AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ON EST DESCENDUS À TRENTE, MAIS VOUS POUVEZ ENFIN VOUS AMUSER !

Partagez | 
 

 Les roses rouge, sont les plus belles. { PV - Ryûji.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Masael N. Black, got it ?

messages : 306
ici depuis : 02/09/2010
i like : pas toi.

MessageSujet: Les roses rouge, sont les plus belles. { PV - Ryûji.   Jeu 7 Oct - 18:04

« Toi avec ton ballon, si tu continues à frapper avec ça à ma fenêtre, j'te le fais bouffer en quatrième vitesse. MERDEUX ! »
« Vous avez pas le droit de me parler comme ça ! Sinon je vais le dire à mon pôpa moi ! »
« Eh bah va le dire à ton père, salle GOSSE ! »


Ce furent les premier mots sortant de la bouche d'Ecko, à peine réveiller. Il est vrai qu'il est toujours très agaçant de se faire lever part un salle mioche qui aime vous faire chier, surtout quand il sais que vous détester le voir lancer son ballon dans la fenêtre, la ou vous dormez. Qui ne serait pas énerver ? De toute façon, celui qui est pas content, Ecko lui fais bouffer ces boyaux. Eh ouais. Elle est comme ça, dès le lever. Alors imaginez ce que c'est en milieux d'après – midi.. Ecko retira d'un geste rapide la couverture qui la couvrait, et redressa son buste s'étirant, et la bouche grande ouverte bailla. Vous me direz: « pas très élégant tout ça. » Mais Ecko n'est pas élégante. Pas à son lever en tout cas.

Elle se leva du pied gauche, et se dirigea vers la salle de bain. Ou elle passa la plus clair de son temps devant les toilettes à vomir toute ses entrailles. Après tout, il est toujours difficile de bien se réveiller à O7:28 quand on s'est couché deux heures plus tôt, complètement saoule. Oui parce que madame a passer la soirée dans le fond d'un bar, dans le noir, a picoler comme un trou, sachant pertinemment qu'elle ne supporte nullement l'alcool. Pourquoi a – t – elle picoler autant ? Tout simplement parce qu'elle avait passer une journée plus que misérable. A trainer dans les rues de KHS, a regarder les amoureux, main dans la main, heureux, le sourire qui était dessiner sur leurs visage, parler pour eux. Et aussi parce qu'elle avait fortement frapper une demoiselle, qui n'étais pas contente que son prince charmant lui ai rapporter des roses blanches et rouge. Non non elle n'étais pas heureuse, alors que pourtant, ses fleurs étaient tout simplement, magnifique. La demoiselle rétorqua a son petit ami, avant qu'Ecko ne lui refasse le portrait.

« Ahn, les roses rouges sont les plus belles. Va m'en chercher d'autre, allez ! »


Son petit ami était aller lui chercher de magnifique rose, rien que pour elle, vus le papier qui l'entourer, les rubans et tout le tralala, il avait du payer un sacret prit pour avoir de telles décoration. Et NON, elle lui criait dessus d'aller lui en rechercher. Mais ce n'étais sérieusement, que du gros n'importe quoi. Pour cela qu'Ecko s'empressa de lui expliquer lui pourquoi du comment des choses. La blondasse voulais pas entendre Ecko, alors elle lui a tout simplement, massacrer le visage, histoire que plus jamais personne ne désire lui offrir de si belles roses. Puis après cela, elle vient a s'asseoir sur les escaliers de l'établissement scolaire, et se recroquevilla sur elle – même, elle sortais et re – ranger son portable dans les poches de son gilet, patientant avec une patience extraordinaire un texto provenant de son petit ami. Ryûji. Depuis qu'Ecko l'avais rencontrer, elle n'étais plus la – même. Omis le fait que maintenant, Ecko ne viol plus les gens, et que désormais elle les frappes pour une bonne raison. Ecko a réellement changer du tout aux tout. N'aller pas me dire que détruire le visage angélique de la blonde était stupide ! C'est que de la connerie ! D'où vous avez vus qu'une petite amie fait pleuré son amoureux simplement a cause d'une couleur de fleurs, c'est vraiment de la pure et simple connerie. Tsss ..

Ecko leva les yeux vers le ciel bleu qui s'étendait devant – elle, et esquisse un léger sourire, ce qui est particulièrement rare, connaissant le caractère d'Ecko. La jolie pomme verte ferma les yeux, et patienta une fois de plus. Que son beau Prince Charmant fasse son apparition. Et qu'il continue de la faire sourire, cette fille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité, got it ?
Invité


MessageSujet: Re: Les roses rouge, sont les plus belles. { PV - Ryûji.   Jeu 7 Oct - 19:19

La dernière chose dont se souvenait le jeune homme c'était de s'être presque évanoui après avoir travaillé toute la nuit sur un projet de biologie. Ryuji n'avait plus le temps de faire ses devoirs le soir maintenant qu'il avait des responsabilités tant pour sa famille que pour d'autres choses. Il n'avait pas même eu le temps de se ressourcer avec une charmante demoiselle à la chevelure vert pomme. Oh bien sur il avait penser à l'inviter chez elle mais comment aurait-il pu avec le bordel monstre qui règne dans son modeste appartement. Il avait donc passé sa soirée à ranger le trois pièces complet même si certaines affaires sales trainaient encore au sol, que le frigidaire n'était pas plus remplit que d'habitude c'est à dire qu'il y avait deux ou trois bouteilles de vodka, une bouteille de jus d'orange ainsi que du lait. Un paquet de céréales vaguement posé sur la table basse. Mais passons.

Le soleil n'était pas encore levé qu'un bruit sourd paru aux yeux du jeune homme qui dormait d'un sommeil assez léger. Et le bruit du radio-réveil n'eut pas de mal à faire ouvrir les yeux de Ryu-pyon qui soupira, appuya sur ce vil objet d'un geste lourd et lent puis se frotta les yeux. Il mit environ dix minutes à se motiver à bouger de son matelas posé au sol. Il secoua sa couverture avant de la jeter sur son lit et ouvrit la fenêtre pour aérer sa chambre. Il alla donc vers la cuisine d'un pas nonchalant pour se faire un bol de céréales mais avec la tête dans l'cul c'est pas simple. La moitié des céréales à côté, le lait versé juste à moitié. Après un regard sur sa montre Ryuji s'empressa d'aller prendre sa douche et de s'habiller puis il courut prendre son bus. Arrivé à KHS, il n'alla pas vers les escaliers où l'attendait certainement sa belle. Il lui envoya un message lui expliquant qu'il allait arriver mais qu'il avait oublié de faire quelque chose et donc qu'il allait surement être en retard. A la place, il se rendit à l'administration pour aller voir un professeur qui l'avait collé et qui voulait lui parler. Ryu espérait que ce rendez vous ne s'éterniserait pas mais c'était dur de savoir à l'avance.

Arrivé devant la salle, il prit une grande inspiration et entra sans frapper, ce qui mit Mr le prof de maths dans une colère noire. Après quelques minutes de monologue puis de silence Ryuji soupira et sorti avec un ton plus que froid : "Vous avez fini ?". Il regarda le professeur choqué puis sortit sans rien dire d'autre.
Il s'empressa d'aller rejoindre sa petite amie sur les marches et en arriva essoufflé. Ce qui ne l'empêcha pas d'embrasser la jolie petite pomme avec tendresse, la serrant contre lui. Enfin il vivait, l'emprise de son corps contre le sien, la chaleur de ses lèvres contre les siennes, le coeur qui battait à nouveau. Il caressa les doux et soyeux cheveux d'Ecko puis la regarda amoureusement avant de lui susurrer quelques mots à l'oreille, encore tout essoufflé.

    - Je t'aime...


Il embrassa le cou de sa bien aimée pour la faire réagir un peu et la taquiner.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masael N. Black, got it ?

messages : 306
ici depuis : 02/09/2010
i like : pas toi.

MessageSujet: Re: Les roses rouge, sont les plus belles. { PV - Ryûji.   Ven 8 Oct - 17:00

Ô Ryûji, comment t'expliquer l'amour qu'Ecko te porte. Comment résister à ton charme, tu es beau, marrant, craquant, attentionné, intelligent et tu as du caractère. Tout ce qu'aime la demoiselle. Elle n'avais jamais ressentie avant, jamais. La plupart de ses aventures avant que tu n'entres dans sa vie était éphémère, et sans aucune réel importance. Si Ecko couchait avec eux, c'était simplement parce qu'elle est une femme avec des envies, comme un homme en a. C'est tout naturel de vouloir ressentir des contacts physiques de temps à autres. Qui n'aime pas en recevoir. Pour toi, Ecko tuerais n'importe qui, ferait n'importe quoi. Tu aurais juste à bouger le petit doigts, et elle ferait exactement tout ce que tu lui demandes sans broncher. Elle se laisserais même battre part toi, Pour toi, elle te crierais pendant des heures et des heures l'amour qu'elle te voue. Elle t'idolâtre, oh sa oui elle t'idolâtre. Crois le ou non, le premier qui ose te toucher, Ecko en fais son affaire, le découpe en petits cubes, et l'envoie à sa famille dans un papier cadeaux.

Ecko ferma les yeux, et attendis quelque minutes avant de sentir vibrer son téléphone portable dans sa poche. Avait – il répondus ? Oui c'était bien lui, Ryûji n'avais pas oublier leurs rendez – vous. Et même s'il l'avais oublier, elle lui aurais pardonnez. Elle ne peux résister à son charme envoutant. Elle prit son portable et lut qu'il allait arriver en retard à cause d'un oublie. Ce n'était pas grave, de toute façon, Ecko avait toute la journée devant – elle. Alors ce n'est pas une ou deux heures ou me moins ou plus, qui allait la tuer, ça c'est certain. Mais cela lui fit vraiment plaisir qu'il l'avertisse de son retard, aux moins, elle n'allais pas passer son temps a se manger les ongles et trembler ne sachant pas pourquoi il n'étais toujours pas la. Oui car Ecko est vraiment très attaché son petit bout d'homme.

Elle manqua de tomber des escaliers en somnolant, mais se rattrapa aux barreaux en souriant de sa maladresse. Ecko grogna quand même, elle s'était donc coincer le doigt entre les barreaux en se rattrapant, et se dernier s'était un peux retourner. Pauvre choux me dirais vous, mais sa fais mal ! Sa main se leva pour aller se coller contre sa bouche pour camoufler son éternuement. Son léger petit crie raisonna dans les couloirs de l'établissement scolaire, et un minuscule sourire se dessina sur son visage. Quand elle vus un ballon blanc et rouge rouler en bas des marches. Son regard se dirigea vers un groupe de jeune qui semblaient réclamer le ballon. Trop faignant pour aller le chercher eux – même, Ecko se redressa et leurs jeta très gentillement, et d'un geste lent le ballon. Mais aux mieux d'entendre des mots genre « merci » ou comme les jeunes disent « wesh cimer ! » elle reçus une vague d'insultes bien peux commode. Toutefois, ce n'étais pas ça qui l'énerva, non non non, c'est la sandale couleur elle aussi verte qu'elle reçue en pleins dans la tête qui la mise en rogne. Elle se redressa, un sourire en coin, Ecko se mit a marcher vers le perturbateur et le chopa part le colle de sa chemise, pour mieux le lever à sa taille et le coller au mur derrière lui. Sa tête cogna en première le béton, ce qui dut, normalement lui faire un peux mal. Mais non il riait ce con ! Comment l'énerver encore plus. Cependant, elle lui avait promis qu'elle ne frapper plus les gens pour une raison aussi futile que celle ci. Ecko grogna une dernière fois avant de le lâcher, le laissant tomber au sol. Elle ne peux s'empêcher de coller son poing dans le nez du jeune homme après avoir entendue sa voix raisonner dans sa tête.

« De toute façon, je serait tes parents, j'aurais honte d'avoir une gamine comme toi en guise de fille .. »

Comment l'énerver nez enfin en sang, et ses cries stridents raisonnant eux aussi maintenant entre les murs de l'école. Ecko retournât sur les marches, les bras croisés, genoux replier et tête poser sur ces deniers. Ecko l'attendant depuis bientôt une heure, mais ce n'était rien. Il allait arriver .. oui il allais arriver. Elle ferma les yeux quelques instant et sursauta quand des bras vinrent à l'entourer, et de douces lèvres vinrent à se poser sur les siennes pour ne former qu'un. Ecko ouvra lentement les yeux, et les plongeas dans ceux de son très cher compagnon. Ecko se serra contre lui et déposa sa tête aux creux de son cou, et frissonna à l'entend de sa voix, raisonnant dans sa tête.

« Je t'aime... »

Elle esquissa un large sourire et passa sa main sur sa joue après avoir reçus un doux baiser dans son cou. Et déposa un doux baiser, une nouvelle fois sur ces lèvres.

« Tu es en retard, Ryûji.. »

Elle se serra contre lui, et ferma les yeux, oubliant toute les choses qui s'était passez aujourd'hui, et soupira d'aise.

« Je me suis fait du soucis.. »

Folle .. oui tu la rendez folle.


Dernière édition par KYOKU Ecko le Ven 8 Oct - 18:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité, got it ?
Invité


MessageSujet: Re: Les roses rouge, sont les plus belles. { PV - Ryûji.   Ven 8 Oct - 18:28

Une odeur délicieuse de pomme enveloppa le jeune homme qui, il faut le dire, était assez mal installé dans les marches mais cela lui était égal. Ça lui était égal car après la nuit qu'il avait passé à se demander comment se passerait cette journée ce qui l'avait empêché de dormir le peu de temps qu'il aurait pu, il n'allait pas se plaindre d'être enfin dans les bras de celle qui lui faisait tant d'effet. Il profita donc de cette odeur qui les enveloppa, il la huma encore et encore et resserra son étreinte avec la belle la griffant quelque peu sans faire attention. Il était vraiment dans sa bulle, ne pensant à rien d'autre qu'à Ecko toujours un peu plus, caressant ses cheveux et embrassant son cou d'humeur joyeuse. Plusieurs voix résonnèrent autour de lui mais il n'en entendit qu'une, et des mots frappèrent son coeur comme une massue. Il s'en voulait tellement.

    « Tu es en retard, Ryûji.. Je me suis fait du soucis.. »


Il voulu se frapper sur le moment mais il savait que ça n'aiderait en aucun cas à sa chérie d'aller mieux. Il recula un peu la tête pour regarder ses yeux, posant son casque sur les oreilles de la jeune fille en mettant une chanson assez douce pour qu'elle puisse quand même l'entendre. Il approcha doucement ses lèvres des siennes et vint poser le plus tendre des baisers qu'il put donner, y mettant toute son âme et tout son coeur, sa manière de s'excuser. Ses mains parcoururent furtivement le corps de la belle petite pomme de sa chevelure déstructurée à ses mains qu'il étreignit avec les siennes. Il sentit sur le visage de sa bien aimée une expression de mal être. Il rompu aussitôt le baiser pour regarder la main d'Eckow s'apercevant que l'un des doigts était un peu violet et gonflé. Il porta cette main à ses lèvre, embrassant l'endroit qui devait être douloureux avec amour et tendresse.

Il se leva alors indiquant à son amour de fermer les yeux. Quand cela fut fait, il banda les yeux de la jeune femme pour être sur qu'elle ne tricherait pas. Il l'a porta ensuite comme une princesse et descendu une à une les marches pour qu'elle n'aie pas trop peur. Il marcha alors jusqu'à son arrêt de bus, la belle dans ses bras. Ryuji passa obligatoirement par l'allée principale et senti tous les regards se poser sur eux. Les étudiants de KHS savaient pourtant bien que Ryuji et Ecko étaient ensemble. C'était devenu le couple le "plus en vogue" du lycée mais Ryu s'en fichait. Tout ce qui comptait pour lui c'était le bonheur de sa belle, et savoir qu'il avait pu lui éviter ce spectacle assez gênant pour quelqu'un de normal ça lui faisait plaisir. Mais de toute façon, Ryuji et Ecko, ils étaient so classieux tsé. Arrivés à l'arrêt de bus, Ryuji murmura quelques mots à la belle pour qu'elle ne s'inquiète pas trop quand même. N'importe qui aurait pété un câble à l'heure qu'il est, mais sa bien aimée l'impressionnait toujours plus.

Le bus arriva, et Ryuji entra dedans, la jeune fille toujours dans ses bras. Il s'assied dans le fond pour être plus tranquilles et commença a l'embrasser, enfin commença ça faisait déjà un bout de temps qu'il avait commencé. Ecko était assise sur lui, ses yeux toujours bandés et cette situation amusait un peu le jeune homme mais elle l'excitait aussi et il avait du mal à se retenir et ne trouva rien de mieux que de penser à un chat qui vomi pour le calmer. Pas très romantique tout ça vous me direz mais ça marchait, et il se calma. Cela devait se ressentir dans les baisers et les caresses qu'il procurait à la demoiselle. Les chansons défilèrent mais Ryuji préférait largement le bruit de leurs lèvres qui s'entrechoquaient et de leurs langues qui se caressaient. Le jeune homme reprit la belle dans ses bras et descendit à un arrêt proche de son appartement. Il monta les deux étages avec la belle dans ses bras puis ouvrit la porte de son sanctuaire. Il claqua la porte et allongea sa belle sur son canapé, la délivrant enfin. Il lui débanda les yeux, l'embrassa tendrement avant de murmurer doucement :

    « Je vais me faire pardonner, bienvenue chez moi ♥ »


Il partit chercher des bandages et une petite poche de glace pour soigner sa belle. Quand il revint dans le salon il prit soin d'Ecko et la chouchouta pendant quelques minutes. Le doigt de la jeune femme était redevenu à peu près normal, il l'immobilisa alors avec les bandages puis il caressa le bras de la belle la regardant amoureusement. Il déposa un baiser sur son front.

    « Tu veux faire quelque chose de particulier mon amour ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masael N. Black, got it ?

messages : 306
ici depuis : 02/09/2010
i like : pas toi.

MessageSujet: Re: Les roses rouge, sont les plus belles. { PV - Ryûji.   Mer 13 Oct - 16:15

Folle n'était certes, pas le meilleur des adjectifs pour Ecko, mais il étais vrai. Plus vrai que nature. Quand elle te voyait son pauvre petit cœur tout noir ne l'étais plus, il s'emballait rien qu'à ta vus. Son souffle se saturer, ses joues d'habitude naturellement blanche, rougissaient comme part magies. Ses mains et tout le reste de son corps tremblait telle une feuille quittant son arbre quand l'Automne est la. Elle n'était plus du tout la même a ta vue. Jamais Ecko ne bégalait mais avec toi, c'est dire si on comprenait ce qu'elle disais. Et toute ses petites choses bien qu'inintéressante, faisait qu'elle te voué un amour que jamais, ô grand jamais ne pourrait te fournir.

La petite pomme verte leva les yeux sur ses mains, qui saisissais son casque, pour le positionner sur ses oreilles à elle. Pouvant ainsi, profiter de la musique, sans pour autant, qu'elle couvre leurs voix. Et esquisse un sourire en coin comme elle a l'habitude de le faire, voyant les lèvres de son Ryûji s'approcher des siennes, pour ne faire qu'une. Tu lui faisait réellement tourner la tête a la pauvre. Après, aller savoir si cela lui déplait ou non. Un frisson parcourut son corps entier, la peau si douce de son compagnon, touchant la sienne. Si doux .. si enivrant. Mais malheureusement, un rictus se dessina sur le visage de la jeune femme. Sa main, oui sa main, elle y avais un assez important bleu, suite à la blessure causer part les barreaux de l'escalier sur lesquels Ryûji et elle étais. Mais, ce rictus se dessina une nouvelle fois en un large sourire, les lèvres de son bien aimé soulageant un instant la douleur ressentie.

« Ryûji .. »

Ecko le suivie se levant, ne le quittant pas une seconde du regard. Ni les minettes autour qui le fixait comme un chat devant du poisson. Elle sentie un léger tissu recouvrir ses yeux, comme s'il ne voulais pas qu'elle voie ou il la portais. Aussi, elle se sentie soulever et s'agrippa a ses épaules, et vain a nicher sa tête aux creux de son cou, son souffla chaud venant a se fracasser le long de sa chair. Elle ne pouvais pas vraiment faire quoique ce soit, étant elle – même porter part Ryûji. Mise à part déposer un milliards de baiser dans son cou, ou même caresser son beau et tendre torse, malgré le regard qu'elle sentait porter sur eux, que voulait vous faire ? Oui, parlons des regards qu'elle, ne voyait pas. Malgré le fait qu'elle eu les yeux bander, et donc était dans l'incapacité de voir qui les fixés, elle sentait tout de – même diverses regards les zieuter, durant toute leurs traverser. Il devait surement être arriver devant un arrêt de bus, ou même un feux rouge pour qu'ils se soient arrêtez. Un sourire en coin se dessina encore une fois, sur le visage de la belle, a l'entend de la voix de Ryûji aux creux de ses oreilles. Toutefois, oui elle s'impatienter, mais comme dit plus haut, Ryûji aurait pu lui demander n'importe quoi, comme se faire transporter dans ses bras pour qu'il la mène dans un endroit encore inconnues de cette dernière.

Il grimpa les marches d'un véhicule. Plus aucun doute, s'était un bus, sinon elle aurait baisser la tête ce qu'elle n'a en aucun cas fais. Elle le sentie aussi s'assoir, Ecko toujours sur lui. Mon dieu qu'il étais galant ce Ryûji. Aucun des garçons, plutôt, aucun pecnot de votre entourage lui arrive a la cheville, croyez moi. Ses frissonnement ne se calmer toujours pas, comment résister a l'excitation des caresses que lui porter le jeune homme. Aussi, elle lui mordilla très très doucement le cou, ou sa tête était encore nichée. Sa langue et la sienne elles aussi, participer au fait que l'excitation monter pour Ecko. Ce qu'elle pensais des gens qui les regardaient ? Elle les envoyez balader bien loin si elles les auraient vus. Ce qui malheureusement ne fut pas le cas.

Ensemble, Ecko toujours dans les bras de Ryûji, sortirent du bus, et marchèrent encore plus loin vers un immeuble. Des marches, ils en montèrent un bon paquet, et le pauvre Ryûji qui la portais encore dans les bras. Le pauvre homme .. Un bruit de porte se fit entendre part Ecko. Allait – elle enfin voir la demeure de son très cher compagnon ? Ou l'avais – il emmenais chez elle ? Mystere. Elle sentie ses bras la quittais, et la pomme se sentie aussi poser sur quelque chose de doux, confortable, moelleux. Un canapé. Le canapé de Ryûji.

« Je vais me faire pardonner, bienvenue chez moi ♥ »

Elle sourit comme jamais, et enfin, elle eu les yeux débandés. Et ces dernier dansèrent partout dans la pièce. C'était charmant .. un petit niz douillet. Qu'il étais choux ce Ryûji ! Elle vit partir la laissant seule dans la pièce. Mais sourit le voyant revenir avec de quoi soulager et soigné sa main blesser. Merci elle voulait lui dire, mais aucun mot ne sortie de sa bouche mise à part un.

« Je t'aime .. »

« Tu veux faire quelque chose de particulier mon amour ? »

Elle sourit et tout en se laissant soigné, et cajolé, se rapprocha de lui pour mieux pouvoir profiter de ses lèvres, et de sa langue. L'enlaçant dans ses bras.

« Mais c'est magnifique ici ! Ahn, je vois enfin le petit chez sois de mon chéri .. Ce que je veux faire ? Tout ce que tu veux, tant que je suis avec toi.  »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé, got it ?


MessageSujet: Re: Les roses rouge, sont les plus belles. { PV - Ryûji.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les roses rouge, sont les plus belles. { PV - Ryûji.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Sauter vers: