AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ON EST DESCENDUS À TRENTE, MAIS VOUS POUVEZ ENFIN VOUS AMUSER ! « Rendez-vous ce soir à 20h sur le banc blanc. » || With Lewiiis || 458959783
Partagez | 
 

 « Rendez-vous ce soir à 20h sur le banc blanc. » || With Lewiiis ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
C. Margot Urquhart
C. Margot Urquhart, got it ?

messages : 83
ici depuis : 06/09/2010

« Rendez-vous ce soir à 20h sur le banc blanc. » || With Lewiiis || _
MessageSujet: « Rendez-vous ce soir à 20h sur le banc blanc. » || With Lewiiis ||   « Rendez-vous ce soir à 20h sur le banc blanc. » || With Lewiiis || Icon_minitimeMar 14 Sep - 13:19

    Acte 1 ~ Chap 1.

« Je m'ennuiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis ! »
19H54 - Banc blanc.


    Sereinement assise sur son banc, la jeune femme patientait. Il ne devait pas tarder à arriver, enfin c'est ce qu'elle se répétait depuis plus d'une heure pour passer le temps. Elle était venue avec une heure d'avance, quelle idée, aussi. Jambes croisées, main posé par dessus, on aurait dit une vraie p'tite coincée qui attendait son rendez-vous galant... sauf que sur ce coup, son look faisait, encore une fois, tache. Qui dit rendez-vous dit robe ou jupe, collier coquet et tout le reste, nan ? Ben là... c'était un contraire total. La jeune femme avait enfilé son bikini jaune, avec un sort en jean noir, tandis qu'elle avait aussi prit son écharpe rouge qui virait un peu à l'orangé, et ses « manchettes » qui recouvraient ses bras. Aucun bijou, juste son foulard et les quelques perles qui ornaient toujours sa coiffure... spéciale. En vrai sainte, elle avait prit soin d'enlever sa ceinture, mais gardait quand même un couteau suisse dans sa poche, ça pouvait toujours servir. Il n'allait pas tarder à faire nuit, on ne voyait déjà plus qu'un bout du soleil, c'était joli. Admirative et ennuyée, Uneko contemplait le ciel, à la recherche d'un quelconque oiseau sur lequel elle pourrait, peut être, se défouler a coup de caillou. Subitement, elle changea de position. C'était la vingtième fois. Une heure d'attente... quelle idée aussi. Tsssk. Ha, et cette nuit qui mettait toujours si longtemps à prendre possession du jour. Mais que faisait-elle, enfin ? Ou... Et pourquoi avait elle envoyé ce texto, au fait ? Elle ne s'ennuyait pas tant que ça, cet après midi, elle avait de quoi s'occuper. De plus, elle était sensée être au magasin, du moins c'est ce qu'elle avait sortit au gens qui voulaient passer la voir... Malgré elle, elle s'entendait relativement bien avec bon nombre de personnes. Dire qu'auparavant elle était transparente, maintenant tout le monde la saluait dans la rue, et lui filait ses affaires sans qu'elle n'ait rien demandé... c'était peut être une mauvaise idée de s'installer. Mais l'amitié, c'est une chose précieuse... alors Uneko était restée. En parlant d'amis, Lewis ne devait plus tarder, il était presque 20h et techniquement, il était ponctuel. M'enfin, s'il arrivait en retard, et bien... elle le taquinerait, il aura juste cherché, il sera tombé seul dans le gouffre. N'apercevant toujours personne à l'horizon, si ce n'est les gamins qui rentraient chez eux, Uno sortit son portable et l'alluma, regardant l'heure :

    '19:59'

    Une minute... plus qu'une minute. Après une heure d'attente, ça devrait être court, très court, mais avec Lewis... on pouvait s'attendre à tout. Nouveau changement de position : allongée sur le banc, bras ballant. Une heure... Lori leva une jambe tendue vers le ciel et la fit tourner en rond. Un nuage, deux nuages, trois nuages et du noir... plein de noir. Il faisait déjà nuit. Ou presque. En tout cas, le soleil avait disparut derrière la colline qui avait viré au vert foncé. C'était l'automne, les arbres perdaient leurs feuilles, et les feuilles se posaient sur le sol marron... Et un peu sur Uneko. D'ici 10 minutes, la blonde serait recouverte de feuilles, mais ça ne l'embêtait pas. De toute façon, elle pouvait toujours reconnaitre Lewis. Elle laissa sa jambe retomber avec aplomb tandis qu'elle fermait les yeux, pour une petite pause d'impatience. Une heure ou deux… Boarf, Lewis pourra la réveiller quand il débarquera… s’il vient et si elle dort. Il faisait assez beau pour une sortie, normalement.


[Sorry. C’est vague. ~]
Revenir en haut Aller en bas
http://nwax.forumactif.org/forum.htm
Ilyès Assouan
Ilyès Assouan, got it ?

messages : 163
ici depuis : 10/08/2010

« Rendez-vous ce soir à 20h sur le banc blanc. » || With Lewiiis || _
MessageSujet: Re: « Rendez-vous ce soir à 20h sur le banc blanc. » || With Lewiiis ||   « Rendez-vous ce soir à 20h sur le banc blanc. » || With Lewiiis || Icon_minitimeMer 15 Sep - 20:11

« Rendez-vous ce soir à 20h sur le banc blanc. » || With Lewiiis || Dogsar10&« Rendez-vous ce soir à 20h sur le banc blanc. » || With Lewiiis || Th_rik12

    Lewis, c'est Uno. Rendez-vous ce soir à 20 heure sur le banc blanc. J'ai envie d'passer du bn temps. Tu m'semble être parfait pour ce rôle, à toute.

    La sonnerie de portable prévenant de l’arrivée d’un SMS retentit dans toute la chambre, faisant réveiller un jeune homme aux longs cheveux roux. En même temps comment ne pas être réveillée par cette sonnerie. Le rioter était tombé au sol en entendant les premières secondes de la sonnerie. Il ouvrit le message et vit le destinataire du SMS; Uneko. Elle lui disait de venir la rejoindre le soir même à 20 heure sur le banc blanc. Le Banc Blanc ? C’était ça le lieu du rendez-vous ? Ouais bah c’était vachement vague…il existait pleins de banc blancs dans la ville. Reçu ce matin à 11h00...11h00 ?! Mais pourquoi envoyer un message de rendez-vous aussi tôt ?! La jeune rioter pensait qu’il allait arriver en retard…Bah ouais…Lewis avait le chic d’arriver en retard aux rendez-vous donnés par ses amis. Il se retrouvait alors tout seul car il était venu après une heure de retard. Le jeune homme poussa un soupir et envoya une réponse à la jeune rebelle.

    Ouais je viendrais à 20 heures ce soir. Mais c’est où le banc blanc bordel ? Y’a pleins de banc blanc dans la ville…Et dja pourquoi tu m’as envoyé ce message aussi tôt idiote T.T. Tu croyais que j’allais oublier l’heure du rendez-vous ?!

    Angry Lemon

    Une fois le message relut, il l’envoya. Lewis se leva et s’affala sur son lit. Il avait le temps merde. Il n’était que 11h00. Il partirais de chez lui à 19h30. Il aurais le temps d’arriver. Mais arriver où…Il ne savait même pas où se situait le lieu de rendez-vous…Alors qu’il allait se rendormir, la sonnerie retentit encore une fois. Rapide la rioter. Toujours allongé sur son lit, le jeune homme ouvrit le nouveau message.

    Les bancs blancs de Green Plain. Tu vois le parc ? Bah c’est là-bas. Vraiment je sais pas pourquoi t’as pas capté tout de suite…Moi qui croyait que tu étais intelligent :p. Lol, nan je te taquine. Bon à ce soir à 20h00...Et n’arrive pas en retard surtout >.<.


    Lewis sourit en lisant la réponse de la jeune rioter. Oui c’est vrai, la jeune fille aimait bien le taquiner. Mais gentiment. Ce qui énervait un petit peu le rioter. Ils commençaient alors à se frapper dessus gentiment(?) mais pas longtemps. Lewis enfonça l’oreiller sur sa tête et se rendormit…

    8 heures 40 plus tard…

    Re sonnerie d’SMS

    Bon alors, qu’est-ce que tu fous ?! Je suis sur place là. J’espère que t’a pas oublié notre rendez-vous hein, sinon je te noie dans la fontaine du parc XD. Nan mais c’est vrai…J’ai pas envie de rester une heure seule à t’attendre…


    Merde. Shit. Scheiße. Dite le dans n’importe quelle langue que vous voulez, le rioter avait oublié le rendez-vous. 19h40 déjà ?! Il avait dormit autant ? Lewis s’étonna lui-même. D’habitude il ne se réveillait que vers 3, 4 heures de l’après midi. Mais pas après ! Le jeune homme poussa un juron et se dépêcha de s’habiller. Il n’avait vraiment pas besoin de réfléchir pendant une heure pour choisir ses vêtements. Chemise blanche + cravate noire + pantalon noir lui suffisait amplement. Le photographe ne se cassait vraiment pas la tête pour choisir ses vêtements. Une fois qu’il se fut habillé, il fourra un paquet de cigarette et un briquet dans sa poche de pantalon, sans oublier bien sur son appareil photo. Une fois qu’il fut sortit de son appartement, le jeune rioter courut vers le lieu du rendez-vous. Green Pain, le parc de la ville. Une fois arrivé sur le lieu du crime←ouais c’était nul…du rendez-vous, le photographe regarda autour de lui sans apercevoir la jeune fille.

    - Mais elle est où ? J’espère qu’elle s’est pas barré >.<…

    Étrangement, il y avait un banc remplis de feuilles mortes qui formait une espèce de forme. Lewis s’avança vers celui-ci en penchant la tête sur le côté. Il l’avait trouvé. Le jeune homme esquissa un rictus en criant :

    - BOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUH! C’est moi ! T’a vu j’ai pas oublié le rendez-vous. J’ai juste cherché pendant une heure le lieu mais bon c’est pas grave ! Nan je plaisante ! En fait me suis rendormis ce matin et je me suis réveillé y’a à peine dix minutes et j’me suis dépêché et me voila.

    A ces mots, le jeune rioter enleva les feuilles mortes qui cachait la jeune fille. En voyant la tenue que portait la jeune rioter, Lewis fronça les sourcils.

    - Tu m’explique c’est quoi cette tenue ? Il fait pas super chaud pour porter ce genre de vêtements. Et déjà un bikinis ça ce porte pendant l’été et à la plage pas dans la ville idiote ! Et c’est quoi cette minijupe ? Ne me dit pas que tu souhaite ressembler à ces prostituées qu’on voit dans la rue le soir. Vient pas te plaindre si tu te fais violer moi , je te dis…Bon alors…on fait quoi ? On reste ici à rien foutre ? Je suis pas venu pour me faire chier…J’ai envie de m’amuser un peu quoi. En plus c’est chouette, c’est le soir…Qu’Est-ce qu’on pourrait bien faire le soir dans un parc ? Renverser les poubelles ? Non c’est nul…Rah j’en sais rien moi, propose un truc >0<.


Spoiler:
 






Revenir en haut Aller en bas
C. Margot Urquhart
C. Margot Urquhart, got it ?

messages : 83
ici depuis : 06/09/2010

« Rendez-vous ce soir à 20h sur le banc blanc. » || With Lewiiis || _
MessageSujet: Re: « Rendez-vous ce soir à 20h sur le banc blanc. » || With Lewiiis ||   « Rendez-vous ce soir à 20h sur le banc blanc. » || With Lewiiis || Icon_minitimeJeu 16 Sep - 22:00

Acte 1 ~ Chap 2.
« L'heure, l'heure, encore et toujours l'heure. »

Il est quelle heure ? - Banc blanc.


    Haaa. Quel bonheur, le repos après une longue journée de rien ... ne rien faire. N'est ce pas une activité très éprouvante ? Pour Uneko, en tout cas, c'est la pire. Rien de plus frustrant que de ne rien faire, non vraiment rien. Alors, quand le sommeil montre son nez, on en profite ! Surtout quand on sait qu'un pareil réveil viendra mettre un terme à tout cela ... Si seulement Lewis avait put être sage, au moins le temps qu'elle sorte de sa transe. Tsssk. Des mots, pleins de mots, ils devaient former une phrase, enfin normalement. Il parlait vite, trop vite pour qu'elle comprenne quelque chose, d'ailleurs. Pour seul geste, la jeune fille brandit son poing fermé hors du tas de feuilles et leva juste son majeur, insultant Lewis d'une voie muette. Elle le laissa faire quelques instant, pas vraiment consciente, puis parvint finalement à traduire le charabia qu'il venait de prononcer, à son grand désespoir. Elle releva un peu la tête, vacillant quelques peu, puis finit par s'assoir, laissant ses jambes tomber de l'autre coté du banc. Elle porta sa main gauche à sa nuque, histoire de se détendre un peu. Elle se massa la nuque quelques secondes puis secoua la tête, avant de balbutier :

    « 'our Lewi. »

    Refermant doucement ses points, elle ferma les yeux pour les frotter, comme une gamine qui sort d'un long sommeil. Un petit moment passa, puis elle bailla et finit par se lever, pour aller se poster devant Lewis, sourcils froncés. Elle leva un doigt accusateur vers son menton, manquant de peu de tomber à la renverse.

    « Banane. Déjà c'es un short, et j'me nippe comme bon me semble. D'abord, cette soirée, c'est une spéciale connerie, alors si tu veux pousser des poubelles, sans moi, hein ! Moi j'ai envie d'braquer quelqu'un ... Peut être même un commerce. Voir un cambriolage, ça peut être bien plus qu'intéressant. J'sais pas si t'a vu, il y a une maison, par là bas dans le parc, elle à l'air bien friquée, ça m'donne des envies, t'peux pas savoir. Et puis ... Ho non, j'te laisse pas le chois, on la vole. Sure qu'ils ont aux moins 5 télé et un ordi, au pire on casse des choses. »

    Sur ce, elle détourna vaguement son regard de Lewis et pointa son doigt sur la maison toute blanche qui se tenait à la frontière du parc, une vraiment maison de poupées. Il était encore tôt, on pouvait encore les voir à travers la nuit, mais le ciel était sombre, donc c'était faisable, normalement. Abandonnant Lewis, Lori grimpa dans l'arbre qui se trouvait près d'eux, montant jusqu'à la cime. elle sorti une paire de jumelle du sac à dos qu'elle avait attrapé au passage, qui devait appartenir à un passant, certainement un chasseur. Quelques instants plus tard, elle redescendait, sourire aux lèvres.

    « Mon chou, ce soir on fait un casse ! Pas question d'ennui, pas même de discrétion, s'ils sont chiants, on les tues tous ! »

    Vu la façon qu'avait Uneko de parler, on pouvait facilement deviner qu'elle était déterminée, et que rien ne pouvait l'arrêter. Laissant tomber le sac à terre, elle saisit le poignet de Lewis pour l'entrainer avec elle vers la maison blanche. A priori, la personne qui y demeurait était très riche, c'était sans dire, peut être même haut placée dans la ville. Peut être qu'Uneko ne devrait pas tuer ce coup ci, on pourrait alors remarquer qu'il y avait absence, et si ... Ho puis shit. De toute façon, ce n'est pas une stupide lois qui arrêtera une endiablée. D'autant plus que Lori n'était pas n'importe qui : c'était la demoiselle Giichii, on lui en devait du respect ! Enfin ouais heu ... on s'emballe, là. Un peu trop prise dans son élan, la jeune fille s'arrêta tout de même pour se tourner vers Lewis, elle ne lui avait pas vraiment laissé le chois, mais il fallait qu'il participe, sinon ce n'était pas drôle. Elle prit un air grave, soufflant entre temps, puis ouvrit une nouvelle fois la bouche :

    « On y va, heiiin ? T'es près, diit ? »

    L'air grave était facilement passé à l'air gamin, tout ahuri. La motivation pouvait changer bien des gens, et Uneko était première en changement, le jour et la nuit n'étaient rien comparée aux différences qu'elle préservait en elle. Si seulement quelqu'un la stabilisait, il mériterait à coups sur un grand « Bravo » et des acclamations jusqu'à ce qu'il meurt. Sauf si Uneko le tue, dans ce cas, aucune acclamation, c'est sur. Bref, nous en sommes à enthousiasme.
Revenir en haut Aller en bas
http://nwax.forumactif.org/forum.htm
Ilyès Assouan
Ilyès Assouan, got it ?

messages : 163
ici depuis : 10/08/2010

« Rendez-vous ce soir à 20h sur le banc blanc. » || With Lewiiis || _
MessageSujet: Re: « Rendez-vous ce soir à 20h sur le banc blanc. » || With Lewiiis ||   « Rendez-vous ce soir à 20h sur le banc blanc. » || With Lewiiis || Icon_minitimeDim 10 Oct - 22:09

« Rendez-vous ce soir à 20h sur le banc blanc. » || With Lewiiis || 21177810« Rendez-vous ce soir à 20h sur le banc blanc. » || With Lewiiis || 2zjfea12

À droite je pouvais voir une église
J'ai d'abord fait un pas dans cette direction
Mais à gauche il y avait un puit
Où ils étaient saoulés au whisky
Et maintenant c'est là que je veux prier

Le rioter attendit une réponse de la part de la jeune femme en soupirant. Celle-ci ne mit pas longtemps à arriver : un très beau doigt d’honneur apparut au dessus des feuilles. Une tête blonde émergea alors du tas. Uneko frotta alors ses yeux comme si elle sortait d’un sommeil profond, s’étira et murmura un « jour Lewis ». Le rioter sourit à la jeune femme et lui ébouriffa les cheveux en disant :

- Idiote ! On est le soir pas le jour. Si tu sais même pas faire la différence entre la nuit et le jour, je m’inquiète pour toi. Bon aller, j’arrête de déconner. On fait quoi maintenant ?

Cambrioler une maison…pas mal l’idée. Bien cherchée. Yeah, c’est partit. Lewis vit la jeune rioter monter à un arbre avec une agilité déconcertante, observa la maison au loin avec ses jumelles et redescendit aussi rapidement qu’elle était montée, lui prit la main et le tira en direction de l’entrée de la maison. Elle le supplia alors de venir avec elle cambrioler la maison. Maison ? Heu…je crois pas. Château ou palais conviendrait mieux. Le genre de grande maison qu’on les riches dans les films vous voyez le genre ? Non ? Rahhhhh, vais pas vous faire un dessin. Le genre de maison avec un grand jardin s’étendant sur plusieurs kilomètres avec plein de fleurs la grande piscine géante pour toute la famille. Et la maison qui fait bien genre 2 mètres de hauteur avec les escaliers pour rentrer à l’intérieur. Il y avait même un petit balcon. Classssseuuuuuh. Il devait grave y avoir des objets de valeurs à l’intérieur. Lewis reprit son attention sur Uneko et lui frotta la tête en disant :

- Bien sur que je viens idiote ! C’est quoi cette question débile ? T’avais même pas besoin de me la poser. Bon alors….comment rentrer dans cette bête de palais ?

Le rioter réfléchit quelques instants, faisant la pose du penseur(vous voyez la statue ? A moins que ce ne soit un tableau, me souviens plus)ce qui lui donnait un petit air con mais si mignon. Une petite ampoule s’alluma alors dans la tête du rioter. Idée trouvée. Il fallait juste passer les grillages et rentrer par le jardin et le tour était joué. Ni vu ni connu. Lewis commença alors à monter le grillage avec l’aide d’Uneko. Il se retrouva alors dans le grand jardin. Une idée lui vint en tête de tout saccager mais non. Alors qu’il venait de faire quelques pas dans le jardin, il entendit des aboiements derrière lui. Il se retourna. Des chiens. Des foutus clébards. Rahhhhh fallait s’en douter quand même. Et pas n’importe quels chiens : des bouledogues. Pas gentils ces chiens chiens là. Lewis ne mit pas longtemps à se mettre à courir. Une fois qu’il eut fait tout le tour du jardin, il se dépêcha de monter les barrières pour rejoindre Uneko. Ouf sauvé. Maintenant….une autre idée pour entrer. Tadaaaaam trouvée. Ouais Lewis est super intelligent : il trouve des idées vachement rapidement. C’est raz ces personnes là quand même. Un arbre se trouvait juste à côté du balcon menant au premier étage de la maison. Le rioter demanda rapidement à Uneko de lui faire la courte échelle. Une fois qu’il fut monté dans l’arbre, il se mit en équilibre sur la branche de l’arbre et sauta en direction du balcon. I believe I can Fly(de quelques mètres…)…and die. Le photographe fit un joli roulé boulé sur le sol dallé, se faisant un peu beaucoup mal au dos mais au moins il était en vie. Il se redressa rapidement et sortit d’où je ne sais ou un casque…de militaire. Bah ouais faut se protéger si jamais il fait péter toute la baraque non ? Il sortit aussi deux fausses mitraillettes dans le genre en plastique, le genre d’armes que l’on donne aux gosses et qui deviennent des meurtriers plus tard. Bon bien sur il avait des balles en plastiques pas des vraies quand même. Lewis ouvrit la porte en verre d’un coup de pied et cria en entrant dans la grande pièce du salon :

-YEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! Bon où vous vous cachez ? Vais vous éclater la gueule ! MOUAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA !!!!!

Ou le rire d’un échappé d’asile…

Bizarre, faisait vachement noir dit donc dans la maison. Bah ouais idiot c’est la nuit T.T. Ouais mais elle est où la lumière ? Une grande ombre au centre de la pièce fit un peu peur au rioter. Non. Rien ne lui faisait peur. Lewis s’avança vers l’ombre et la poussa du bout des doigts. Étrangement elle tomba en arrière suivit d’un cliiiiiiing. Hein ? C’était pas une personne ? C’était quoi alors ? Suivit de pleins d’autre cliiiiiing. La lumière vint alors à ce moment là. Lewis put enfin voir ce qui était tombé : des dizaines voir des vingtaines de statues gréco romaines venaient de tomber en domino. Merdeuuuuuuuuh. Le rioter se retourna en direction d’Uneko et dit :

- Exactement 26 de nos ennemis viennent de mourir de part mes mains. Pourriez vous en faire autant voir plus ? J’en doute camarade !

Ou la réaction d’un Lewis shooté au Whisky ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé, got it ?


« Rendez-vous ce soir à 20h sur le banc blanc. » || With Lewiiis || _
MessageSujet: Re: « Rendez-vous ce soir à 20h sur le banc blanc. » || With Lewiiis ||   « Rendez-vous ce soir à 20h sur le banc blanc. » || With Lewiiis || Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

« Rendez-vous ce soir à 20h sur le banc blanc. » || With Lewiiis ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Sauter vers: