AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ON EST DESCENDUS À TRENTE, MAIS VOUS POUVEZ ENFIN VOUS AMUSER !

Partagez | 
 

  Alone ? (PV )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Matthews Jack r., got it ?

messages : 71
ici depuis : 18/08/2010

MessageSujet: Alone ? (PV )   Dim 26 Sep - 18:55

    Pv Gwennaelle ♥

    La cloche retentit dans un bruit agaçant annonçant l'heure du déjeuner pour des centaines d'étudiants. Bientôt les couloirs de tout l'établissement se retrouvèrent bondé par des élèves affamés se dirigeant vers le lieu favori pour déjeuner entre amis. Un soudain brouhaha envahit les couloirs tandis que le blond sortait à peine de son sommeil. Il avait un horrible mal crâne, peut-être à cause de tout ce bruit. Se frottant un peu les yeux il vit la classe presque vide tandis que certains se pressaient à la sortie. Pouffant un soupir de lassitude, il se leva et attrapa son sac puis sortit de la salle tranquillement en se jetant la foule dense d'élèves affamés. Il se laissa porter par la fouler avant se frayer un passage vers une porte au hasard. Il déboucha sur des escaliers, ce qu'il le surprit un peu. Curieux, il commença à monter les marches pour tomber sur...le toit.
    Désert. C'est vrai qu'une jeune étudiante s'y était donné la mort l'année passée. Selon les faits, elle se serait jetée du toit mais les journaux n'ont jamais vraiment réussis à trouver pourquoi en tout cas il semblerait que ça soit un lieu à présent plutôt évité. Tant mieux, il pourrait manger en paix. Jetant son sac au sol, il s'apprêtait à s'asseoir quand il entendit des échos de voix. Et il n'avait rien qui pouvait laisser penser à deux amis rigolant sur le toit à l'heure du déjeuner. Le jeune blond porta la main à son arme qu'il avait soigneusement caché ce matin dans sa poche, les armes n'étaient évidement pas tolérées au sein de l'établissement. A pas de chat, il s'approcha furtivement de la source des bruits et tomba nez à nez avec une scène qui n'avait pas lieu d'être dans un établissement scolaire.
    Une jeune fille, rousse avec une petite houppette sur le sommet du crâne, qui semblait avoir son âge était avec un garçon brun qui semblait bien plus âgé qu'elle et qui la dépassait de haut avec ses épaules carrés. Après quelques instants, Jack en déduit que la main placée là où il ne faudrait pas tandis qu'elle semblait vouloir le repousser. Certainement un petit pervers qui s'attaquait aux plus jeunes et aux plus faibles des filles encore inexpérimentés. Il devait devenir un peu collant à la longue avant d'arriver à l'isoler pour pouvoir faire ce qu'il voulait, en général. Il détestait au plus haut point ce genre de gars et puis il ne pouvait plus vraiment la laisser là en faisant comme s'il n'avait rien vu, ni entendu.
    « Hey...» lança-t-il en posant son pistolet sur le cou du garçon qui frissonna au contact du métal froid. Avec précaution l'agresseur se retourna en découvrant l'arme et le doit du blond prêt à appuyer froidement sur la gâchette. « Qu'est-ce que tu fais à ma copine ? » Continua-t-il d'un ton dur, juste de quoi effrayer le pauvre type. D'ailleurs celui-ci ne se fit pas prier pour se relever et s'excuser avant de se relever et de filer ventre à terre. On l'entendit descendre les escaliers à toutes allures comme si le diable était à sa poursuite, puis plus rien.
    Jack reporta son attention sur la jeune rousse. Il l'avait déjà vu, elle lui rappelait quelque chose... C'était il y a quelques temps, il se baladait tranquillement dans les ruelles un peu sombre et il était tombé sur une fille prise entre une bande de voyous qui ne devaient pas avoir non plus des intentions très honorables. Il les avait fais fuir en tirant quelques coups de feus et en quelques secondes il n'y avait plus personne à part lui et cette fille. Elle semblait actuellement ne pas être trop traumatisée et en état de retourner à sa petite vie tranquille.
    Le blondinet rangea précieusement son arme, avant de se détourner machinalement d'elle pour aller rejoindre son sac. Au fond de lui il espérait bien qu'elle ne le reconnaîtrait pas et qu'elle avait définitivement oublié ce fichu surnom ridicule qu'elle lui avait donné après qu'il l'a sauvé une première fois.

Revenir en haut Aller en bas
Invité, got it ?
Invité


MessageSujet: Re: Alone ? (PV )   Dim 26 Sep - 19:39



    Il est midi, les ventres des étudiants gargouillaient avec de grands bruits, plus pour longtemps heureusement. Et oui, l’heure de la pause avait enfin sonné. Et c’était dans un brouhaha monstrueux que les nombreux élèves s’élancèrent vers leur lieu de rendez-vous habituel. Parmi eux il y a une petite rousse. Elle est d’ailleurs en train de parler avec un grand brun qui la surpasse de plusieurs bons centimètres de largeur comme de hauteur. Aujourd’hui, comme tous les jours depuis une semaine déjà, le jeune homme colle la rouquine de très –trop- près comme si il était son copain. L’adolescente le repoussa une nouvelle fois, brusquement, en lui laissant un « Dégage ! » en pleine face, avant de partir en courant direction le toit. La miss affectionnait particulièrement le toit pour plusieurs raisons. Premièrement, parce qu’il était désert depuis la mort d’une étudiante l’année dernière, deuxièmement parce que Thomas –le garçon de tout à l’heure- ne venait que très rarement sur le toit, et troisièmement parce que d’ici elle se sentait libre et parce qu’elle s’était jurée de voler comme un oiseau un jour ou l’autre. Un peu suicidaire, je sais. Mais c’est Gwennaelle donc voilà. Revenons donc à notre rouquine qui venait de refermer la porte du toit. Elle se laissa glisser contre le mur froid juste à côté de l’ouverture et entreprit de retrouver une respiration régulière. Son rythme cardiaque finit par revenir à un tempo régulier, pile au moment où la porte métallique s’ouvrait avec fracas, laissant apercevoir un sourire pervers sur les lèvres d’un grand brun. Gwenn se leva d’un bond, et recula jusqu’à l’extrémité droite du toit sous la pression physique de Thomas. Son dos se retrouva bien trop vite –à son goût- collé contre la pierre froide et un frisson lui parcourut l’échine. Le souffle chaud du jeune homme se propagea dans le cou de la demoiselle, et celui-ci vint glisser un « Tu comptais pas m’échapper j’espère ? » de sa voix grave, là tout contre son oreille. Si le regard écarlate de l’adolescente contenait des pistolets, le pervers serait déjà mort depuis longtemps. Et pourtant il ne l’était pas, il était même bien vivant et laissait ses mains rugueuses parcourir les fines courbes de la rousse. Gwennaelle approcha ses lèvres de la joue du brun, avant de lui hurler à l’oreille quelques mots « LÂCHES MOI SALE CON ! MAIS DEGAGE MERDE ! ». Le garçon recula brusquement sous le coup de la surprise, avant de se redresser face à la rousse et de jurer tout haut « La sale petite conne ! ». Et soudain comme par magie –ou pas- un autre mec fit son entrée sur le toit. Pas très grand, assez frêle en apparence mais ayant sans doute des muscles planqués sous sa chemise, à l’allure pas très costaud et encore assez jeune, les cheveux –or- en batailles, deux iris lagons. Breeef, un beau mec mais ce n’est pas ça la question. Donc le blond arriva sur le toit et posa délicatement un revolver sur la gorge du grand brun, qui frémit au contact du métal froid sur son cou. Le doigt prêt à agir sur la gâchette, quelques mots balancés avec un ton de gros dur, et hop le pervers venait de décamper comme si il avait vu le Diable en personne. Malgré son départ en précipitation, le brun prit le temps de s’excuser sous la pression de l’arme sur sa gorge. La petite rousse se redressa lentement, et ne prit pas la peine de remercier son ‘sauveur’. Gwennaelle se tourna vers lui, et lança d’un ton provocateur « D’où je suis ta cop … ».

    Mais elle ne finit pas sa phrase. Ses yeux, ses mèches blondes, cette dégaine, cette arme, cet inconnu. Elle venait de tilter. C’était lui, c’était son ‘sauveur’ de la dernière fois. Et ouais, encore une fois elle s’était faite coincée dans une ruelle sombre par un groupe de voyous ayant de mauvaises intentions à son égard. Et avant qu’ils n’aient pu lui faire quelque chose, les voyous avaient décampés suite à des coups de feu tirés dans le vide. Et cette fois là aussi, c’était ce petit blond qui l’avait sorti de cette situation. C’était déjà il y a quelque temps, mais la roussette n’avait pas oublié le blond, et surtout le surnom à la con qu’elle lui avait donné. Un large sourire étira les lèvres de Gwenn, et elle observa le blond s’éloigner sur le toit avec une lueur folle qui pétillait dans ses pupilles écarlates. Sans vraiment réfléchir, la rousse courut jusqu’au blond, et lui sauta sur le dos. Elle s’accrocha en passant ses deux bras autour de ses épaules et lui colla un bisou sur la joue, les déséquilibrant légèrement au passage.

    « Pikaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaachu ♥ »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matthews Jack r., got it ?

messages : 71
ici depuis : 18/08/2010

MessageSujet: Re: Alone ? (PV )   Dim 26 Sep - 19:42

    L'adolescent n'avait pas prêté bien attention à la remarque de la rouquine qu'il venait de sauver une deuxième fois de gars louches. Soit elle avait énormément de sucés soit elle s'amusait un peu trop à aller titiller les garçons ou à fréquenter les mauvais coins. Enfin le pourquoi du comment n'avait pas d'importance puisqu'elle était sain et sauve. Soudainement il sentit quelque chose tombait sur son dos tout en passant ses bras autours de son épaule tout en lui déposant un bisou sur la joue. Le blond surprit fut déséquilibré quelques secondes vers l'avant mais réussit à retrouver son équilibre même avec une charge en plus sur le dos. Un « Pikaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaachu ♥ » retentit en même temps ce qui lui fit serrer les dents, il savait parfaitement qui c'était et elle n'avait malheureusement pas oublié ce stupide surnom. Elle l'entraînait un peu en arrière avec son poids ce qui était fort désagréable pour le jeune blond ou c'était peut-être de se recevoir une masse de quarante kilos sur le dos d'un coup qui le rendait bien grognon d'un coup. Et puis on peut pas dire mais avec ses bras elle l'étouffait à moitié, il allait finir asphyxié le pauvre, mourir si jeune.
    « T'es au courant que t'es lourde ? » Grogna-t-il.
    Lui grognon ? Mais non juste de mauvaise humeur qu'une inconnue l'utilise comme un siège à lui tomber sur le dos à l'improviste. Mais il avait le sentiment qu'elle ne voudrait pas laisser sa place si facilement voir ne plus lâcher du tout. Et merde il avait pas prévu ça, lui qui était venu pour manger tranquillement après une petite sieste il avait faim. Elle avait vraiment l'air d'une gosse avec sa petite houppette rousse et il sentait qu'elle en avait aussi le caractère. Et le premier qui arrive à la trouver mignonne ne l'a actuellement pas sur le dos. Mais il n'avait jamais était doué avec les enfants, il poussa un soupir agacé.
    « Allez tout le monde descend. »
    Il lança comme un avertissement mais si elle ne le voyait pas venir tant pis pour elle. Avec ses mains il réussit à lui faire lâcher prise. Le seul détail auquel il n'avait pas pensé était que personne ne la retenait. Il y pensa en entendant le bruit lourd de quelqu'un qui tombe par terre. Il n'avait absolument pas envisagé le fait qu'elle puisse se casser la figure. En un sens il était plutôt soulagé de ne plus avoir l'impression d'avoir son corps emprisonnait par quelque chose de dur et elle n'était plus sur son dos mais elle s'était peut -être fait mal. Le blond se retourna, pas plus inquiet que ça puisque dans le pire des cas il l'emmenait à l'infirmerie et allait pouvoir manger tranquillement et dans le meilleur des cas...Elle ne voulait plis jamais lui sauter sur le dos et en serait assez vexée pour partir indignée et le laisser seul pour manger. La faim devait le rendre particulièrement grognon puisque ça devait faire une dizaine de minutes qu'il n'aspirait qu'à manger en paix.
    « Hem...ça va ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité, got it ?
Invité


MessageSujet: Re: Alone ? (PV )   Dim 26 Sep - 20:06


    Installée de façon instable sur le dos du blond, elle sentit à plusieurs reprises le corps de l’adolescent qui la soutenait partir en arrière. Se rattrapant de justesse avec ses bras, la rousse faillit étouffer le blond sûrement plus d’une fois. Mais bon, il est jeune, fringant et costaud, il devrait pouvoir tenir bon. « T’es au courant que t’es lourde ? » Geeenre, c’est censé vouloir dire quoi ça ? Bah ouais la petite rouquine était toute légère mais bon il faut aussi dire que le blondinet qui lui servait de monture n’était pas très lourd non plus. Gwennaelle, le sourire accroché aux lèvres, se sentit brusquement descendre vers le sol, un peu trop rapidement à son goût. Un bruit lourd accompagna la chute de l’adolescente sur le sol du toit de l’école. Hm et pourquoi elle est parterre elle ? Ah ouais, c’est vrai le blond l’avait prévenu avec un soupir agacé suivit d’un « Allez tout le monde descend. ». Certes il l’avait averti, mais à vrai dire vu la tête que tirait Gwenn, la rousse avait pas du très bien le comprendre. Maintenant, elle est là, assise parterre comme une idiote à attendre. … A attendre quoi d’ailleurs ? Rien. La jeune Hewer essaya de se relever mais une douleur aiguë naquit dans sa cheville droite pour venir remonter jusqu’au haut de sa jambe. Serrant les dents pour ne pas laisser le moindre son sortir de sa bouche, la petite rousse finit par abandonner son ‘combat’ et se laissa retomber au sol. Une grimace étira les traits encore teintés d’une pointe d’enfance, et Gwennaelle se força à garder les dents serrées et les plaintes dans sa gorge. Sa cheville blessée ramenée sous elle, la rouquine hocha la tête à la question du blond « Hem … ça va ? ». Question de politesse bien sûr. Parce que, oui, Gwenn se doutait bien que si le blond avait eu l’amabilité de demander comment elle allait c’était surtout pour faire comme si il aurait pu se préoccuper de son état, mais en fait non il le ferait pas. Parce que oui, l’adolescent aux cheveux or en avait complètement, mais alors complètement rien à faire de l’état de la propriétaire de la chevelure roux flamboyant. Mais ça c’était l’avis de la miss Hewer. Breeef revenons à nos deux lycéens. La rousse, toujours à terre, releva la tête et laissa un maigre sourire courir sur ses lèvres à l’attention du blond. « J’te pensais beaucoup plus costaud que ça. Tu me déçois. ». Dans ces paroles il n’avait aucune reproche, juste beaucoup –trop ?- de malice teinté en grande partie par de la provocation amicale. La roussette se rappela soudain de la photo que deux de ses –soi-disant- amies lui avaient montrée durant l’heure de cours qui précéda le déjeuner. Et sur cette même photo était immortalisé un baiser volé –ou échangé volontairement d’ailleurs ?- du blond qui l’avait sauvé plusieurs fois déjà et d’une adolescente blonde, connue de Gwenn simplement par sa réputation de croqueuse de garçons. Jack Matthews et Liiyah Katsura. « A ce que je vois, tu t’es trouvé une copine tout seul. Bravo, j’te félicite. » De l’amusement, de l’amusement, et encore de l’amusement. Rien que de l’amusement, sauf si on décide de ne pas cacher la pointe de provocation qui se glisse entre les intonations de la constatation de la rousse. En attendant une quelconque réaction de la part du blond, un sourire innocent se peint sur les lèvres de Gwenn, et une lueur malicieuse s’illumina dans son regard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matthews Jack r., got it ?

messages : 71
ici depuis : 18/08/2010

MessageSujet: Re: Alone ? (PV )   Dim 26 Sep - 20:35

    Elle ne tenta même pas de se relever. Enfin si mais elle abandonna rapidement comme si cela lui était trop difficile ou trop douloureux. Pourtant pas un son, pas une plainte ne franchit ses lèvres roses à la lange malicieuse. Elle se contenta de ramener sa cheville sous elle en hochant à sa question. C'était bizarre. En tout cas assez pour qu'il arrive à s'en inquiéter un peu, mais peut-être voulait-elle encore l'embêter ? Il l'espérait parce que descendre à l'infirmerie avec la jeune rouquine car elle s'était blessée à cause de lui, ça n'allait pas vraiment l'aider. On allait croire qu'il la martyrisait si elle n'inventait pas une histoire plus farfelue encore.
    « J’te pensais beaucoup plus costaud que ça. Tu me déçois. »
    Un maigre sourire lui étant sûrement adressé et des paroles sur un ton peut-être un peu trop malicieux. Cette phrase suffisait à lui faire penser qu'elle allait quand même assez bien pour chercher à le provoquer. Certes il l'aurait imaginé tout de suite debout mais elle arrivait encore à venir le chercher, elle n'était peut être pas si mal qu'il l'avait imaginé une première fois. .
    « A ce que je vois, tu t’es trouvé une copine tout seul. Bravo, j’te félicite. »
    Jack fronça les yeux, surpris en pensant qu'elle était en train de lui raconter un de ses, certainement, moment de folie où elle hallucinait et imaginait des choses. Oui il la prenait pour une folle rien qu'au peu qu'il connaissait d'elle. Il n'avait peut être pas tord, on croise rarement des gens qui vous appelle « Pikachu » alors que vous venez des les sauver non ? Elle semblait particulièrement amusée de lui sortir ça comme si elle le provoquait bien qu'il ne voyait pas vraiment de quoi elle pouvait encore lui parler. Un sourire sur les lèvres, les yeux plein de malice...Elle avait des hallucinations plus fortes qu'il ne l'avait imaginé. Quoi que...Une copine ?
    Il se rappela soudain des deux lycéennes au parc et de la photo. La photo...où il se fait embrassée par Liiyah, pour une raison qu'il n'avait pas saisie, les yeux écarquillés par sa surprise sans qu'il n'ai eu le temps de pouvoir faire quoi que ce soit. Cela voulait dire que la rousse avait vu la photo ? Et si elle les avait vu, peut-être que d'autres personnes l'avaient vu. Ses yeux joliment bleutés s'écarquillèrent tandis qu'il réalisait ceci. Il fixa la rouquine, qui elle semblait tout à fait ravie. Et merde. Comment il allait arrangé ça lui ? Comment il allait réparer l'idiote bêtise de son amie blonde, il n'avait pas eu le temps de rattraper la troisième photo et déjà elle circulait.
    « C'est pas ma copine ! » répondit-il sur un ton sec.
    Pourtant une fille qui embrassait un garçon, qui ne les auraient pas pris pour un couple ? Et bien que pour lui c'était improbable, voir carrément surréaliste sorti d'un film de science fiction, il était clair que un couple était la première chose qui venait à l'esprit des gens. Merde. Il était mal là.
    « Okay...Qui t'as montré cette photo ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité, got it ?
Invité


MessageSujet: Re: Alone ? (PV )   Mer 27 Oct - 23:25


    « C’est pas ma copine ! »
    Pas sa copine ?! Il se foutait royalement de sa gueule non ? C’était quoi le délire là ? Et ce petit ton sec là, on aurait presque cru qu’il lui avait dit ça avec des airs supérieurs. Non mais vraiment depuis quand on baisse délicatement les lèvres d'une amie ? On vit dans une société civilisée. Merde quoi ! Gwennaelle venait de froncer les sourcils comme si on l’avait offusquée. Et pourtant c’était plutôt la rouquine qui était en tort. Dans une vie civilisée, on accepte tout. Les gays, les lesbiennes, les homosexuels, les hétérosexuels, les bisexuels, les gays refoulés ou inavoués, les baisers langoureux entre amis, les longs baisers amoureux entre petit couple. Tout vous dis-je. Ouais certes, vu de ce point là, la rousse avait tort, mais bon personne aime vraiment avouer son erreur. Et surtout pas la benjamine des Hewer en tout cas. C’est d’ailleurs dans son début d’emportement qu’elle lui cracha des paroles non calculées. Seize mots, deux phrases. Un ton cassant, une teinte d’amertume semblait même sonner dans sa voix. « AHAH, laissez moi rire. Elle, en tout cas avait l’air de penser que t’étais son copain. » Ca c’est fait, j’ai envie de dire. Gwenn ne porte pas Liiyah dans son cœur ? Bravo, vous avez trouvé la bonne réponse. Pas trop de gros efforts de réflexion, n’est-ce pas ? Comment ça Gwenn juge sans la connaître ? Certes, c’est vrai mais qui n’a pas déjà jugé quelqu’un sans le connaître réellement. Comment ça non vous n’avez jamais osé faire ça ? Arrêtez de me le jurer j’en crois pas un seul mot. Balot, n’est ce pas ? Et bah sachez tout de même que Gwenn est de ce genre là, à toujours juger avant de connaître. Pas très fut-fut je vous l’accorde. Notre miss poil de carotte avait d’ailleurs prit la -très- bonne initiative de clore sa bouche et de ne plus la rouvrit quand qu’à d’extrême urgence. Mais il fallut que le blond vienne lui demander qui était la personne qui lui avait montré les photos du baiser volé. Jack dû se contenter d’un simple haussement d’épaule comme réponse à sa question. Plutôt rageant non ? Seul le silence sait réellement garder la vérité, tout le monde c’est ça. Et oui même Gwennaelle Madone Hewer. Parce qu’en même temps qui irait dire « C’est des amies à moi qui m’ont montré la photo que je leur avais demandé de prendre aux moindres mouvements suspects de ta part, cher Jack. » ? Avouez que personne de censé n’irait dire ça à une personne qu’elle considère comme un ami. Pour avoir fait surveiller le blondinet ? Ahah, bonne question. A vrai dire, Gwenn aime bien Jack. Liiyah, en revanche un peu moins. Un peu beaucoup moins même. Mais ce ne sont que les apparences, une fois de plus. Chers préjugés, un jour vous nous perdrez tous un part un. C’est au moment où elle releva la tête pour observer les nuages que la rouquine se rendit compte qu’elle était toujours assise par terre, sa jambe blessée repliée sous elle. Dans un effort surhumain de volonté et de folie aussi, elle se hissa sur ses jambes et testa leur stabilité en essayant de ne pas tomber. Malgré les vertiges qui la prirent pendant quelques secondes, l’adolescent aux cheveux roux s’appliqua à avancer pas après pas jusqu’aux rebords du toit. Bling ! Son pied venait de cogner contre le rebord métallique du toit, et elle pu enfin lâchait le soupir qui chercher à passer la barrière de ses lèvres depuis un bon moment déjà. Gwennaelle prit le temps de souffler, enfin elle s’accorda deux minutes de pause et reprit son occupation. C'est-à-dire, entreprendre la montée du rebord et se tenir debout dessus. Mission réussie pour la rousse, qui sentit enfin le vent frais glisser dans son cou dénudé. Quelques mots s’échappèrent de sa bouche, et se glissèrent dans la course du vent. « Je veux être un oiseau. Je veux toucher les étoiles. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matthews Jack r., got it ?

messages : 71
ici depuis : 18/08/2010

MessageSujet: Re: Alone ? (PV )   Jeu 11 Nov - 1:16

    « AHAH, laissez moi rire. Elle, en tout cas avait l’air de penser que t’étais son copain. »
    L'adolescent poussa un soupir. C'était compliqué. Il aurait fallu tout lui expliquer et il n'avait pas particulièrement envie de tout lui dire, il n'était même pas sûr de trouver les bons mots pour expliquer sa relation avec Liiyah. Il pouvait juste affirmer qu'entre eux il n'y avait aucune attirance physique ou amoureuse, il n'y avait rien de ce genre malgré les apparences sur la photo. Mais il suffisait de la voir le frapper, de le voir lui sourire moqueusement avant de l'embêter à son tour pour y voir deux enfants, deux frères et sœurs ayant grandit ensemble. Cela n'aurait pas était un peu tordu d'imaginer un frère et une sœur avoir ce genre de relation juste à partir d'une photo ? D'un baiser volé par une envie de jeu qui en réalité dépassait les limites d'un simple jeu innocent.
    « C'bien plus compliqué que ce que ta petite cervelle a imaginé. »
    Sec, agacé. Oui il n'avait aucune envie de s'étendre plus longtemps sur le sujet car même s'il essayait d'expliquer le geste de la blonde, il ne pourrait car il ne comprenait pas. Il savait juste deux choses : elle semblait elle aussi perdue et il serait là pour elle comme elle l'a était pour lui. Alors pourquoi viendrait-il se confier à une jeune rousse agaçante qui se fourrait dans des pétrins pas possible ? Il devait garder ça pour lui, il ne devait jamais vaciller, il pouvait encore tenir debout pour l'instant.
    Jack se détourna agacé, de toute façon elle ne pourrait pas aller loin. Il serait obligé de l'emmener avec lui à l'infirmerie ou de la donner à quelqu'un d'autre s'il voulait être tranquille. Au fond, il n'avait rien contre elle mais sans ressentir beaucoup d'affection elle était à peu près supportable bien que pénible et dangereuse pour son dos. Mais s'il n'avait même pas pu tout dire à Liiyah, il ne pourrait jamais lui raconter à elle alors que pour l'instant leur lien est si faible. Un bling métallique puis il entendit des bruits comme si quelqu'un montait sur quelque chose.
    « Je veux être un oiseau. Je veux toucher les étoiles. »
    Retenant un « Hein ? » surpris à peine murmuré, il se retourna vers le rebord. La jeune rousse...était dessus ? Mais qu'est-ce qu'elle faisait là dessus elle ? Elle était pas censée être tombée, elle aurait du se faire un minimum mal vu comment elle semblait surprise non ? Et puis elle se rendait compte à quelle hauteur elle se trouvait, à moitié dans le vide ? Si elle tombait, c'était clair que comme l'autre étudiante elle ne pourrait pas louper. Elle était suicidaire maintenant en plus ? Une fine brise soufflait certes mais au moindre mouvement, elle pouvait perdre l'équilibre et tomber d'un côté ou de l'autre.
    Le jeune adolescent s'élança soudainement vers la jeune rouquine qui lui semblait ne pas être bien stable, elle semblait sur le point de tomber du mauvais côté. Dans la précipitation il attrapa sa taille pour la tirer vers lui et il termina avec une jeune fille dans les bras. Il poussa un soupir soulagé et se rendit compte de la situation dans laquelle il se trouvait. Elle était drôlement légère si elle n'était pas à s'accrocher sur son pauvre dos.
    « T'es suicidaire maintenant ? » lâcha-t-il en soupirant.


This is life every second here
Gripping tighter
Empty praise to all the things I fear inside
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé, got it ?


MessageSujet: Re: Alone ? (PV )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alone ? (PV )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Sauter vers: