AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ON EST DESCENDUS À TRENTE, MAIS VOUS POUVEZ ENFIN VOUS AMUSER ! Crie .. j'adore ! { PV -  TAKAOTO Hildaly. 458959783

Partagez | 
 

 Crie .. j'adore ! { PV - TAKAOTO Hildaly.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Masael N. Black
Masael N. Black, got it ?

messages : 306
ici depuis : 02/09/2010
i like : pas toi.

Crie .. j'adore ! { PV -  TAKAOTO Hildaly. _
MessageSujet: Crie .. j'adore ! { PV - TAKAOTO Hildaly.   Crie .. j'adore ! { PV -  TAKAOTO Hildaly. Icon_minitimeMer 15 Sep - 18:12

Les yeux entre-ouvert sur le fin rideau pourpre du hublot, Ecko ne pouvais même pas encore distinguer les premiers rayons de soleil. A vrai dire, il n'était pas encore levé. Surement parce qu'à 06:25 du matin, tout le monde dors. Même le soleil. Mise à part la Lune qui, en croissant bercer sagement Ecko, mais sans effet bien distinct. C'est ainsi que la couverture ne cachant que le bas du corps de demoiselle, la poitrine a découvert, et Ecko se leva de son lit, pour se diriger vers la salle de bain. Là ou elle se dénuda plus qu'elle ne l'était déjà, nue, laissant apparaître sur son corps, quelques frissons. Elle pénétra dans la douche, où elle se disposa contre la paroi, laissa se déverser sa peau, l'eau brûlante de sa tête, jusqu'à ses pieds. Les yeux fermer, elle leva la tête, sans se soucier de la température de l'eau. Sa peau devenant légèrement rouge, après quelques minutes passer sous cette dernière. Elle se décida a l'éteindre et pris le savon pour se laver. Au final, Ecko aura passer plus d'une heure dans sa salle de bain. Toutefois, ce n'était que le temps de se laver. Après il fallait ce coiffer, ce maquiller , s'habiller, oui oui. Car Ecko fait très attention à son apparence. Elle s'était vétue d'un collant noir et d'un short de la même couleur, avec diverse motifs qui ne faisait que l'embelir. Quand au haut d'Ecko, il étais gris avec un énorme flingue dessiner dessus. Mais qu'elle classe ! Qui plus est, ses yeux divaguant sur l'horloge, qui, cette dernière laisser apparaître l'heure de 08:15. Elle allait encore trainer seule, comme chaque jours. Ou alors .. elle allait s'amuser avec quelqu'un petit Students pour se marrer. Mais avant tout, pour se distraire, et pour son plaisir personnel. Oui parce que bon, se faire violenté n'est bon que pour la personne qui agit, non pour celle qui reçoit les attaques. C'est logique.

C'est d'un pas léger et d'une vitesse soutenue que notre fière membre du clan Rioters, se balader dans la ville. Capuche sur la tête, n'entendant que le son de ces écouteurs, le volume au maximum. Elle détestais entendre les gens qui passaient a côté d'elles se plaindre, ou raconter leurs vies. Cela avait le don de la mettre en rogne. Elle trainais des pieds, ne sachant pas vraiment qui et ou son acte aller se passer. A vrai dire, elle s'en ficher bien, mais .. Ecko voulais pour une fois avoir a faire a une personne forte mentalement. Les personnes qui fonder en larme au bout de deux minutes l'agacer fortement. Mais leurs cries .. ô leurs cries. Ils avaient beau lui exploser les oreilles, mon dieu qu'elle aimais voir ces victimes crier de toute leurs forces. Cela la faisait se sentir forte, oui forte. Vous savez, ce sentiment de force, quand une personne a qui vous infliger diverses humiliations pleures devant vous, crie jusqu'à ne plus pouvoir agir, vous supplies mille et une fois de stopper vos gestes. C'est si .. bon. Ecko se souvient de sa toute dernière victime. Si ces souvenirs sont bon, elle l'avais attraper dans l'une des cabines d'essayage d'un des magasins dans la galerie marchande. La pauvre fille n'avais rien comprit, elle avait suivie Ecko comme un toutou suis son maître, malheureusement elle, elle n'avais pas pu crier. La Rioter est peut – être folle, mais pas au point de ce faire repérer. La fille en question se nomme Leyla. Beau prénom, ainsi que très jolie corps. Oh Leyla tu avais enflammer Ecko ! Mais cela t'étais retomber dessus. Ecko l'avais battus en toute discrétion, telle une bonne Rioter, pour ne pas éveiller les soupçons sur sa personne. La discrétion, il faut toujours être discret !

Mais passons, le passé est le passé, et le présent le présent. Stupide cette phrase. Humph .. personne de bien appétissant a prendre ici. Personne, même pas une personne plus âgée qu'elle, rien ! Il n'y avais que des petites pucelles, coincer qui n'attirer même pas l'intention des gens avec une perversité incomparable avec celle d'Ecko. Pour cela qu'elle décida de faire demi – tour vers l'établissement de ces cher et délicieux Students. Oui, vous petits être encore frère et chétifs. Vous avez le don de faire tourner la tête d'Ecko ! Elle vous veux, rien que pour elle, n'importe quand, et n'importe ou ! Peut l'importe, elle vous veux. Après tout, rien de meilleure que de la chair encore vierge. C'est encore plus délicieux quand personne n'a toucher ! Ecko vous aimes. Ecko vous veux. Ecko ne veux partager vos corps avec aucune personne. Parce que sachez, qu'une fois qu'elle aura profiter de vous, comme une bonne fille, plus aucun corps n'aura de gouts pour vous. Vous en redemandez chaque jours, chaque heures, vous ne serait satisfais que part elle, et personne d'autre ! Elle marcha donc vers l'établissement scolaire, ou elle grimpa sur l'un des toits. Pour mieux observer ses futurs proies.

« Approchez mes jolies .. approchez ! »

Elle n'attendait que vous. Rien que vous.

{ HS - Désolée, c'nul ..
Revenir en haut Aller en bas
Invité, got it ?
Invité


Crie .. j'adore ! { PV -  TAKAOTO Hildaly. _
MessageSujet: Re: Crie .. j'adore ! { PV - TAKAOTO Hildaly.   Crie .. j'adore ! { PV -  TAKAOTO Hildaly. Icon_minitimeMer 15 Sep - 21:57

Hildaly venait de se réveiller avec le bruit déplaisant d'un réveil qui sonnait non loin de lui. Ce n'était pourtant pas le sien mais celui d'un de ses colocataires. Cependant, autant la nuit il pouvait avoir un sommeil bien lourd, autant le matin, à partir d'environ cinq heure, quelque soit l'heure à laquelle il a été se coucher, il se réveille au moindre bruit dérangeant. Vous me diriez qu'un réveil c'est un peu fait pour réveiller donc il est difficile de le louper, et vous n'auriez pas tort. Hil' ne mettait d'ailleurs jamais son réveil simplement parce qu'il aurait ceux des autres ou encore les bruits aux alentours pour le réveiller à temps. Il attendit quelques minutes avant de lentement ouvrir les yeux et de regarder ce qui se trouvait à la portée de son regard. Un plafond. Il était installé sur le dos, à moitié recouvert, encore tout habillé, n'ayant nullement eu l'envie de se changer voire tout simplement de se déshabiller. Il resta ainsi à regarder le plafond. Ils n'avaient pas cours aujourd'hui, c'était le week-end et concrètement, il n'avait rien de prévu à faire. Les devoirs ? Il n'avait nullement l'envie de se bouger pour ça. D'ailleurs il n'avait nullement envie de bouger. Il était encore tôt et il ne comprenait pas comment on pouvait mettre son réveil si tôt quand on était en congé. Mais bon cela ne le regardait pas et les personnes qui l'entouraient faisaient quelque peu ce qu'elles voulaient. D'ailleurs lui même faisait ce qu'il voulait, donc il resta dans le lit à regarder le plafond sans bouger, ni rien dire. Il paraissait encore loin et dans la lune alors qu'il était bien présent et qu'il écoutait son colocataire se préparer avec autant de silence possible avant de sortir de la chambre. C'était assez intéressant de se rendre compte comme les personnes pressées et qui se voulaient silencieuses, pouvaient être bruyantes. Enfin tout ça ne le concernait pas vraiment. Il laissa la personne partir et quelques minutes plus tard, il se leva lentement et décida d'aller prendre une douche. Il était réveillé et n'ayant plus envie de dormir, il décida de se lever. Après tout, s'occuper ne serait pas déplaisant. Et puis il avait faim alors autant se lever pour aller déjeuner.

Lentement, il quitta son lit et prit quelques affaires pour pouvoir se changer après la douche, endroit où il se rendit tranquillement sans vraiment se presser. Il se déshabilla alors lentement avant d'entrer dans la douche et de faire couler l'eau sur son corps. Il se mit entièrement sous l'eau pour que sa tête soit immergée également et que l'eau coule sur ses cheveux et son visage, fermant les yeux face au jet. Il régla l'eau pour qu'elle lui soit plaisante et il resta là sans bouger, laissant l'eau couler et retracer son corps. Il ne pensait jamais à rien sous la douche. Il fallait dire qu'il ne pensait pas souvent. Il n'aimait pas se prendre la tête et encore moins penser pour rien. Bien sûr ça lui arrivait comme tout le monde de penser, mais pas inutilement et dans le seul but d'occuper son esprit. Il n'avait jamais compris l'utilité. Il pouvait s'occuper en fixant un point sans la moindre pensée. Ce n'était peut-être pas une occupation pour certains, mais il n'en avait concrètement vraiment rien à faire. Il ne demandait à personne de faire comme lui donc il ne voyait pas pourquoi on devait s'occuper de ses affaires. Il resta un moment sans bouger avant de baisser un peu la tête pour pouvoir rouvrir les yeux. Il prit alors de quoi se laver et tranquillement, il passa encore un temps dans la douche, le temps de se laver et de se rincer tranquillement. Il coupa ensuite l'eau et sortit de la douche pour s'essuyer et s'habiller. Il ne lui fallait pas vraiment longtemps pour se préparer mais il prenait toujours son temps, ne voyant pas l'intérêt de se presser et n'aimant pas ça.Il passa lentement une main dans ses cheveux encore humides avant d'enfiler son pantalon, qui était un pantalon un peau moulant, stretch et de couleur noire, puis sa chemise blanche dont il retroussa les manches et laissa quelques boutons ouverts. C'était à la fois simple et élégant, et ça avait tendance à lui donner un côté mature. Il passa encore une main dans ses cheveux pas vraiment plus séchés et il sortit de la salle de bain avant de sortir de la chambre et d'aller prendre son petit déjeuner.

Il décida d'embarquer tout pour aller déjeuner sur le toit de l'école. Il faisait un temps superbe selon ce qu'il avait pu distinguer et concrètement il n'avait pas du tout envie en ce jour de se mêler à toute la foule de l'école. Plus tard peut-être mais là tout de suite non. Il emmena donc son bol de céréales bien rempli sur le toit avec lui. Il ne regarda pas spécialement s'il y avait quelqu'un bien qu'il aperçu rapidement une présence non loin; Ca ne le dérangeait pas du tout mais il ne comptait pas aller vers quelqu'un maintenant. Il voulait manger son bol simplement à l'air frais et face au soleil de ce matin.. Il avança tranquillement et se tapa très simplement assis contre un mur ou un grillage. Il laissa ses jambes s'allonger devant lui en se croisant avant de prendre convenablement son bol et de se mettre à manger en regardant son bol tranquillement. Il avait faim et il comptait bien manger entièrement son bol.


[C'est pas super non plus...... je me rattraperai! ]
Revenir en haut Aller en bas
Masael N. Black
Masael N. Black, got it ?

messages : 306
ici depuis : 02/09/2010
i like : pas toi.

Crie .. j'adore ! { PV -  TAKAOTO Hildaly. _
MessageSujet: Re: Crie .. j'adore ! { PV - TAKAOTO Hildaly.   Crie .. j'adore ! { PV -  TAKAOTO Hildaly. Icon_minitimeVen 17 Sep - 23:20

Qu'ils étaient beaux. Ces petits Students, en bas de l'immeuble. Certains riant aux éclats, ce qui venait fortement irrité les oreilles d'Ecko, et puis les solitaires, les jeunes qui restent dans leurs coins, a ne rien faire. Le plus silencieux possible. Il est évidement particulièrement facile de les repérés, oui car ils .. ils .. ils sont tout seuls et puis, leurs habitudes. Leurs tiques sont très facile a comprendre; ils se touchent les cheveux, se remettent la frange, tripotent leurs fringues, ou alors ce qui ne peuvent s'empêcher de se ronger les ongles ou de toucher quelques choses de leurs mains. Et j'ai encore mieux, le meilleurs pour la fin, les jeunes gens qui bégaillaient .. Oh mon dieu que c'est trop chou ! Ecko a envie de les manger tout cru, d'une traite, de n'en laisser a personne, pas même une seule miette ! Rien ! Ces petits merdeux et merdeuses avaient le dons de la rendre folle. Totalement folle. Si elle le pouvais, si jamais ils existaient quelque pars un endroit ou on vous lâcherais dans un enclos comme des poulets et qu'elle pouvais jouer le rôle du loup. Croyez – moi, qu'aucun d'entre vous, ressortirais vivant de cette expérience. Aucun.

Ecko n'avait qu'un souhait. Qu'un élève, bien solitaire, qui aime se retrouver seul le matin a l'aube, sur le toit de son établissement scolaire, vienne la rejoindre. Il était encore très tôt, m'enfin, très tôt, il devait être pas loin des neuf heures. Ecko leva les yeux aux ciels, allonger sur le dos, les jambes se balançant dans le vide, ses cheveux couleurs émeraude éparpiller sur le béton. Elle se passe une main sur les yeux sont visage alors impassible, et quand cette dernière vus relever, un long et fin sourire s'était alors joliment dessiner sur ses lèvres. Ses oreilles avait étaient avertis d'une personne alors inconnues sur le toit avec elle. Un homme ? Une femme ? Les deux ? Peut – importe, elle avais faim. Et n'allais en aucun cas se retenir. On ne prive pas une jeune demoiselle pleine de vie de nourrie. Mais qu'allez vous croire ! Évidement qu'elle ne mange pas ces victimes, bande de Baka ! Mais elle a faim de plaisir, faim de crie, de peur .. faim de délicieux petits Students qui craque sous la dent quand on les mords ! Et puis, il y a aussi le fait de ressentir ce sentiment de puissance, de grandeur ! Que personne ne peux connaître, que s'ils font comme Ecko. Que s'ils profitent de leurs victimes jusqu'aux bouts, jusqu'à leurs dernier souffles de vie. Cette sensation .. si .. envoutante !

Elle redressa la tête, sa capuche étant tomber, son visage a découvert. Ecko pivota son torse de quelque degrés pour fixer le jeune homme qui était arriver avec son bol. Il n'avais probablement pas envie de la déranger, vus la distance qu'il avait prit avec elle. Ou alors .. hum oui. Il avait peur. Mais ne crions pas trop vite victoire. Allons mijoter le jeune homme pour en savoir plus. Ecko se mordit légèrement la lèvre se levant et marchant vers lui, les mains dans les poches, son sourire pervers et sadique toujours aussi visible sur elle. Après tout, qui a lui faire peur, autant le faire dès le début. C'est si amusant. C'est si amusant de les voir tremblaient, d'entendre leurs dents cliqueter, de les voir paniquer, paniquer de ne pas savoir ce qu'il vont faire, comment ils vont sortirent de cette impasse. Rien de tel pour bien commencer la journée. La fille aux cheveux verts arriva donc devant lui, et se laissa tomber sur les fesses, croisant les jambes le regardant manger son petit déjeuner. Elle souriais toujours .. qu'elle enfant cette Ecko. Quand allez – t – elle stopper ces jeux stupides et immorale ? J'ai une réponse. Peut – être déroutante, mais plus que réalites. Jamais elle ne redeviendra le petit fille a papa et maman qu'elle était avant le drame. Jamais, parce que quand vous gouter a ce sentiment de grandeur, il est impossible de s'en séparés. Vous en redemandez toujours encore et encore plus. Vous n'en jamais assez. Parce qu'il vos mieux en avoir trop, que peux.

Elle le fixait, le fait qu'il mangeait devant elle ne le gênait en rien. Au contraire, elle allait le laisser faire pour mieux pouvoir se le farcir après. Au premier abord, il semblait plutôt frêle, trop gentil pour un garçon normal, chétif. Une magnifique proie. Malgré le fait qu'Ecko aime les gens qui se débatte, elle aime les gens aussi fragile qu'une pétale d'or. Cela .. l'excite, il faut le dire.

« Alors, on ne ta jamais apprit la politesse ? On dit bonjour ! »

Elle commencait en douceur .. pour elle c'est belle est bien de la douceur. Ne vous y trompez pas, elle peux encore plus doucement.

« Oh je vous prie d'apcepter mes excuses. Je suis confuse ! Je m'emporte assez vite. Ecko, Kyoku Ecko ! Vous êtes ? »

C'était déjà mieux que son entré fracassante et digne des pires Rioters qui sois. Elle réajusta son gilet, et sa capuche qui était mal positionné dans son dos. Ecko souriait toujours, ce n'était pas quelque chose de ponctuel, mais d'habituelle chez elle. C'est comme .. pour attirer les gens vous voyait. Comme un pot de miel qui arrive les abeilles, remplaçaient le miel part le sourire, et les gens part les abeilles, le résultat et le même !
Revenir en haut Aller en bas
Invité, got it ?
Invité


Crie .. j'adore ! { PV -  TAKAOTO Hildaly. _
MessageSujet: Re: Crie .. j'adore ! { PV - TAKAOTO Hildaly.   Crie .. j'adore ! { PV -  TAKAOTO Hildaly. Icon_minitimeSam 18 Sep - 2:37

Hildaly n'était pas forcément pressé, ni même occupé, ni même ne train de penser. Il était simplement là, adossé contre quelque chose qui pouvait soutenir son dos, les jambes croisées et allongées devant lui, avec pour seul objectif de déjeuner simplement au soleil et tranquillement. Il ne s'était pas soucié ou préoccupé de la personne présente sur le toit simplement parce qu'il ne voyait pas pourquoi il irait déranger quelqu'un de un parce qu'il n'en avait pas envie et de deux parce qu'il n'aimerait pas qu'on lui fasse s'il voulait être tranquille. Enfin, étonnamment ça arrivait, en fait, très souvent mais bon si vraiment ça lui déplaisait, il partait simplement. Avec explication ou non. Mais en ce moment, il mangeait lentement ses céréales qu'il mastiquait paisiblement. Il avait faim mais ce n'était pas pour la cause qu'il se ruait sur la nourriture. Il savait apprécié le moment à sa juste valeur et savourer ce bol qui n'était pas un grand mets mais qui suffirait bien largement pour faire office de petit déjeuner. Il n'avait pas la moindre idée de ce qu'il se passait autour de lui et ça lui était parfaitement égal. S'il avait décidé de s'isoler ce n'était pas pour rien. Cela était d'ailleurs fort plaisant de pouvoir manger ainsi avec les rayons de soleil qui venaient réchauffer tranquillement et partiellement son visage. Que demander de plus en ce moment ? Rien. Concrètement il ne voulait rien d'autre. Il n'était pas quelqu'un de difficile. Il était juste imprévisible et incompréhensible. Mais pas difficile. En ce moment il était pleinement satisfait. Il avait répondu à deux de ses envies : manger et s'isoler pour profiter du temps. Savoir s'il aurait d'autres envies ensuite, ou alors des coups de tête, ne le préoccupait pas le moins du monde. Pourquoi penser à des choses qui arriveront d'elles-mêmes ? Non il n'était pas comme ça. Les choses et les faits arrivaient à leur rythme selon une logique illogique que pouvait entrainer l'instinct et l'improvisation. En amas d'événements qui amenaient à un autre amas d'événements eux-même ayant des conséquences qui influençaient ou non notre jeune ami. Il n'était pas suiveur de tendance ou de mode, il les suivait simplement quand l'envie lui prenait. Malléable, influençable, suiveur, aucune personnalité, étaient souvent les caractéristiques qu'on lui donnait et qui en réalité, ne lui correspondaient point du tout. Les apparences étaient trompeuses et il en était un exemple clair.

Il était bien loin de tout quand une ombre se forma devant lui et qu'un couleur verte vive et prenante venait de se placer irrémédiablement devant lui. Le soleil faisant, la teinte des cheveux de la demoiselle, car il y paraissait bien que c'était une fille, était encore plus imposante qu'en temps normal. Une fille qui comme lui se teignait les cheveux. Certes pas ne la même couleur, le mauve brun foncé chez lui donnait quand même autre chose que le vert pétant de la demoiselle. Il ne savait pas très bien pourquoi elle apparut ainsi mais il comprit en la voyant s'assoir devant lui qu'elle ne comptait pas forcément partir de si tôt. Il la regarda un moment avant de recommencer à manger ses céréales tranquillement. Elle le regardait aussi de manière assez fixe sans encore dire mots ou même laisser entendre ne serait ce qu'un bout de voix. Lui non plus cela dit en passant. Mais il était en train de manger et c'était elle qui était venue interrompre ce moment. Il ne détourna pas forcément le regard même pendant ce silence où seuls les bruits environnants purent se faire entendre. Cela ne le dérangeait pas de la regarder sans rien dire. Ce genre de silence n'avait pas du tout un impact gênant pour lui. Elle pouvait bien rester silencieuse ce n'était pas un problème, lui mangeait. Son regard émeraude teinté de brun et or se perdait dans celui de sa compagne de silence. Mais ce moment finit tout simplement par se briser en phrase sèche et féminine. Il s'arrêta de manger un instant. Il la fixa un instant l'observant avant de recommencer à manger sans que le son de sa voix n'ait traversé la barrière de ses lèvres. Il n'avait pas envie de répondre à cette phrase donc très simplement il ne répondit pas. Très rapidement d'autres paroles pointèrent le bout de leur nez. Etrange comme changement radical de comportement. Mais cela lui était bien égal, après tout elle faisait ce qu'elle voulait. Il mangea encore un petit moment avant de daigner répondre. Il avait faim et il avait principalement envie de finir son bol.

"Takaoto Hildaly."

Il se remit aussitôt à manger pour finir son bol. Il ne lui restait plus grand chose vu ce qu'il avait déjà mangé mais il ne se pressa pas et prit le temps de finir en regardant son bol, délaissant un instant la jeune demoiselle. Il n'avait rien demandé et il voulait être tranquille, donc il ne comptait pas intervenir maintenant auprès de la jeune femme. Une fois qu'il eut fini l'entierté de son bol et bu le lait qu'il restait, il posa le bol à côté de lui afin de regarder ensuite, les mains vides posées maintenant ses ses jambes.

"Enchanté."

Il planta alors à nouveau son regard engendré par ses grands yeux dans celui de sa compagne actuelle de toit. Maintenant qu'il avait fini de manger; il était éventuellement disposé à accepter une quelconque conversation, qu'il terminerait si ça le faisait chier simplement en se levant et partant. Mais dans l'état actuel des choses, il resta très simplement toujours assis et adossé. Vaguement lui traversa l'idée de se demander pour quelle raison elle venait le trouver. Mais bon lui aussi il lui arrivait d'aller trouver des gens quand ils faisaient quelque chose qui l'attirait. Là c''était elle qui venait. Peut-être avait-il fait quelque chose susceptible de l'intéresser ? Il ne voyait pas; Elle voulait peut-être simplement parler mais alors l'entrer en la matière était quelque peu inappropriée. Il verrait bien, il n'y avait pas de raison de se prendre la tête inutilement pour ça.

"Vous venez souvent sur le toit ?"
Revenir en haut Aller en bas
Masael N. Black
Masael N. Black, got it ?

messages : 306
ici depuis : 02/09/2010
i like : pas toi.

Crie .. j'adore ! { PV -  TAKAOTO Hildaly. _
MessageSujet: Re: Crie .. j'adore ! { PV - TAKAOTO Hildaly.   Crie .. j'adore ! { PV -  TAKAOTO Hildaly. Icon_minitimeMar 21 Sep - 20:49

« Takaoto Hildaly. »

Oh quel beau prénom, mais .. un peux trop innocent aux yeux de notre pomme verte. Sa voix, raisonner dans la petite tête d'Ecko. { On rigole pas ! XD} Comment ne pas réagir devant un petit Student, solitaire, mignon, et tranquille aux premier abords. Dites moi ! Ce n'est pas possible, aussi pour cela, Ecko ne va certainement pas retenir ses pulsions. De plus, quand elle est levé tôt, ses envies sont comme .. multipliés.

« Enchanté. »

Vous avez entendus comme elle ?! Il est enchanté de faire sa connaissance. Oh mon dieu .. pardonnez son comportement. Il ne sais pas qu'il elle est, et cela ce vois dessuite. Comment dire 'enchanté a une demoiselle qui viole et tue des gens ? On dit pas enchanté. A moins d'être aussi cinglé, fou allié, complètement volontaire de ses actes. Un assassin comme elle quoi. Mais, Ecko doute très fortement que ce petit Hildaly sois un Rioters. Son comportement, sa façon d'agir dès qu'elle est arrivé devant lui, le coupant en pleins petit déjeuner. Qu'elle impolitesse cette Ecko !

« Vous venez souvent sur le toit ? »

Il la questionne, cela devient, décidément de plus en plus intéressant. Ecko se lassait, c'était un peux trop lent pour elle, c'est court instant de blanc, leurs regards qui se fixer puis se séparés, puis re fixer, et cela pendant plusieurs minutes, commencés gentillement a lui titiller ses sens de méchante Rioters. Elle fixa son bol, vide à terre, comme si ce simple objet le fasciné. La petite pomme du clan des Rioters secoua vivement la tête, ses cheveux dansant dans les airs, et se mit a sourire une fois de plus aux jeune et innocent Student devant elle. Mon dieu que tu lui faisais envie. Si il n'en tenais qu'à elle, Ecko te sauterais dessus et te mangeras tout crus ! Toutefois, cela ne risquerais pas de trop tarder ! Ah zut ! Ecko aller presque oublier de lui répondre. Elle réfléchie tout de – même a la façon dont elle aller renseigné Hildaly. Lui répondre comme une bourrin comme elle a tant l'habitude et directement lui faire comprendre qui elle est, ou alors, joué encore les petites mijaurée bien éduquer avec lui, histoire de faire mijoter le feu.

« Oh le plus souvent possible, à vrai dire .. je viens ici pour y trouver des personnes comme toi. Innocente, mignonne, et appétissante ! »

Et puis merde hein ! Nous ne somment jeune qu'une seule fois dans sa vie, enfin plusieurs années, mais qu'une fois en réalités, mais passons ! Ecko en avais marre, pour ne rien vous cachez .. la patiente et Ecko, ça fais cent. Alors rien ne sert de faire durée l'envie plus longtemps encore. Que le jeu, commence. Après ces quelques phrases sans vraiment de réel intérêt, elle se rapprocha de lui, au point de littéralement être assise sur ces genoux. Elle se foutais bien de comment il pouvais le prendre et réagir, tout ce qu'elle désirés, c'était joué et manger. Rien de plus ni de moins ! Son regard émeraude et vide le fixer, elle analyser ces moindres faits et gestes, quand a son visage, celui ci ne laissant passer aucune émotions possible, était d'un froid inimaginable. Le petit sourire pervers qui s'était dessiner sur son visage, en disait bien long ..

{ HRP > Désolée de ma misérable lenteur, mais avec les cours et tout, pardon pardon pardon ! Et puis c'môche mon poste la .. Ça craint du boudin !
Revenir en haut Aller en bas
Invité, got it ?
Invité


Crie .. j'adore ! { PV -  TAKAOTO Hildaly. _
MessageSujet: Re: Crie .. j'adore ! { PV - TAKAOTO Hildaly.   Crie .. j'adore ! { PV -  TAKAOTO Hildaly. Icon_minitimeJeu 23 Sep - 1:30

Hildaly avait posé une très simple question, histoire d'entamer la conversation. Il y avait multiple façon de faire la conversation. Mais se taire ne faisait pas partir des débuts probables et sociaux. Donc forcément, il avait parlé avec une question qui l'intéressait, ou non, mais qui permettait surtout d'entrainer une suite logique et cohérente au moment et aux paroles qui pouvaient être échangées entre eux deux. Il en profita également pour observer la jeune fille. Il l'avait déjà vue car des cheveux de son genre ne passaient pas inaperçu. Certes, ils étaient teintés tout comme lui mais la couleur était bien plus voyante sur la demoiselle que sur lui. Mais ça lui allait bien. Il aimait bien les extravagances engendrées par un coup de tête ou une envie. Il faut dire qu'il fonctionnait beaucoup comme ça puisqu'il avait teinté ses cheveux par envie et fait son piercing et son tatouage dans la nuque par coup de tête. Donc l'impulsivité il connaissait. Mais cependant, même s'il l'avait déjà entre-aperçue, il ne savait pas du tout qui elle était. Il n'avait pas pour habitude de se renseigner sur les gens. Sauf quand il voulait les connaitre mais alors là il n'attendait pas que la personne vienne à lui, il allait à elle. Ici vu que ce n'était pas le cas, cela voulait dire qu'il n'avait pas cherché à connaitre cette demoiselle qui se présentait devant lui. De toute façon, il allait sûrement connaitre le minimum nécessaire dès à présent. Ou du moins il y avait de fortes chances que ce soit le cas s'ils avaient une conversation quelque peu longue et plaisante. Mais ce n'était pas encore certain que ça allait se faire. Ils étaient dans les préliminaires conventionnels et il n'était nullement dit que la conversation allait l'intéresser ou que la demoiselle allait rester plus longtemps. Le futur leur apprendrait cela normalement rapidement...

Il n'en fut plus si sûr quand après quelques minutes, il était toujours en train d'observer la jeune fille de ses grands yeux sans que celle-ci n'ait encore dit un mot depuis la question qu'il avait posée. Peut-être n'allait-elle pas répondre car elle en avait tout simplement pas envie. Peut-être...il ne savait pas mais il attendait. Il observait ses traits, son visage, ses yeux; ses cheveux tranquillement, en attendant de voir si elle allait dire quelque chose. Finalement un sourire se dessina sur les lèvres d'Ecko et sa voix se fit entendre parmi le silence qui s'était de nouveau installé sur ce toit. Il écouta simplement avant d'être légèrement surpris par la fin. Appétissante ? Cela avait plusieurs significations, ou plutôt interprétations. Il ne savait d'ailleurs pas comment le prendre pour le coup. Enfin concrètement elle n'avait encore rien fait qui pourrait lui faire prendre la fuite ou alors réagir au quart de tour. Mais cela ne dura pas. Quelques instants plus tard, alors qu'il allait répondre à la jeune fille, il se retrouva avec elle sur les genoux quasiment, s'étant rapprochée de lui et ayant envahi son espace privé. Il plongea son regard dans celui qui le fixait. Il ne comprenait pas encore très bien ce qu'elle lui voulait mais il n'allait sûrement pas tarder à le savoir. Il la regarda un moment encore avant de décider à briser le silence.

"J'ai deux questions. Qu'entends tu par appétissant ?" Il marqua une courte pause pour clairement différencier les questions.."Que fais-tu sur mes genoux ?"

Ce n'était pas tellement que la pause sur lui le dérangeait ou qu'il voulait forcément qu'elle parte. C'est juste qu'il ne comprenait pas trop ce qu'elle voulait et que du coup il était quelque peu intéressé par tout le but final de la manoeuvre. Il n'était pas vraiment sûr par contre qu'innocent lui convenait vraiment bien. Mignon certes c'était chacun ses goûts et au fond c'était un compliment. Mais innocent.... Quand on savait qu'il avait couché avec sa belle-mère, déjà essayé les deux sexes, qu'il avait été entrainé dans des bagarres ou des embrouilles au point de presque se faire passer pour un Rioter, et qu'encore maintenant il suivait les embrouilles, tout à fait consciemment tout ça bien sûr, de son cher professeur Monsieur Rouge, le mot innocent n'était pas justifié. Mais après tout elle ne le connaissait pas et elle ne pouvait pas savoir qu'il était ce genre d'être qui au final cachait bien son jeu. En même temps peu de gens le savaient. Il fallait vraiment bien le connaitre pour ça. Et pour bien le connaitre il fallait s'en donner la peine, ce qu'encore peu de personnes faisaient... Mais il s'en foutait concrètement. Il était bien comme il était pour lui même et ça lui suffisait.
Revenir en haut Aller en bas
Masael N. Black
Masael N. Black, got it ?

messages : 306
ici depuis : 02/09/2010
i like : pas toi.

Crie .. j'adore ! { PV -  TAKAOTO Hildaly. _
MessageSujet: Re: Crie .. j'adore ! { PV - TAKAOTO Hildaly.   Crie .. j'adore ! { PV -  TAKAOTO Hildaly. Icon_minitimeSam 2 Oct - 19:42

« J'ai deux questions. Qu'entends tu par appétissant ? »

Un sourire pervers et sadique se dessina lentement sur le visage de la pomme verte. Devait – il avoir peur ou non ? Tel était la question. En même temps, Ecko elle aussi se posait des questions, qu'allait telle faire de ce petit jeunot. Allait – elle le manger ? Le violer ? Les deux l'un après l'autre ? Tout s'enchaîner dans le crâne de la demoiselle. Mais ce qui étais certain, c'est qu'il s'il continuer à ne pas réagit à ces actions, il allait passer à la casserole, et plus jamais je reverra la belle et douce lumière du soleil qui se lève la matin, et donc la rosé vient nous rafraichir. Ecko prit une courte inspiration et lui sourit à pleine dent.

« Ahn, bah en premier, je vais surement te faire mijoter quelques minutes ou mêmes quelques heures, histoire de bien rigoler, tu vois ? Puis après, oh non, faut pas que tu en saches de trop, sinon après il n'y a plus de plaisir ! »

Elle riait, comme une enfant. Qu'elle débile celle ci, je vous jure ! Pourquoi rit – elle ? Parce qu'elle pense surement avoir fait peur au pauvre jeune homme sur qui elle est très confortablement installer pardi ! Je vous vois déjà venir, « oh mais quelle folle cette demoiselle ! » Vous êtes totalement a l'ouest. Elle est certainement pire que ce que vous pouvez pensée. Conseil :: Ne restez jamais seul avec elle. Jamais ..

« Que fais-tu sur mes genoux ? »


Han mais la question qui tue ! Non, sérieusement, elle ne lui avait pas vraiment expliqué pourquoi elle avait eu soudainement l'envie de venir se poster sur ces genoux, c'est impoli certes, mais Ecko n'est pas polie, c'est une certitude. A vrai dire, certain pourrait même croire qu'elle est un homme, mais .. sachez que quand elle veux, elle peux vous faire saliver comme un véritable petit escargot qui fais la course pour arriver le premier a une feuille de salade bien humide et craquante !

« Pour tout te dire ! Tu as beau être mignon tout pleins, même si j'ai une folle envie de te manger, tu en reste pas vraiment super confortable. Je viens de te trouver un second défaut ! »

Ecko reprit de son sérieux, elle étais une Rioter, et il fallait qu'elle fasse pas passer son groupe pour des rigolos incapable de frapper. Pour cela qu'elle se retenue de le frapper. Pourquoi ? Parce qu'elle avait tout simplement envie. Ecko est certes magnifique, mais être Lunatique n'est pas vraiment avantageux quand on est un Rioters. Elle resta la, sur ces genoux, a ne rien faire ?! Simplement le regarder, droit dans les yeux, le visage impassible, ne laissant visible aucune émotion qu'elle qu'elle sois. Rien de rien. La demoiselle passa ses mains sur sa chemise, et serra lentement de plus en plus fort le tissus, et se rapprocha encore un peux plus du visage de sa victime. Elle voulait sourire, mais ne le fit pas. Elle n'y arrivais pas .. Comme si, en quelque seconde, elle étais passer de la gamine souriante qui aimais faire du mal et humilier pour rigoler, à la méchante adulte qui veux faire souffrir à tout prit tout ceux qu'elle croise. En un claquement de doigt, tout avait changer. Et le pauvre Hildaly allait bien morfler, et c'est le cas de le dire, elle avança son index sur son oeil, et poka l'oeil du jeune homme. Mais rien non plus, aucun sourire de satisfaction. Rien. Même son regard étais vide de tout, vide d'esprit, de souvenir.

{ HRP > Désolée de ma longue absence, mais j'avais quelqu'un d'important à la maison. Et mon post est vraiment trop méga nul, je ferrait mieux la prochaine fois, je te promet !
Revenir en haut Aller en bas
Invité, got it ?
Invité


Crie .. j'adore ! { PV -  TAKAOTO Hildaly. _
MessageSujet: Re: Crie .. j'adore ! { PV - TAKAOTO Hildaly.   Crie .. j'adore ! { PV -  TAKAOTO Hildaly. Icon_minitimeVen 8 Oct - 12:09

[PAs de soucis pas de soucis : )]


Hildaly l'écoutait lui répondre à ses questions tout en l'observant. Il n'était pas inhumain et il pouvait ressentir la peur mais quand cela était justifié ou qu'il avait une preuve tangible et concrète de ressentir de la frayeur. Ici, il avait une demoiselle sur ses genoux qui avait l'air de bien s'amuser toute seule en le prenant pour un plat à préparer et à faire mijoter. Au final, tout ça voulait dire quelque chose pour la demoiselle mais pas pour lui. Il n'était pas con pour autant, il commençait à comprendre qu'elle voulait jouer avec lui. Mais il y avait bien des manières de jouer avec quelqu'un et c'était là qu'il n'était pas sûr de savoir vers quelle direction elle allait aller. Concrètement, il pouvait très bien attendre qu'elle lui montre, ça titillait sa curiosité et donc pour l'instant, il avait envie de rester. C'était un plus pour la demoiselle car si ça n'avait pas été le cas, il l'aurait bougé et se serait levé tout simplement pour partir. Bien sûr, s'en foutant royalement des classes, il ne savait pas qu'elle était une Rioter et il ne pouvait donc pas savoir qu'elle ne l'aurait peut-être pas laissé partir comme ça. D'ailleurs savoir qu'elle en était une l'aurait peut-être aiguillé sur la façon avec laquelle elle voulait jouer avec lui. Mais au final, ça ne changeait quand même rien et cela n'aurait pas influencer forcément ses intentions ou ses attentes. Les réponses qu'elle avait données étaient à la fois bizarres et amusantes. Enfin, elle faisait ce qu'elle voulait la demoiselle, on verrait bien par la suite si cela lui déplaisait ou s'il pouvait s'en accommoder, si l'envie lui en disait bien sûr. Cependant, la petite et simple conversation tourna un peu différemment. Le visage, plutôt enfantin et joueur de la demoiselle, prit une tournure plus sérieuse voire dénuée de sentiments. C'était surprenant de passer comme ça d'un ton joyeux et enfantin à un côté adulte et impassible ou point de sembler dangereux. Bon pas assez pour lui faire peur mais assez pour commencer à moins lui plaire cela dit en passant. Mais il ne bougea pas. Ce changement titillait encore sa curiosité et au lieu d'avoir le réflexe naturel de se casser, il la regarda également dans les yeux et attendit de voir comment tout ceci allait tourner. Peu importe qu'il se fasse frapper ou pas, il voulait voir justement. Décision, coup de tête, c'était son mode de fonctionnement. Ca n'avait pas que du bon, mais lui fonctionnait quand même comme ça.

La demoiselle vint se saisir après un instant de sa chemise pour la serrer assez fortement et du coup, la froisser de manière assez claire. Il l'aimait ben cette chemise. Elle n'avait rien de spécial, mais il l'aimait bien. Donc ça lui déplaisait un peu qu'elle s'acharne ainsi dessus. Après tout elle ne lui avait rien fait...ce n'était qu'une chemise. Et pendant que toute cette réflexion défila, un doigt quelque peu dérangeant approcha de son oeil avant de clairement engendrer une douleur dans celui-ci l'obligeant à le fermer sur le coup.

"Hn."

C'était le seul petit souffle de son qui avait percé ses lèvres. Et tandis qu'une de ses mains vint se poser sur son oeil, la pupille de l'autre encore intacte fixa la demoiselle assise sur lui. Apparemment lui faire mal était le jeu auquel elle voulait jouer. Il n'avait pas du tout envie de se battre maintenant alors qu'il venait de terminer de déjeuner. Ce n'était pas du tout dans ses intentions, que ce soit une fille n'avait aucune importance, il était quelqu'un de très gentil à ses heures mais si on l'attaquait, fille ou garçon, il pouvait sans soucis riposter de la même manière. Il était pour protéger les gens auxquels on tenait, la preuve avec la petite Hika-chan qui était une fille et qu'il protégerait autant que possible comme tout grand frère digne de ce nom. Mais ça aurait été un garçon, il l'aurait protéger de la même façon. Il n'avait pas de différence de sexe pour lui. Si une fille était capable de l'attaquer, lui était totalement capable de la frapper. Bon maintenant, il lui arrivait comme pour tout choix ou tout principe, que sur un coup de tête il applique le contraire de tout ce qu'il venait de penser et qu'il décide de ne pas frapper une fille. Mais bon ça c'était son côté imprévisible et on ne pouvait rien y faire; Mais dans le principe même, il était capable de s'attaquer à une fille. Il regarda un moment la demoiselle toujours sur ses genoux se frottant un peu l'oeil blessé avant d'enlever sa main et de se réhabituer à l'ouvrir.

"Je ne me sens pas l'envie de commencer à me battre avec toi."


Oui oui il était toujours direct. Enfin toujours... Il pouvait l'être sans soucis disons. Et là, il l'avait spontanément dit. Il doutait cependant que cela ait un quelconque effet, mais il ne l'avait pas vraiment dit pour lui faire peur ou quoi. Il ne voyait pas l'intérêt de faire peur à une fille qui voulait lui faire du mal concrètement. C'était quelque peu illogique, et même s'il pouvait être illogique, il n'était pas forcément con pour la cause ou naïf comme on pouvait le croire. Il faisait tout en connaissance de cause.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé, got it ?


Crie .. j'adore ! { PV -  TAKAOTO Hildaly. _
MessageSujet: Re: Crie .. j'adore ! { PV - TAKAOTO Hildaly.   Crie .. j'adore ! { PV -  TAKAOTO Hildaly. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Crie .. j'adore ! { PV - TAKAOTO Hildaly.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Sauter vers: