AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ON EST DESCENDUS À TRENTE, MAIS VOUS POUVEZ ENFIN VOUS AMUSER !

Partagez | 
 

 L'imprévu [PV Jack et Hildaly]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité, got it ?
Invité


MessageSujet: L'imprévu [PV Jack et Hildaly]   Jeu 28 Oct - 20:20

Une longue et périlleuse soirée s'annonçait pour Emi. Il était temps pour elle de sortir ses précieuses lames à dents affuter. Elles étaient restées de nombreux mois au fond d'un placard mais ce n'était pas encore l'heure de les délaisser. Un nouveau travail les attendait. La rioter était assise sur une chaise, occupée à mettre ses bandages sur ses jambes et sur ses bras. Une fois la tâche terminée, elle s'avança vers le placard en bois et ouvrit les deux battants. Tendant les bras devant elle, elle saisit ses armes avec délicatesse. Sa cible se trouvait être un homme. Pour tout dire, elle ne l'avait jamais rencontré auparavant. Les seuls renseignements qu'elle avait sur lui étaient écrit dans la lettre de sa sœur, Akane. Cette dernière était malheureusement dans un lit d'hôpital. Le diagnostique ? Une clavicule cassée, sans compter la perte de l'usage de sa jambe droite. Akane ne pourrait plus jamais marcher sans béquille, elle ne pourrait plus se battre. C'était bien la pire chose qui pouvait lui arriver. Elle, qui aimait tant être rioter. Le but d'Emi était simple : la venger. Le problème, c'est que cet homme devait être très fort pour avoir causé de tel dégâts à sa grande-soeur... ce ne serait pas de tout repos. Elle lâcha un petit soupir avant de sortir de son appartement. D'après Akane, l'homme qu'elle recherchait était de forte corpulence, et possédait des yeux verrons. Le passage le plus important de la lettre mentionnait un bateau à son nom : Harker. Un port, ça ne devait pas être trop dur à trouver dans le coin.

Environ une heure plus tard, Emi fit son apparition au port. La nuit était tombée il y a peu de temps. Il n'y avait que quelques lampadaires pour éclairer son chemin sur le quai. Les bateaux étaient alignés tout le long, tanguant dans l'eau sombre. Un frisson parcouru le corps de la jeune femme tandis qu'elle cherchait des yeux le nom de sa proie sur la coque des bateaux. Ce fut un jeu d'enfant. Le bateau en question n'était pas très grand. L'homme qui vivait là ne devait y passer que la nuit, et encore. La douce Emi grimpa dessus en silence, marchant un pas devant l'autre, prête à faire un mauvais coup. Une petite porte se trouvait juste en face, menant probablement à la chambre. Elle abaissa la poignée et ouvrit la porte. Une silhouette reposait dans le lit. La respiration d'Emi était inaudible, on aurait presque dit qu'elle était en apnée. Elle resserra son étreinte sur le manche de ses armes et s'approcha.

« Qu'est-c'que tu veux ? » gronda l'homme emmitouflé dans sa couverture.

Le sang d'Emi ne fit qu'un tour. Il avait l'ouïe fine le salaud. Serrant la mâchoire, elle leva sa lame au niveau de sa poitrine. Elle ne devait pas perdre de temps à bavarder avec lui. Elle devait agir maintenant. Malheureusement pour elle, il agit avant, l'empoignant par la gorge. Il souriait d'un air sadique et ses yeux verrons ne la lâchaient pas des yeux. Soulevée du sol, Emi avait du mal à respirer. Sa main droite était immobilisée par celle du type. Mais pas la gauche. Elle s'empressa de l'entailler à la hanche avec sa seconde lame. L'homme grimaça, relâchant sa prise. Emi l'entraina à l'extérieur du bateau, jusqu'au quai.

« Je m'appelle TANAKA Emi. Je souhaite te combattre pour l'honneur de ma sœur. Ainsi donc, à l'aube, tu ne seras plus. »

« Tu as bien du courage. Mais j'ai peur d'te décevoir, car mon heure n'est pas v'nue. »

Se jetant sur elle, il lui envoya un poing phénoménale dans l'abdomen. Emi tomba sous le choc. L'homme ricana en tournant autour d'elle. Visiblement, elle était devenue la proie et lui le chasseur. Ce n'était pourtant pas ce qui était prévu au départ. C'était son devoir de lui prendre la vie. Il ne fallait surtout pas se décourager. La rioter se releva, la tête haute. Elle fronça les sourcils, bien décidée à en finir. Celui qui se nommait Harker, l'avait apparemment compris, car son regard venait de changer. Emi se mit à courir, armes brandies au dessus d'elle. Au dernier moment elle dévia sa trajectoire sur la droite pour sauter sur le bord d'un bateau. Les deux lames se rejoignirent dans un bruit métallique suivit d'une giclée de sang et d'un gros « BONG ». La tête de son ennemi était à présent séparée de son corps, les yeux exorbités. La meurtrière essuya le sang sur son visage d'un revers de main, puis poussa de son pieds les deux morceaux de chairs dans l'eau froide. L'honneur des TANAKA était enfin restitué. Emi se laissa tomber par terre, avant de cracher le peu de sang qui se trouvait dans sa bouche. Haletante, elle s'adossa contre le mur après avoir déposé les armes. Une étape venait d'être passée.

Après avoir retrouvé un rythme cardiaque normal, Emi retira ses bandages teintés de pourpre, dévoilant sa peau blanche. Elle passa sa main sur son front avant de tourner la tête sur le côté. Quelqu'un se tenait à l'autre bout du quai. Il semblait même la fixer. A cette distance, elle n'arrivait pas à voir son visage... était-ce un rioter ? Car sinon, pourquoi venir en ces lieux à une heure si tardive ?

« Je peux vous aider... ? » dit-elle en haussant la voix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matthews Jack r., got it ?

messages : 71
ici depuis : 18/08/2010

MessageSujet: Re: L'imprévu [PV Jack et Hildaly]   Lun 1 Nov - 19:35

    L'adolescent déboula dans le quai presque maladroitement vu le virage qu'il venait de négocier. Une casquette noir recouvrait sa tête où il avait caché ses cheveux blonds dorés tandis qu'il filait presque ventre à terre à travers le quai. Il suffit de quelques instants pour qu'il ne remarque pas une silhouette devant lui et qu'il lui rentre dedans sans pouvoir ralentir dans son élan. La collision était inévitable et le choc fut assez violent pour qu'il soit projeté au sol, perdant sa casquette au passage. Il porta une main à sa tête en laissant échapper un vague « hmm » plutôt plaintif à peine plus fort qu'un murmure.
    Pourtant avant de reprendre conscience de la situation, il entendit des voix. Le jeune blondinet se releva précipitamment, presque vacillant les premières secondes avant de jeter un bref regard derrière lui. Ils arrivaient. Il était rentré dans quelqu'un...c'est vrai. Mais il ne devait pas l'avoir vu pour ne pas esquiver un mouvement de recul, enfin peu importe il n'avait pas le temps. Il devait les entraîner dans ce quai qu'il connectait comme sa poche pour les tuer un à un. Et recharger son pistolet, il avait besoin de prendre encore quelques instants sur ses poursuivants. Murmurant à peine une excuse, il reprit sa courser pour se cacher dans le premier bateau qui pourrait convenablement le cacher qu'il trouva.
    Tout avait commencé quelques minutes plus tôt alors que le jeune rioter venait de sortir d'un bar, quelques bandes traînaient devant dont la moitié était complètement ivre. L'alcool rend certaines personnes plutôt agressives ou pitoyables. Il traînait presque par terre ou peut-être vomissait-il avec tout l'alcool ingurgité un homme qui devait avoir peut-être 25 ans. Le blond encore sobre ne lui lança qu'un bref soupir, méprisant à quel point il avait l'air vulnérable et pathétique ainsi presque avachit par terre. Quelle ne fut pas sa surprise quand celui, pour une raison qu'il ne comprit pas, commença à lui brailler quelque chose. Mais c'était plutôt incompréhensible et Jack lui tourna simplement le dos juste agacé, il n'avait pas envie de supporter un ivrogne. Celui-ci devint insistant et attrapa sa veste qu'il tira. Surpris, le blond répondit par un coup pour se défendre. Et il se retrouva rapidement encerclé tandis que l'homme tombait par terre. Il était à peine capable de tenir debout en vérité mais ce n'était pas vraiment l'avis de ses compagnons.
    Certainement sous l'emprise de l'alcool eux aussi et particulièrement agressifs, ils avaient surtout pris la première occasion de taper quelqu'un. Se sachant encerclé, Jack savait pertinemment qu'il n'aurait aucune chance surtout avec un pistolet qu'il n'avait pas encore eu le temps de charger. Réussissant à trouver une issue, il prit les jambes à son cou pour trouver un endroit où il serait à son avantage. Il ne fuirait pas le combat mais il essaierait d'en sortir vivant. C'est ainsi qu'il a pensé au quai regorgeant de bateaux et surtout de rioters. Il imaginait bien que si l'un de ces gros costauds tombaient sur l'un d'entre eux, il se ferait descendre aussi grand et fort soit-il.
    Le blondinet rechargea son unique arme tandis qu'un des hommes, ils avaient dû se séparer, arriva comme épuisé et semblait demandé à l'inconnu dans lequel il était rentré s'il l'avait vu...Merde, sa casquette ! Il avait fait tombé sa casquette là-bas.


This is life every second here
Gripping tighter
Empty praise to all the things I fear inside
Revenir en haut Aller en bas
Invité, got it ?
Invité


MessageSujet: Re: L'imprévu [PV Jack et Hildaly]   Lun 8 Nov - 16:36

MAis qu'est ce qu'il foutait là ? C'était une très bonne question à laquelle il ne savait pas du tout répondre. Remontons plus loin dans le temps... La journée ? Elle s'était passée relativement normalement. Une nouvelle exclusion au cours qui lui valut cette fois un petit tour chez le responsable de son année. Comme d'habitude, il n'y avait aucune preuve de nécessité d'exclusion. Il savait très bien de quoi le prof avait parlé, où ils en étaient au cours, le seul souci, c'est qu'il avait effectivement oublié de rendre le dernier travail. Enfin... Non. Pour être exacte, alors qu'il était en train de le faire, il avait eu un nouveau coup de tête lui indiquant une toute autre direction que la réalisation de ce travail. Forcément du coup, n'étant rentré que le lendemain matin parce que finalement il avait été entrainé dans une combine de ce cher professeur Rouge, qui l'avait empêché de dormir, et bien son travail n'était pas du tout fini, et il fallait le rendre dans la journée. Donc voilà...c'était bien la première fois qu'il ne rendait pas un travail, mais malheureusement pour lui, comme c'était avec un prof qui ne l'avait pas du tout bonne envers lui, non seulement il s'était fait renvoyé une nouvelle fois du cours, mais en plus il avait été envoyé chez le responsable. Tout ça lui paraissait fort excessif, mais bon quand un prof n'aime pas un élève, ça se fait ressentir à la moindre erreur de sa part. Du coup il s'était fait passé un petit savon par le responsable pour quand même arrivé à la conclusion qu'il était un bon élève. Il n'avait pas très bien compris l'utilité de tout ça. Mais bon... Il n'avait pas forcément envie de se prendre la tête là dessus. Il allait juste devoir faire un minimum attention à toujours rendre ses travaux. Ce qu'il faisait habituellement...mais bon là, son imprévisibilité lui avait encore joué des tours. Cela n'expliquait néanmoins toujours pas pourquoi il était actuellement, dans la soirée, en ce lieu... Continuons la journée.

Après sa visite chez le responsable, il est retournée en cours et a terminé la journée comme tous les jours avec les autres élèves de sa classe. Rien de bien formidable. Ce qui changea fortement par contre, c'était qu'une visite était là pour lui. La seule visite possible était son père...Seule personne qu'il connaissait de l'extérieur de l'école. Enfin non, il connaissait beaucoup de monde qu'il avait croisé de ci de là mais personne susceptible de venir se taper à l'école... Enfin il ne lui semblait pas... ET il avait effectivement raison. C''était sa belle-mère. Il fut assez surpris de la voir... Mais il accepta d'aller boire un verre avec elle en dehors de l'école. Ce qu'ils firent. Apparemment son père l'avait gardé malgré leurs ébats sexuels. Pas de problème, après tout il n'en avait rien à faire. Il avait juste eu envie d'elle et elle avait répondu positivement, point barre. Belle mère ou pas, après tout ce n'était qu'un coup de tête,elle n'avait qu'à dire non, ce qu'elle ne fit pas le moins du monde. Par contre... Qu'elle vienne le voir pour lui dire qu'elle pensait constamment à lui devenait particulièrement dérangeant. Il n'avait pas du tout envie d'elle sur le coup. Mais pas du tout. En fait il était quelque part bien content que son père l'oublie. Il n'avait pas tellement besoin de lui. Il lui versait de l'argent c'était bien assez. Et encore concrètement il pensait prendre un petit boulot... Histoire d'être indépendant et que son père n'ait qu'à payer l'école. Mais chaque chose en son temps... Sa belle-mère. Et bien il l'a fit tout simplement pleurer en lui disant la vérité. Il ne fut pas particulièrement touché par ces pleurs. ET après avoir payé leur consommation, il partit tout simplement sans un mot. C'était la deuxième anomalie de la journée. Mais ça n'expliquait toujours pas la situation actuelle...

Quitte à être en dehors de l'école, et bien il était parti se balader ce qui l'avait amené à aller au cinéma. Il n'y allait pas souvent mais encore de temps en temps. C'était dommage parce qu'il aimait bien aller au cinéma. Mais bon... Ce n'était pas toujours lui qui décidait, plus ses coups de têtes, qui étaient imprévisibles. Lui même ne pouvait pas prévoir ses réactions. Du coup, voilà, il avait passé deux heures de son temps au cinéma et quand il en sortit, il faisait relativement tard. Enfin...La soirée était avancée. Il en avait même oublié de manger... mais ayant pris des pop cornes et une boisson, il n'avait plus faim. Il remarqua un groupe de jeunes qui étaient en train de s'amuser près d'où il était. Il décida d'aller les trouver mais... Et c'est là que la journée subit une nouvelle anomalie, il eut subitement une déconnexion assez violente. Comme cela lui arrivait parfois d'être totalement déconnecté de la réalité et de ne plus penser, cela venait de lui arriver là maintenant. Cependant, d'habitude, ça lui arrivait, il restait immobile. Là, quand il reprit "conscience", il venait d'errer pendant une bonne heure pour se retrouver... Et bien justement il ne savait pas. Il était là... Perdu...dans le noir...et tout seul...Voilà comment il en était arrivé là. Heureusement pour lui, il était entier et il avait toujours ses affaires. Mais il n'était pas encore au bout de ses surprises pour la journée. Une voix féminine l'interpella au loin et il tourna la tête pour ne voir qu'une ombre au loin...avant qu'un mec passe peu de temps après juste devant lui en perdant sa casquette d'ailleurs pour aller se cacher un peu plus loin. Déjà ça ce n'était pas très normal, mais il n'eut pas tellement le temps de réagir qu'il fut percuté par un autre mec, heureusement pas fort, qui lui demanda s'il avait vu le mec en question qui venait de perdre sa casquette. Sans vraiment réfléchir, il montra du doigt une troisième direction, pas celle de la fille, pas celle du mec, une autre... Et l'inconnu partit vers celle-ci sans attendre.


*C'est quoi cette journée ?!*

Cela ne le perturbait pas tellement...c'est juste que wow...ça faisait beaucoup pour une simple journée comme les autres. Il s'avança et ramassa la casquette avant de regarder dans la direction du mec.


"Vous pouvez sortir il est parti..."
dit-il en tendant la casquette vers la direction dans laquelle le mec devait débarquer. Il jeta aussi un coup d'oeil vers la fille qui lui avait adressé la parole.


"Je veux bien que vous m'aidiez, je ne sais pas où je suis..."


Dans quelle situation encore s'était-il fourré ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité, got it ?
Invité


MessageSujet: Re: L'imprévu [PV Jack et Hildaly]   Mer 10 Nov - 21:35

Au loin, la silhouette avançait lentement vers elle. Deux voir trois minutes s'écoulèrent avant qu'Emi ne puisse voir son visage. C'était un homme aux cheveux teintés de couleur mauve et aux yeux particulièrement attirants. Pour tout dire, il semblait un peu perdu dans ce port. On aurait dit un élève studieux, comme ceux qui restaient assis des heures sur une chaise à faire leurs devoirs. Enfin, ce n'était qu'un simple préjugé après tout. La jeune femme se releva, les cheveux en pagaille et quelques gouttes de sang par-ci par-là, elle n'avait rien de très engageant. Pourtant, malgré ce côté sanguinaire et barbare, son visage souriant n'inspirait que de la douceur. L'inconnu qui se trouvait devant elle fut soudainement bousculé par un blondinet fuyard. Ce dernier en perdit sa casquette, il ne vint toute fois pas la reprendre, il partit se cacher quelques mètres plus loin. Très vite un homme les rejoins, demandant l'endroit ou il s'était enfuit. Le garçon aux cheveux bizarres indiqua une fausse direction, et il s'empressa de la suivre.

« Vous pouvez sortir il est parti... »

Partit ! Partit ! Pour combien de temps ? Il se rendrait vite compte de la tromperie le gaillard. Et vu le bruit aux alentours, il n'était pas seul. Des ivrognes. Emi n'avait jamais bu d'alcool. C'était bien inutile de boire. En quelques heures à peine on pouvait se transformer en un être pitoyable et sans défense. Non, vraiment, elle ne comprenait pas le but. Restant sur ses gardes, elle ramassa ses lourdes armes, encore pourpres.


« Je veux bien que vous m'aidiez, je ne sais pas où je suis... » lui dit-il.

Emi plongea ses yeux jaunes dans les siens, avant de lui sourire chaleureusement. Il venait de la vouvoyer, preuve que c'était un homme poli. Une qualité que la rioter appréciait. Par contre, il devait-être un peu tête en l'air pour ne pas savoir ou il se trouve. Il y avait des bateaux un peu partout, alors la réponse était assez simple... et s'il cherchait un itinéraire pour rentrer, et bien il pouvait toujours courir, elle ne lui donnerait pas. Ce n'était pas de la méchanceté, mais Emi aimait faire de nouvelle rencontre, et elle ne voulait pas gâcher cette occasion. Elle s'avança vers lui et inclina légèrement la tête.

« Tanaka Emi, et vous ? »

Changement de sujet, oui, et alors ? Il ne s'en apercevrait peut-être pas. Quoi qu'il ait à faire ailleurs, il pouvait bien le reporter à plus tard. Emi rougit un peu, honteuse de devoir se présenter dans de telle circonstances. En temps normal, elle serait habillée de façon très féminine et aurait l'air de la femme sensible, qu'elle était en réalité. Mais là, franchement, avec cette tenue vulgaire et ses lames, elle ne faisait pas bonne impression. Et heureusement, heureusement qu'il ne l'avait pas vu décapiter l'homme qui reposait désormais au fond de l'eau ! Attendant une réponse des plus positive, elle jeta un petit coup d'œil autour. Elle ne s'était pas rendu compte que le blondinet venait de sortir de sa cachette. Maintenant qu'il était si près, elle le reconnu immédiatement. Il s'agissait de Jack. Tout comme elle, il était rioter. Emi ne le connaissait pas plus que ça, mais s'il avait des ennuis, il pouvait compter sur elle. En fait, elle ignorait complètement s'il se souvenait d'elle ou non, mais au pire, ce n'était pas bien grave.

« Salut Jack. Tu nous amènes des problèmes à ce que je vois. » dit-elle d'un ton amusé.

Son regard glissa sur le côté avant de pointer du doigt le fond du quai. Un groupe d'hommes fonçaient sur eux en brayant, bouteilles et couteaux en main. On ne pouvait même pas les comprendre tellement ils étaient bourrés... C'était bien triste à voir. Bref, il n'y avait pas trois milles solutions. Soit ils restaient là à attendre de se faire casser la figure, ou alors ils partaient en courant, histoire de les semer. Emi préférait nettement la deuxième option. Resserrant ses mains sur ses précieuses lames, elle fit signe aux deux garçons qu'il fallait quitter le quai au plus vite. Ne les connaissant pas, elle ne pouvait pas deviner leur réaction. Elle espérait simplement ne pas avoir à rester là. Ce n'était pas son genre de se salir les mains pour rien. Surtout contre des types empestant l'alcool. Ce ne serait pas loyal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matthews Jack r., got it ?

messages : 71
ici depuis : 18/08/2010

MessageSujet: Re: L'imprévu [PV Jack et Hildaly]   Dim 14 Nov - 1:13

    « Vous pouvez sortir il est parti... »
    Jack qui se dépêchait de charger ses munitions dans son arme avait quelques instants complètement oublié le jeune homme qu'il avait percuté un peu plus tôt. C'est donc à cette phrase, un peu étonné, qu'il sortit sa tête aux traits encore juvénile, ses cheveux blonds en bataille collés contre sa peau blanche à cause de la sueur après toute cette course. Il est parti...Légèrement déçu que l'homme soit parti au lieu de venir fouiller dans le port et qu'il l'assomme d'un coup de pistolet, il passa sa main dans les cheveux avant de bondir hors du bateau où il s'était caché tout en rangeant précieusement son arme dans l'une de ses poches.
    Il...Cela voulait dire qu'un seul homme était parti dans la mauvais direction mais tout un groupe le suivait de près et l'autre bonhomme risquait sûrement de rapidement rappliquer, furieux de s'être fait mené en bateau de la sorte. Ironique non, de se faire mener en bateau par un inconnu qu'on rencontrait dans un quai remplit de bateaux n'est-ce pas ? L'adolescent eu un sourire à cette pensée avant de remercier d'un geste de la tête le jeune homme aux cheveux violets tout en prenant la casquette qui lui tendait.
    Mais l'homme en face de lui répondit à il ne sait qui en se retournant vers une silhouette, armes en mains, tâchée d'une couleur pourpre comme si elle venait de charcuter quelqu'un. C'était une femme dont le sourire chaleur était presque effrayant avec ses vêtements couvert de ce qui semblait à première vue du sang ou alors elle venait d'utiliser beaucoup de sauce tomate et ses cheveux en bataille tenant ses armes certainement couvertes du même sang que celui sur sa chemise.
    « Tanaka Emi, et vous ? »
    Il tressaillit, ce nom avait une consonance étrangement familière, comme s'il l'avait déjà entendu. Elle s'était encore rapprochée et son visage éclairé par les lampadaires aux alentours, il la reconnut enfin. Une jeune femme plutôt grande qui semblait particulièrement douce et chaleureuse en apparence mais qui faisait pourtant parti des Rioters. Enfin on trouvait un peu de tout chez les Rioters, d'ailleurs il aurait entendu certaines rumeurs comme quoi elle était en réalité une véritable tueuse malgré ses apparences inoffensives. Mais il ne la connaissait pas plus que par les rumeurs et les quelques commérages qu'il avait entendu en passant parfois, il savait à peu près qui c'était mais sans réellement plus. Enfin c'était toujours utile de connaître les membres du groupe auquel on appartient dans ce genre de situation singulière n'est-ce pas ?
    « Salut Jack. Tu nous amènes des problèmes à ce que je vois. »
    Elle dit ces mots sur un ton...amusé ? Elle semblait amusée de la situation, un jeune adolescent poursuivi par une bande d'hommes costauds complètement ivres et qui semblait plutôt bourrus. Comique ? Cela dépendait certainement des points de vue alors. Il suivit du regard ce que la jeune femme aux cheveux tellement clairs qu'ils en étaient blanc montrait...L'autre partie du groupe qui braillaient et hurlaient à plein poumons des bouts de phrases, des mots à moitié mâchés incompréhensibles sauf peut-être entre eux. Ils étaient armés et brandissaient des bouteilles à demi vide et quelques couteaux. Il lâcha entre ses dents un « merde », n'ayant pas envisagé qu'ils le trouveraient si vite. Il penserait qu'ils seraient plus lents à venir, qu'il aurait pu gagner au moins quelques minutes et que l'alcool les auraient ralentis ainsi que leurs imposantes carrures tandis que lui se faufilait agilement.
    Le blondinet se tourna un instant vers le jeune homme qui apparemment était perdu et après réflexion il semblait quelqu'un de relativement calme qui ne brandirait pas une arme pour se jeter dans la bataille. Emi, elle, était relativement bien armée d'armes utiles dans ce genre de situation mais elle semblait plutôt vouloir quitter le quai au plus vite. Quand à lui...Seul il aurait du mal, surtout dans cette situation, à faire quoi que ce soit. Il n'avait plus le temps de se cacher, de les éparpiller pour s'occuper d'eux un par un. Amer, il sortit néanmoins son arme bien décidé à en toucher quelques uns même si les circonstances le poussait plutôt à prendre la fuite. Une des rares fois dans sa vie où il devait prendre la fuite plutôt que d'affronter l'ennemi en face.
    Jack remit sa casquette sur sa tête, regardant ses deux compagnons à cause de la situation, et presque souriant de pouvoir en envoyer un ou deux à l'hôpital acquiesça doucement se plaçant automatiquement comme assurant leurs arrières. Le jeune homme avait besoin de quelqu'un pour le guider et lui était assez agile pour se permettre de perde quelques secondes, en plus il connaissait cet endroit comme sa poche ayant souvent traîné dans les environs un peu plus jeune.


This is life every second here
Gripping tighter
Empty praise to all the things I fear inside
Revenir en haut Aller en bas
Invité, got it ?
Invité


MessageSujet: Re: L'imprévu [PV Jack et Hildaly]   Ven 19 Nov - 12:48

Hildaly avait clairement vu qu'ils étaient au port, la seule chose c'était qu'il n'était jamais venu au port auparavant et par conséquent il n'avait pas la moindre idée de comment rentrer. Enfin en même temps, il n'était pas tracassé pour la cause. Il savait qu'il finirait bien par retrouver son chemin, et dans l'immédiat cela ne lui posait pas tant de problèmes d'être là avec deux personnes inconnues, une qui avait des soucis et l'autre qui avait sûrement créé des soucis pour quelqu'un, vu ses armes et le sang présent sur ses....vêtements ? Drôle d'habit d'ailleurs. Mais ça n'avait pas d'importance. Peur ? Non du tout. Rappelons que notre cher ami a fait partie de groupe, "gang", genre les Rioters. Ou était ce vraiment des Rioters ? Il ne savait pas puisque clairement il s'en foutait de la catégorie. Enfin...il savait qu'il était passé il y a peu dans une catégorie assez importante puisqu'il était devenu le Knight de Mune. Mais quelque part, à part protéger d'avantage Mune et être plus proche d'elle, ce qui ne le dérangeait pas vu qu'il tenait à elle, amicalement parlant bien sûr, cela ne changeait rien pour lui.Il côtoyait quand même qui il voulait.Mais pour le coup, ce n'était pas lui qui avait choisi, c'était sa déconnexion totale qui l'avait amené là et l'avait fait rencontré ce garçon blond, sorti de sa cachette, et cette fille agréable mais qui était quand même armée. Il ne l'avait pas vu tout de suite mais une fois qu'il avait commencé à parler et qu'elle s'était rapprochée aussi, c'était clairement visible. C'est bizarre le garçon lui disait quelque chose, mais sans plus et la chère demoiselle par contre lui était totalement inconnue. Même si la situation n'était pas la plus propice à faire la conversation, voilà qu'il rencontrait encore deux nouvelles personnes. C'était pas mal finalement.

La jeune demoiselle plongea son regard scintillant dans le sien émeraude. Il n'avait jamais de soucis à regarder quelqu'un dans les yeux. Apparemment c'était déroutant pour pas mal de monde, mais regarder dans les yeux étaient quelque chose de naturel pour lui...jusqu'à ce qu'il regarde ailleurs parce que quand il devait écouter ça faisait toujours ça. Mais ici il ne le fit pas puisque la conversation venait de commencer et n'avait pas encore dépassé le stade où il devait regarder ailleurs pour suivre convenablement. Il apprit rapidement le nom de la demoiselle, qui au lieu de lui indiquer le chemin, lui donna son nom en s'inclinant. Il lui sourit.


"Takaoto Hildaly. Enchanté."

Oui oui elle avait du sang sur elle, ce qui se passait n'était pas très net, mais il était réellement enchanté. En plus, si on enlevait le sang c'était une très jolie demoiselle. Très charmante. Il apprit également rapidement le nom du jeune garçon. Jack. Autant sa tête lui disait quelque chose, autant le nom pas du tout. Bah ce n'était pas important. Vu qu'on ne lui avait toujours pas donné le chemin pour rentrer, il était encore un peu coincé avec eux pour l'instant. Par contre, ce n'était pratiquement pas sûr du tout qu'ils restent là car le petit blond, qui avait été poursuivi par un homme, l'était encore mais par plusieurs ici. Et ils n'avaient pas l'air de rigoler du tout. Enfin vu leur gueulante et leurs armes ainsi que leur air complètement bourré, il valait mieux ne pas rester là. Apparemment la demoiselle Emi partageait son idée car elle ne les fit pas attendre pour faire comprendre qu'elle se tirait. JAck avait sorti son arme aussi. En gros il était le seul non armé. Mais bon ce n'était pas grave. Il s'en foutait clairement sur le coup et il pensa juste à se mettre à courir pour rejoindre la jeune Emi et surtout ne pas la perdre de vue... Quitte à être perdu, autant l'être plus mais en suivant des gens qui savaient où ils allaient. Du coup il couru donc en suivant la demoiselle devant lui. Il ne savait pas du tout où elle les emmenait et il ne savait pas du tout non plus s'ils allaient devoir courir longtemps. Vu les enragés derrière, ça risquait de durer un peu. Il jeta parfois des regards à JAck derrière lui et aux mecs encore plus loin. Ils étaient quand même pas mal... Mais bon, pas d'affolement, pas son genre, il avait une guide, suffisait de la suivre. Il en profita pour observer un peu la jeune demoiselle. Il se demandait ce qu'elle avait fait pour avoir du sang ainsi sur elle.... Blesser quelqu'un sûrement. Tuer quelqu'un ? Peut-être. Mais il n'y avait pas de corps. Boh... En même temps ça ne changeait toujours rien pour lui. Tant qu'elle ne planifiait pas de le tuer...Ce serait dommage parce que non seulement il ne répéterait jamais cette soirée à quelqu'un mais en plus, son intérêt était titillé par elle.

En attendant, il sentait encore que le lendemain risquait d'être difficile au réveil. Il prévoyait une nuit relativement courte vu les événements. Pas qu'il avait l'habitude de dormir beaucoup vu le personnage, mais là il sentait qu'il risquait de ne vraiment pas dormir beaucoup. Enfin pas grave... Ca ne l'empêchait pas d'écouter au cours. C'est juste qu'il prendrait sûrement sur ses pauses pour aller dormir un peu. Cette journée était vraiment mouvementée....
Revenir en haut Aller en bas
Invité, got it ?
Invité


MessageSujet: Re: L'imprévu [PV Jack et Hildaly]   Ven 19 Nov - 23:45

« Takaoto Hildaly. Enchanté. »

Le jeune homme sourit, signe qu'il n'était pas contre cette nouvelle rencontre. Emi aimait bien son prénom, c'était joli et plein de légèreté. Elle était toute disposée à lui parler, à le connaître, mais la situation actuelle n'en laissait guère le temps. C'était l'heure de partir. Ils ne pouvaient rester plus longtemps ici. La jeune femme lui tourna donc le dos et se dirigea dans le sens opposé. Plus loin se trouvait un chemin pour quitter au plus vite les lieux. Hildaly, qui ne connaissait pas bien le port, s'empressa de la suivre pour ne pas se perdre. Et puis, juste au cas ou, il ferait mieux de rester près d'Emi, qui contrairement à lui, était armée.

Jack, quant à lui, ne lui avait pas adressé un seul petit mot, à croire qu'il était muet. Toute fois Emi était bien trop gentille pour lui en vouloir ne serait-ce qu'un petit peu. Elle préféra se dire qu'il n'était pas d'humeur à bavarder, ce qui était compréhensible en fait. Le blondinet remit sa casquette sur sa tête puis les regarda tous les deux. On aurait presque dit qu'il avait envie de sourire. Il ne semblait pas si déçu de voir tout un tas d'ivrogne courir pour lui démolir la figure... c'était ça la mentalité d'un rioter peut-être ? Emi n'était pas ainsi. Mais bon, elle était un peu une exception dans les rioters. Elle n'y avait pas sa place, enfin, pas vraiment. Bref, Jack se positionna afin de pouvoir assurer leurs arrières. Emi était apparemment le guide, dans cette scène plutôt comique. C'est vrai, elle connaissait le port par cœur, et elle ne souhaitait se servir de ses armes que dans une extrême nécessité. Les rôles ainsi attribués, ils purent foncer droit devant, gardant un œil malgré tout sur leurs poursuivants.

Emi courrait vite, très vite. Ses armes étaient lourdes à porter, mais ce n'était pas la première fois qu'elle s'en servait, et donc elle avait prit une certaine habitude. Ses longues jambes s'élançaient devant elle sans retenue et c'est avec étonnement qu'elle se rendit compte que ce ne serait plus aussi simple de s'arrêter. Hildaly la suivait à un mètre ou deux à peine. Jack par contre, étant resté à l'arrière, était plus loin qu'eux. Emi n'aimerait pas qu'il lui arrive quelque chose, elle s'en voudrait de ne pas être restée à ses côtés. Le quai donnait une impression d'infinité, comme si il ne se terminerait jamais. C'était fort déplaisant, mais cela ne dura que quelques minutes à peine. Un couloir étroit se tenait à la droite d'Emi. Elle tourna subitement, manquant de se cogner l'épaule contre le mur, puis poursuivit sa course folle dans ce couloir assombrit. Quelques mètres plus loin, un mur mesurant deux mètres environs, était leur issu de sortie. Il menait aux toits et ne laisserait aucune trace de leur passage. On pouvait ensuite continuer la marche sur les toits et descendre après quelques maisons, ou au pire, se cacher dans le grenier inhabité. Emi contracta ses muscles, tentant de s'arrêter. Elle faillit perdre l'équilibre mais s'aida du mur pour se réceptionner. Se retournant, elle attendit Jack et Hildaly, légèrement essouflée.

« Dépêchez-vous, il faut grimper. »

Emi ne voulait pas monter en première. C'était à Hildaly de passer le premier, pour ne pas l'exposer au danger, puis à Jack, qui avait déjà eut la bonté de se mettre derrière eux. Elle ne s'inquiétait pas pour elle, mais pour les autres, c'était comme ça, on n'y pouvait rien. Elle aperçu le rioter qui entamait le tournent, mais le brouhaha des hommes résonnait de plus en plus et il ne fallait surtout pas qu'on puisse les voir. La jeune femme décida de garder ses lames pour défendre ses deux compagnons en cas de besoin, mais de ce fait, elle serait sans doute plus handicapés pour passer par dessus le mur... elle ne désirait cependant aucun traitement de faveur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité, got it ?
Invité


MessageSujet: Re: L'imprévu [PV Jack et Hildaly]   Lun 6 Déc - 23:07

La situation l'avait poussé à suivre la demoiselle et à se mettre à courir rapidement. Il n'avait de toute façon pas vraiment d'autre choix. C'était ça, soit il se mettrait à se battre avec des mecs armés. Autant il n'avait pas peur de la violence autant il n'était pas totalement inconscient non plus, tant que ses coups de tête le laissaient tranquille. Du coup, il suivait la demoiselle en courant, celle-ci courant particulièrement vite. Heureusement qu'il était endurant. Courir ne le dérangeait pas. Bon la situation en soi était différente que de courir pour le plaisir certes, mais cela ne le dérangeait pas plus que ça quand même. C'était juste que là il devait courir à un rythme rapide et soutenu s'il ne voulait pas perdre la fille qu'il suivait. Il se retournait un peu parfois pour voir si le garçon le suivait toujours. Apparemment oui. De toute façon, concrètement, c'était toujours une obligation de le faire. Vu que ce Jack fuyait déjà à la base, il y avait peu de chance que subitement il décide de se lancer dans le tas et de tous les affronter. Donc tout comme lui, il suivait Emi pour trouver une échappatoire. Cette dernière avait l'air longue à trouver. Il prit pendant la course conscience qu'il était le seul qui n'était pas armé dans le tas.Pour le moment ça ne posait pas de problème parce qu'il était bien entouré, vu qu'il était au milieu et que les deux autres étaient armés. Mais être un poids n'était pas quelque chose qui lui plaisait forcément. Bon d'accord il n'avait pas tellement choisi la situation ni ses contraintes. Mais quand même... De toute façon, il n'avait pas le temps dans l'immédiat pour trouver une arme d'à point. Il devrait se contenter de courir et d'éviter de se faire prendre, simplement... Enfin aussi simplement que cette situation assez complexe pouvait l'être. Quand il pensait qu'à cette heure-ci il était censé être dans l'établissement scolaire voire dans sa chambre en train d'éventuellement faire ses devoirs, ou alors de trainer paisiblement avec quelques personnes. C'était raté. Il était coincé pour faire des heures sup et surtout pour faire un bon petit entrainement physique. Si seulement il s'agissait de courir... Voici que la demoiselle s'arrêta après avoir tourné dans une rue étroite où elle se cogna l'épaule ce qui lui valu de lui faire attention et de tourner de manière correcte pour ne rien se manger du tout. Quelle expédition... Bon maintenant il fallait grimper. Lui n'était pas légèrement haletant. Il était clairement haletant. Pas non plus essoufflé comme un vieux fumeur qui n'avait jamais fait de sport de sa vie. Mais il fallait avouer qu'il avait mis le paquet pour suivre la jeune fille. Il prit quelques secondes pour respirer correctement avant de grimper avec une certaine agilité. Cela l'avait quand même grandement servi de faire partie d'un gang. Enfin un pseudo gang. Cela avait entrainé sa condition physique et l'avait rendu quand même musclé, agile et lui avait donné quelques bases assez utiles en baston. Une expérience intéressante en soi.

Il escalada le mur pour se retrouver au dessus. Si les mecs qui les suivaient étaient réellement bourrés comme ils semblaient l'être, ils avaient une chance de leur réchapper définitivement une fois ici, vu que ces mecs n'arriveraient sûrement pas à monter. Par contre, certes on lui avait fait comprendre qu'il serait le premier à monter, mais il ne comptait nullement le faire sans aider les autres. Il n'avait pas d'armes mais il pouvait quand même se rendre utile. Ce n'était pas du tout dans son habitude de laisser les autres dans la merde. Après tout, ils étaient armés et comptaient le défendre s'il lui arrivait quelque chose, alors lui pouvait bien faire ce qu'il pouvait pour leur rendre l'appareil. Certes, c'était étonnant, mais autant la situation était bizarre, autant elle l'amusait. Oui il n'était pas tout à fait net comme mec, mais bon ce n'était pas nouveau. Ce n'était pas qu'il avait peur, mais il avait tellement l'habitude d'être entrainé dans tellement de chose sur coup de tête que finalement il avait déjà été confronté à beaucoup de choses. Donc on pouvait dire que quelque part il relativisait en quelque sorte.
Il se positionna sur le dessus du mur s'y accrochant d'une main et tendit l'autre, se penchant, vers la demoiselle. Il comptait les aider à monter, ce qui les ferait aller plus vite.


"Prends ma main." dit-il à Emi.

Ce serait la première qu'il aiderait parce qu'elle était là. Il aiderait Jack ensuite quand il arriverait près du mur à son tour. Ils seraient ainsi plus vite de l'autre côté et pourraient recommencer à courir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité, got it ?
Invité


MessageSujet: Re: L'imprévu [PV Jack et Hildaly]   Mar 18 Jan - 22:41

Lorsque le jeune homme la rejoins, il était haletant. Il faut dire qu'elle avait couru très vite, peut-être même trop. Elle attendit qu'il reprenne son souffle avant de lui adresser un sourire discret. Hildaly escalada alors le mur, puis, se positionnant sur le dessus et s'y accrochant d'une main, il tendit l'autre à Emi.

"Prends ma main."

Emi leva ses yeux dorés vers lui, puis vers le bout de la rue. Elle ne savait pas quoi faire. Et Jack, que faisait-il ? Elle ne pouvait pas le laisser à l'arrière ! C'était vraiment aimable de lui proposer ainsi de l'aide pour grimper, mais c'était contre ses principes de laisser un de ses camarades en danger, alors qu'elle, ne le serait plus. Serrant ses doigts fins sur ses armes, elle baissa la tête, se cachant avec sa frange épaisse. Ouvrant ensuite la bouche, elle répondit calmement :

« Je ne peux pas. J'attends Jack. »

Par chance, le blondinet venait d'apparaître, son flingue en main. S'en était-il servit ? Hildaly et Emi l'aurait probablement entendu si c'était le cas. Le cœur de la rioter se serra, le stress surement. Son coéquipier était presque arrivé quand un de leur poursuivant, visiblement en avance sur le reste du groupe, hurla en fonçant droit sur lui. Le sang d'Emi ne fit qu'un tour, elle se rua sur l'attaquant, levant ses lourdes lames. A cet instant, elle n'avait pas peur, à cet instant, elle ne pensait qu'à une seule chose, secourir Jack. Ce pauvre alcoolique, ne verrait pas le jour se lever. Ce n'était pas là une satisfaction, mais protéger le rioter était à présent son rôle, là, tout de suite. Elle ne devait pas le louper, elle ne le louperait pas. Évitant un coup de couteau de justesse, Emi se glissa derrière son agresseur et le plaqua contre le mur, les deux lames enfoncées violemment dans son dos. L'homme ne bougeait plus, il était mort. La jeune femme n'arrivait pas à retirer ses « hachoirs », ils étaient trop incrustés dans la chair. Levant sa longue jambe, elle posa son pied contre le type et tira en arrière. Malheureusement, le groupe d'ivrogne avait rattrapé son retard, et voir ainsi leur ami tué, les plongea dans une telle rage, qu'Emi prit peur. Elle se dépêcha de retourner vers Hildaly, poussant Jack au passage. Une fois Jack au dessus du mur, elle tendit la main à Hildaly pour qu'il l'aide. Elle manqua de tomber sur lui, mais réussit à dévier légèrement son atterrissage.

« Vite ! Rentrez là! » dit-elle en montrant du doigt une porte.

Elle menait à un grenier, mais il suffirait de descendre jusqu'au sous-sol. S'ils se faisaient encore poursuivre à l'intérieur, Emi prendrait soin de s'occuper de chacun d'eux, un à un, en les isolants. Ce n'est qu'après avoir fermé la porte derrière eux, qu'elle sentit une douleur à son genoux. Elle saignait. Pourquoi ? Lâchant un gémissement elle se rendit compte qu'un morceau de verre s'y était enfoncé. Elle s'était probablement blessée en tombant de l'autre côté du mur. Il y avait des bouteilles brisées ! Ne voulant pas inquiéter ses amis, elle leur indiqua l'escalier en souriant.

« On ferait mieux de descendre... »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé, got it ?


MessageSujet: Re: L'imprévu [PV Jack et Hildaly]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'imprévu [PV Jack et Hildaly]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Sauter vers: