mais qu'ils ne viennent pas se plaindre si le vent de la rébellion leur effleure doucement la peau car au final d'après toi les rioters n'ont aucune chance fasse à la puissance de feu qui se trouve face à eux. Encore s'ils avaient un allié infiltré qui pouvait leur donner de quoi subsister ils auraient une chance mais tu n'es pas cet allié et ne le sera jamais.
Tu n'es certainement pas un héros.
❝ ONCE UPON A TIME ❞

On t'as toujours dis que tu avais été gâté. Trop peut-être.
Bébé déjà tu t'attachais à ta mère. Le jour de ta naissance tu pleurais non pas parce que l'on t'avais fait réagir mais parce que ton unique souhait était de rentrer à l'intérieur de ce si confortable cocon que crée une mère pour son enfant.
Après tout, je dis ça mais je n'en ai aucune idée, tu y étais mais la raison et l'entendement sont subjectifs à cet âge et tu ne prétends pas être un enfant surdoué au niveau de ton développement intellectuel.
On t'as toujours fait grandir dans un monde où le véritable désir n'existait pas. Tu avais tout, même tout ce que tu n'avais jamais désiré. Ta chambre changeais tous les jours d'aspect selon tes envies, tes jouets n'étaient utilisés pour la plupart qu'une unique fois.
Peut-être cette utilisation unique t'as amené à être celui que tu es aujourd'hui mais cela viendrait à dire que tu ne fais que jouer avec les femmes et tu te refuses à penser ça.
Tu avais tout l'amour dont une mère regorgeait, tout l'amour d'un monde dans un si petit corps qui ne comprenait alors pas pourquoi il était au centre de toutes les attentions.
Les Muro avaient eu un fils.

Un fils, un héritier. Quelqu'un qui hériterait d'une fortune dont on ne vent plus la grandeur. Une fortune qui fait des jaloux, beaucoup de jaloux mais qui te permettrais de céder à tous tes caprices sans jamais l'épuiser. C'est ainsi qu'on peut dire que tu eus une jeunesse dorée dans laquelle tu vis toujours actuellement par ailleurs. Le sens de l'argent et du travail t'échappent totalement en contre partie mais à l'abris de cette fortune qui s'en soucierait ? D'autant plus que tu es suffisamment intelligent pour juger toi même ta propre vie et décider de ce qu'il en adviendra. Ainsi déjà petit tu savais ce que tu serais et cherchait à séduire les filles de ton âge à l'école, au collège, puis au lycée. Tu t'amusais et tu t'amuses encore. Être le plus envié des Palladiums n'est que ton quotidien mais les personnes qui te croisent ne font que chercher à te connaître superficiellement.
Regrettable.

Le seul trait de caractère que l'on t'accorde impunément est d'être un tombeur pour toutes ces fleurs que tu déflores. Néanmoins, tu as une vision bien moins saugrenue et bien plus poétique. Ce n'est pas seulement un coup d'un soir et un au revoir. C'est avant tout faire rêver, être romantique parfois et même mentir s'il le faut. Rarement, tu peux prolonger ce doux moment à quelques jours si la fleur semble trop fragile ou tout simplement si tu éprouves encore de l'intérêt envers celle ci. Car au final, il ne s'agit que de ça, de l'intérêt. Et la chute est parfois haute pour toutes ces jeunes femmes qui auraient voulu être l'élue, l'unique, la seule.

Cette élue n'existe pas. Ou alors elle se reflète dans l'image que tu gardes quand tu penses à ta mère mais ce n'est qu'une vision de ce qu'est l'amour pour toi. Et pourtant, cette image s'échappe petit à petit de ta mémoire. En effet, le suicide eut raison d'elle. Un suicide inexplicable étant donné la vie qu'elle avait. Son époux, ton père autrement dit, qui par ailleurs n'était pas plus proche de toi que ceux qui t'avaient collé une réputation de Dom Juan, fut anéanti. L'argent n'achète pas tout malheureusement et l'affection de son fils ne sera pas la preuve du contraire. L'argent ne résout pas tous les problèmes et aujourd'hui vous devez vivre dans un monde où une partie de vos êtres seront en manque. Bien sur, pour ne pas altérer la réputation de la famille, il apparaitrait que Madame Muro serait en fait partie du jour au lendemain à l'extérieur du Globe mais qu'elle reviendrait certainement un jour et même si les rumeurs disent que sortir du Globe est impossible il semblerait que même le gouvernement laisse à penser que l'argent puisse acheter plus que l'on ne pense.

Il ne reste alors que toi qui souffre de l'absence de ta mère dont tu ne peux parler, à personne, sans mentir sur la véritable raison de son absence. Quand à ton père, il a tout simplement trouvé une amante qui comble son manque. Bien sur, en toute discrétion.



surnom : Ryuji
âge : 17 ans
anniversaire : 18 mai
pays : France
connexion : Régulière
un petit mot ? : Vous avez bien changé le forum quand même j'espère qu'il se remplira vite. Ah oui, j'étais Ryuji Mugetsu avant. C'est un DC sans en être vraiment un en fait !





Dernière édition par Zadig Muro le Lun 16 Avr - 13:14, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arizona Yang, got it ?
fonda du feu de dieu (a)

messages : 32
ici depuis : 29/02/2012
i like : casser des bouches.

MessageSujet: Re: Zadig   Mer 21 Mar - 6:05

Ah Ryuji ! Contente de voir que tu restes quand même avec nous.
Bonne chance avec Zadig (t'auras toutes ces groupies autour de toi. éwè)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masael N. Black, got it ?

messages : 306
ici depuis : 02/09/2010
i like : pas toi.

MessageSujet: Re: Zadig   Jeu 22 Mar - 21:44

RYUJI ?! AMOUR DE MA VIE ! Te souviens-tu de ta défunte femme, Eckosphère ! *^* ♥️♥️♥️ *dis oui, dis ouiiii !, parce que je suis ta groupie number ONE !* Contente que tu sois de nouveau parmi nous, bonne chance pour ta fiche . Ryuji
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zadig Muro, got it ?

messages : 3
ici depuis : 14/03/2012

MessageSujet: Re: Zadig   Lun 16 Avr - 1:56

    Mdr vous êtes trop choux !
    Je vous aime fort 8D

    Désolée si j'ai mis un peu de temps à répondre mais j'étais en train de passer mes concours pour entrer aux beaux arts (d'ailleurs j'ai ma réponse la semaine prochaine D8)

    Bref voilà maintenant je vais finir tout ça tout ça ♥

    (et oui, bien sûr que oui je me souviens de ma petite ecko) ♥

    Edit: Juste pour dire que c'est fini !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé, got it ?


MessageSujet: Re: Zadig   

Revenir en haut Aller en bas
 

Zadig

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Sauter vers: