AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ON EST DESCENDUS À TRENTE, MAIS VOUS POUVEZ ENFIN VOUS AMUSER !

Partagez | 
 

 Et le loup souffla ... [PV LEWIS Raphaël ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité, got it ?
Invité


MessageSujet: Et le loup souffla ... [PV LEWIS Raphaël ]   Mer 18 Aoû - 1:42

C'est 23h52, Miharu n'aarive pas à dormir alors, elle ne promenait dans tout Kyuu School. Elle savait qu'il y avait une réserve, alors elle la chercha. Après quelque minutes de recherche, Miharu trouva enfin la réserve. Elle vit ecrit sur la porte : " Attention, ... " le reste était trop effacé par le temps. Une fois la porte ouverte, Miharu la bloqua avec une vieille chaise toute pleine de poussière, l'interrieur aussi était poussiereux. Elle ce demandait depuis combien de temps cela n'avait pas était néttoyé... Miharu tapota légèrement contre les murs pour chercher la lumière mais avec réfléxion, elle s'aperçut que la lumière était à l'extérrieur ... << Je suis stupide hihi ~~ >>. Elle découvrit toute sorte d'objets extraordinaire, il y avait des tas de livres ainsi que des vieux bureaux tout abimés ainsi que les chaises qui vont avec et qui sont tout à fait dans le même état. Elle fouillait de partout, et puis une idée lui traversa l'esprit, elle ce dit que si elle vendait certaine choses, elle pourrait avoir de l'argent !! . Elle regarda en l'air et apperçu une boîte sur une étagère, elle prit une chaises, mais celle-ci était trop habimée pour montée dessus, comme toute les autres d'ailleurs ... sauf une ! Celle qui était placée contre la porte, Miharu ce dit que la porte tenait bien toute seule et que même si elle se refermer, elle pouvait toujours l'ouvrir de l'interrieur. Alors elle plaça la chaise et pris la boîte, celle-ci était entourée de fils, surment pour la fermée comme il faut enfin bref.... elle l'ouvrit. Dedans s'y trouvée des photos dattante de Kyuu School. Elle était étrange, l'ecole n'avait pas beaucoup changée. Miharu observée attentivement les photos, elle s'apperçut qu'il y avait un jeune homme sur celle-ci... elle ne le voyais pas bien, sa forme ressemblait à celle d'une ombre... peut être le garçon qui a pris les photos. //BAAM// ... Qu'est-ceque c'est ?! Oh c'est rien simplement la porte qui c'est refermée par un coup de vent ... //TING * // ....Hein ? ...
Miharu se jeta sur la poignet : << Oh non ! en claquant ... la poignet de l'autre coté est ... tombée .... >>
Miharu était à présent bloquée, enfermée et ça pour combien de temps ? Elle décida de hurlée de toute ses forces pour que quelqu'un l'entende et vient lui ouvrir ...



Le temps peut paraître long, dans des moments dont les circonstances sont horribles, Miharu pleurait, elle avait peur ... Elle n'avait jamais ressenti une telle peur ...La lumière clignotée, elle avait l'habitude des films d'horreur, mais là c'etait la réalité, elle s'imaginer tout plein de choses atroce qui pourrait lui arrivé... Mais elle eu une idée, appeler Sinead ou quelqu'un qui puisse lui ouvrir, elle prit son portable. Elle n'avait plus de réseaux, mais lorsqu'elle bougée, elle en avait. Elle chercha dans son repertoire le numéro de Sinead, mais soudain, le téléphone s'arreta, il n'y avait plus de batterie.
Il ne restait plus qu'une choses à faire

<< A l'aiiide !!!!! >>


Dernière édition par SAEKO Miharu le Ven 20 Aoû - 0:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Itaak Lewis, got it ?

messages : 168
ici depuis : 23/06/2010

MessageSujet: Re: Et le loup souffla ... [PV LEWIS Raphaël ]   Mer 18 Aoû - 12:11

    Généralement, à Kyuu High School (un nom faisant étrangement penser à High School musical), quand il était vers minuit, personnes ne trainaient dehors. Déjà parce que si un surveillant venait à trouver un élève roder ailleurs que dans sa chambre, ce gars-là était foutu ! Mais aussi parce qu'il fallait avoir la très bonne idée de s'aventurer dans le noir complet pour aller on ne savait où. Saeko l'avait fait elle, et Raphi était parti pour faire pareil. En effet, oublions le fait que maintenant la jeune fille soit enfermé dans une réserve pour se concentrer sur le jeune blondinet qu'est Raphaël.
    Celui-ci était resté pas mal de temps avec des amis, pour discuter de tout et de rien. Il fallait dire, c'était rare pour lui de passer du temps le soir avec eux, étant dans un appartement en ville et eux dans des chambre dans leur école. Ce jour-là, il avait prévu de rester jusqu'à 21h pas plus, pour ensuite rentrer chez lui avant de se faire prendre et disputer sévère. Sauf qu'il était resté un peu plus longtemps et entre deux petits verres d'alcool il regarda l'heure sur son portable: omg ! Presque minuit ! Sur le coup il avait bien failli recracher tout sur ses potes, sauf qu'il englouti tout le verre d'un coup, salua ses amis à la va-vite en enfilant son sweat jaune et fonça droit vers la sortie. Sauf qu'il pensa: s'il sortait par la porte principal, il verrait surement des surveillants roder partout ! Alors il prit la porte de secours, en cas d'incendie, toujours aussi discrètement en courant avec ses bruits de chaussures résonants dans tout les couloirs, et fut enfin sorti de l'école en un rien de temps. Il avait été assez rapide, il commença à marcher alors vers le chemin menant vers la réserve avec tout pleins de choses à l'intérieur. La scène faisait assez film d'horreur, pensa Raphi en passant à côté.
    Soudain, alors qu'il allait se sortir un chewing-gum pour se débarrasser de ce mauvais gout d'alcool dans la bouche, il entendit un bruit venant de la réserve. Il se retourna brusquement, sentant un léger éclair passer dans son dos. Mais rien, il avait sans doute rêvé. Soudain il re-entendit un bruit, sauf que cette fois-ci il entendit clairement une voix de fille crier ''À l'aide'', tout en répétant la phrase. Il se tourna alors pour se mettre à courir et crier:

    '' Où tu es?!! ''

    Raphaël avait très bien entendu la voix de Saeko, la petite Rioter qui voulait à tout prie lui exploser son portable à chaque fois qu'ils se croisaient. Il arriva directement à l'endroit où il avait entendu pour la dernière fois sa voix: c'était un assez grand bâtiment, là où on mettaient quelques vieilles affaires scolaires qu'on gardaient pour plus tards, ne sachant pas s'ils fallaient les jeter à la poubelle ou non. Raphi resta muet et toqua à la porte gentiment:

    '' Toc toc ! C'est le grand méchant loup qui vien voir sa mamie~ ''

    Oui, la mamie c'était Saeko. Puis, il buta avec son pieds dans quelque chose, et s'accroupit pour voir ce que c'était: avec le peu de lumière qui se trouvait dehors, il ne savait pas trop ce qu'il venait de toucher. Il se releva alors avec l'objet en main et se rendit compte que c'était juste la poignée de la porte qui c'était enlevé.. Qui c'était enlevée?! Cela voulait dire que la jeune fille était coincée à l'intérieur. Raphi lui fit alors remarqué qu'elle n'était pas très fine de s'être enfermée toute seule, puis s'adossa à la porte et lui lança avec un sourire aux lèvres très peu rassurant:

    '' D'accord. Je t'ouvre si tu m'offres quelque chose en retour ! Sinon.. Je vais m'écrouler sur le sol et dormir jusqu'à demain ~ Tant-pis si tu cries, personnes ne viendra te sauver à part moi. Huhu~ ''

    Saleté de Raphaël. Très galant avec les filles, surtout les Rioters.
Revenir en haut Aller en bas
Invité, got it ?
Invité


MessageSujet: Re: Et le loup souffla ... [PV LEWIS Raphaël ]   Ven 20 Aoû - 0:23

Miharu n'en croyait pas ses oreilles, il venait de lui proposer de lui ouvrir contre quelque chose ?! Mais il est fou ! Mais bon, Miharu n'avais pas le choix alors ... << Une pizza, ça te vas ? >> ... Le jeune garçon ne repondit pas, il s'etendait peut être à une proposition plus interressante. Il était hors de question que Miharu aille au delà de lui offrir une pizza ...
Elle avait de plus en plus peur, la lumière était à deux doigts de griller, et puis il y avait plein de toiles d'araigné, pour Miharu, c'était un énorme cauchemard. Soudain, elle comprit qu'elle devait proposer une autre invitation quand elle entendit " Stupid' Raph' " lui dire bonne nuit. Elle lui hurla que si il n'ouvrait pas la porte, quelqu'un finirait bien par le voir endormit par terre, lui ouvrirait et Miharu dirait qu'il a essayer de l'enfermer pour lui faire peur et que celui-ci ce fera punir. Un rire echappa de la bouche du jeune pervers, elle sût qu'elle devait trouvée autre chose ... << Hum... Si tu m'ouvre je te donnerais du SAKE !! >> Raphi' ria encore, c'est vrai que Miharu n'avait pas était très maligne sur ce coup-ci...
La lumière éclairée de moin en moin, et Miharu avait de plus en plus peur. Assise sur un vieux bureau aussi poussiereux que inconfortable, elle s'imaginait que Raphaël n'avait pas de coeur, pour laissez une jeune fille seule presque dans le noir en train de pleurait toute les larmes de son corps, c'était extrêmement cruel de ça part, Miharu n'oublieras pas en sortant ( si un jour elle parvient à le convaincre ... ) de le faire payait tôt ou tard ! Mais bon, laissons la rage de coté pour l'instant, surtout que Miharu avait faim ... Elle supplia encore et encore Raphaël, mais sans résultat. Il allait la laissée mourrir de faim et de soif s'il continuait ....

<< Espèce d'abruti, ouvre moi tu me laisse crever dans la peur, la soif et la famine !! >>


Miharu exagère souvent mais c'était pour la bonne cause là ! Elle réfléchissait, elle ce demandait s'il ne valais pas mieux de lui faire une meilleure proposition. Non ! Hors de question pour Miharu de perdre espoir en ce rabaissant à lui ! Mais elle ne voulait pas le faire punir, malgrè les nombreuses photos qu'il avait pu prendre d'elle pour les montrès à ses amis, il était très gentil et amusant même si il a une réputation de pervers. D'ailleurs, pour lui changeait légèrement les idées, elle lui inventait des surnom : Raphinouu' ; Stupid' Raph' ; Pervers' Raphi' ; Raphaël le chevalier très chiant ..etc..etc...
Mais bientôt, la lumière grilla complètement alors Miharu décida de lachait prise en acceptant de marchandait avec lui ...

<< Okay .... J'accepte de t'offrir une nouvelle proposition ... Un bon restaurant tout les deux, ça te vas ? >>
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Itaak Lewis, got it ?

messages : 168
ici depuis : 23/06/2010

MessageSujet: Re: Et le loup souffla ... [PV LEWIS Raphaël ]   Dim 29 Aoû - 23:30

[HS: omg ! Désolée du temps de réponse, j'ai été une semaine absente et je n'avais pas remarqué ta réponse jusque là T_T encore désolée !]

    Raphaël était assez amusé de cette situation. La pauvre Saeko était bloquée dans une réserve, à moitié dans le noir et avec un gars tel que lui qui lui faisait du chantage pour lui ouvrir la porte qui avait légèrement perdu sa poignée. toujours adossé, il l'écoutait trouvé un moyen d'échange pour qu'il lui laisse sortir. Elle lui proposa alors une pizza, il souria en baissant la tête pour mettre ses cheveux en avant puis se redresser pour leur donner un vif geste de la tête et les amener vers la droite, ses mains étant occupées dans les poches de son baggies. Il attendit qu'elle lui fasse une autre proposition, puis pour la faire encore plus stresser il commença à faire semblant de marcher en dehors de la réserve en lui lâchant un ''Bonne nuit''. Mais s'en rendant compte elle lui cria dessus pour qu'il reste là et l'aide à sortir. Elle lui proposa alors du sake. il se mit à lâcher un petit rire amusé, ne buvant jamais de sake, puis il resta toujours devant la porte sans l'ouvrir. elle peut bien lui offrir plus qu'une pizza ou du sake ! ..

    << Okay .... J'accepte de t'offrir une nouvelle proposition ... Un bon restaurant tout les deux, ça te vas ? >>

    C'était déjà plus intéressant. Raphaël s'imaginait déjà dans un restaurant assis en face de Miharu à discuter tout les deux en riant pour tout et pour rien. à cette idée il commença à fermer les yeux et sourire bêtement, l'imaginant la déshabiller et.. bon après c'est censuré. il se réveilla de ses pensées perverses et se décida à lui ouvrir. il était vrai que laisser une fille enfermée dans un vieux local tout poussiéreux était quelque chose de vraiment méchant, et sadique. Lui ne l'était pas du tout, et avant qu'il ne se fasse déchiqueter par cette fille, il se devait de lui ouvrir cette fichue porte. Alors il lui lâcha en tendant la poignée:

    '' Ok, ok. Je t'ouvre. Mais on n'ira pas au restaurant.. on ira... chez moi. ''


    Héhé. Rien de mieu que d'amener une jeune fille chez lui pour ensuite la draguer et faire des choses avec elle. il planta alors la poignée dans le trou de la carrure et commença à tourner pour ouvrir la porte. Il se mit alors à rentrer violemment dans la réserve et tout en fermant violemment la porte, il lança à Saeko tout en l'a retenant:

    '' Hep hep hep ! tu ne vas pas partir maintenant ! ''


    Sauf que. En refermant la porte, il refit tomber la serrure, enfermés. oui, sauf que cette fois lui aussi était enfermé, et avec une tigresse. il se mit alors à lâcher un petit ''Merde'' et tourna la tête vers la rioters, tout en tremblant de peur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité, got it ?
Invité


MessageSujet: Re: Et le loup souffla ... [PV LEWIS Raphaël ]   Dim 5 Sep - 0:31

[ T'inquiète pas, par contre vu que j'ai eu ma rentrée scolaire et tout et tout, je serais moins présente =S ]

Lorsque le garçon ce retourna en lachant un petit " Merde " de sa bouche, Miharu avait un visage crisper... Elle semblait sans vie, mais par ces yeux grand ouvert elle pu voir le jeune rioter trembler et s'inquietait. Le jeune perver posa sa délicate main baladeuse sur l'épaule de la jeune fille, celle-ci toukours immobile lui sauta dessu pour atterir dans une position assez délicate. Elle était assise sur son ventre, les genou posés sur le sol, les mains sur le sol aussi mais à chaque coté de la tête de Raphaël, c'est cheveux tombé un peu sur le visage du jeune homme. Puis une voix pas très agréable a entendre, de Miharu biensur, hurla << CRETIIIIIN >>, un énorme blanc apparu dans la réserve où il n'y avait qu'un brin de lumière pour éclairé, on y voyait mal mais on pouvait constater que Miharu rougissait, elle s'apperçue de la position donc elle etait, encore ceci n'etait pas trop grave, mais c'est surtout qu'elle était sur un pervers...
Après 5 minute de rougissement énorme, qui faisait apparament rire le jeune abruti, elle décida de ce levée pour allez s'assoir sur un vieux bureau. Elle nettoya l'endroit où elle voulait posée son fessier et puis se posa. Elle regarder Raphaël, toujours par-terre, avec son plus triste regard, puis elle pleura...


<< On ne sortira jamais d'ici ... >>


Le garçon ce leva, ce nettoya derriere lui ( c'est vrai que le sol était une des partie les plus poussiereuse ) et posa sa main si douce sur le visage rempli de larmes de la rioter, celle-ci tourna la tête, elle ne voulait pas le regarder, pas celui qui l'avait fait pleurait.. Malgrè ça elle commencer à s'attacher à Raph' ... Mais elle risquait de lui faire la tête pendant longtemps à l'école, enfin, si ils sortent de là un jour ...


Miharu entendit le garçon parlait, elle se retourna, le vit avec un grand sourire. Dans les quelques mots qu'elle pu entendre il y avait : " Il " ; " Faut " ; " recréer " ; " la "; " race "; " humaine " .
La jeune fille ne voulait pas plaisantait ... quoi que le jeune homme semblait sérieux enfin bon, c'est sans importance, pour Miharu, ils allaient crevaient ici, soit de soif, soit de faim.
En pleine déprime, la jeune demoiselle alla s'assoir dans un des coins, et chantonnat une chanson triste. Elle avait héritée de la voix de sa mère, une magnifique voix, qui pouvait réalisé n'importe quel type de chanson, a part peu être le Hard Rock .. Bref, c'était une voix douce, et calme, quand Miharu chantait, on avait l'impression de voir une autre fille, elle qui est souvent déchainée, folle dingue, rigolote etc .. etc.. Lorqu'elle chantait on voyait sa mère, ce qui n'etait pas forcément une bonne chose. La musique était un air inconnu de l'oreille des personnes autre que elle et sa defunte mère, ça raisonné, un air triste et malade, avec une pointe de sombre et ensuite de mélancolie puis ça revenez à la joie pour repartir sur du sombre , Etc ...


Elle ne chantonnait que lorsqu'elle était triste, ou seule. Des larmes coulaient, de plus en plus de larme... Pour en finir à ne plus chantait, cette chanson... qui rapellait tellement de choses.
Puis elle regarda le jeune homme.
<< Sais-tu ce que ça fait, de perdre une personne qu'on aimait tellement, à cause de nous même .. ou du moin pas vraiment nous ... >>

Normalement, Miharu ne pose jamais ce genre de questions, elle a peur, peur qu'on la prenne pour un monstre, pour elle c'est ce qu'elle est, mais elle est aussi rêveuse, elle n'accepte pas la vérité.
Ah ce genre de questions, il est difficile de trouvait quelqu'un " normale ". Miharu voulait que Raphaël la trouve extraordinaire ... Elle commençais vraiment à s'attachait. Habituellement, elle l'aurait tuer, et peu être mangeait de peur de mourir de faim, mais elle n'avait pas le courage, pas le courage de lui faire du mal, serait-il entrain de devenir un ami ?



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Itaak Lewis, got it ?

messages : 168
ici depuis : 23/06/2010

MessageSujet: Re: Et le loup souffla ... [PV LEWIS Raphaël ]   Dim 5 Sep - 1:03

Spoiler:
 

    Raphaël avait eu peur que ça fin était proche. Mais au lieu de se faire étripé sauvagement par Saeko, elle se jeta sur lui pour le mettre à terre et lui crier ''crétin'' dessus. il resta fixé sur elle, n'osant pas trop bouger ses mains qui étaient le plus éloignés du corps de la jeune fille. en effet, elle venait tout juste de s'asseoir sur son ventre, ses cheveux lui touchant le visage.. si elle avait été plus bas elle aurait pu légèrement sentir la bosse qui c'était formé dans son pantalon pendant un laps de temps /baam/
    Mais finalement elle se releva pour aller s'asseoir et commencer à désespérer. Raphaël, lui, voyait ça d'un très bon œil: Ils étaient seuls tout les deux dans un endroit sombre, personnes ne pouvaient savoir qu'ils étaient là ou même les entendre. Rien que d'y penser il se releva en souriant bêtement et s'essuya un peu ses vêtements qui avaient été quelque peu salit par le sol poussiéreux de la réserve. Puis il s'approcha d'un pas d'elle pour lui sécher ses petites larmes, mais elle lui tourna la tête. Inquiet de la voir aussi triste, il voulu un peu lui faire changer les idées et sûr de lui, lui lança:

    '' Profitons-en alors. Il faut recréer la race humaine ! ♥ ''


    Il l'a vit se retourner vers lui et eu le réflexe de se protéger les noisettes. D'habitude, Miharu était bien le genre de fille à lui donner un bon coup là où ça fait mal après qu'on lui ai dit un truc assez gênant pour elle. sauf que cette fois-ci elle alla s'asseoir dans un coin pour se mettre à murmurer une mélodie. Celle-ci était calme, et tranquillisa un peu l'animal qu'était en Raphaël. Les chansons de Saeko serait t-elle mieux que des tranquillisants pour Ours? En tout les cas, le jeune blondinet se tû et s'asseya en face d'elle pour l'écouter jusqu'au bout. Une fois finie, elle se remit à pleurer. Mais ce qui étonna le plus Raphi fut sa question qu'elle lui posa peu de temps après:

    << Sais-tu ce que ça fait, de perdre une personne qu'on aimait tellement, à cause de nous même .. ou du moins pas vraiment nous ... >>


    À vrai dire, Raphaël avait déjà frappé des personnes, qui soit disant ses amis Rioters disaient qu'il fallait le faire. Mais jamais il n'avait tué. À cette idée il pensa au fait qu'elle aurait pu tuer quelqu'un, ou que cette personne aurait pu être tué par une de ses amies. il ne savait pas trop en quoi elle voulait en venir, d'ailleurs il crû que tout cela avait un rapport avec la situation. Elle voulait le.. ?

    '' Pourquoi tu me dis ça tout d'un coup? .. tu veux me tuer? Haha. ''


    Raphaël se mit à lâcher un petit rire, puis voyant qu'elle ne plaisantait pas, s'arrêta subitement pour regarder ses mains. il était à présent assis, adossé au mur en face d'elle. une atmosphère assez lourde se mit à planer autour d'eux. Cela gênait quelques peu Raphi, qui se grattait déjà derrière la tête. pour ceux qui le connaissait bien, il ne faisait ça qu'en cas de grosse gêne. Puis, après un silence assez long, il répondit assez bas et sans avoir un ton joyeux ou triste:

    '' Non. Je n'ai jamais vraiment tué quelqu'un.. Je pense que je n'aurais pas survécu à ça. ''


    Il se souleva une mèche blonde, pour la mettre derrière son oreille, même si celle-ci revint sur ses yeux quelques secondes après. il n'osait plus trop l'a regardait en face, il préférait changer vite de sujet. se mettant à bailler de fatigue, et non d'ennui que je rassure la petite Saeko, il lança en changeant le sujet par un autre complètement différent mais qui se rapprochait plus de la situation actuelle dans laquelle ils étaient:

    '' Sinon.. pourquoi tu as voulu venir dans cette réserve? Tu cherchais quelque chose en particulier ou tu avais juste prévu le coup de la poignet de la porte qui tombe, toi criant et un preux chevalier qui vient à ta rescousse te sauver la vie? ... Sauf que cette fois-ci tu n'avais pas prévu que ce serait moi ce fameux chevalier? :D ''
Revenir en haut Aller en bas
Invité, got it ?
Invité


MessageSujet: Re: Et le loup souffla ... [PV LEWIS Raphaël ]   Dim 5 Sep - 1:41

Spoiler:
 


'' Sinon.. pourquoi tu as voulu venir dans cette réserve? Tu cherchais quelque chose en particulier ou tu avais juste prévu le coup de la poignet de la porte qui tombe, toi criant et un preux chevalier qui vient à ta rescousse te sauver la vie? ... Sauf que cette fois-ci tu n'avais pas prévu que ce serait moi ce fameux chevalier? :D ''
Cela fit sourire Miharu.

<< Comme si j'avais besoin d'un chevalier ;P ( quoi que ... ) Je suis juste venue ici en me baladant et en pensant trouver des trucs à vendre :DD >>

La jeune fille souriait bêtement, les larmes avaient disparue pour laissez place a un large sourire qui prennait tout son visage. Raphaël était l'une des rares personnes a reussir à la faire passait des larmes au rires. Elle se leva, et s'asseya juste à coté de lui, elle lui pris la main et avec un voix pure lui souffla tendrement dans l'oreille


<< Tu sais maintenant, on peut jouer, ensemble... toi et moi ... >>
Le garçon sembla faire un sourire pervers. Puis elle ajouta
<< Alors bouge pas, je vais chercher un couteau 8DD >>


Bizarrement le visage pervers disparu, pour laissait un visage choquer. La jeune fille ria en lui disant qu'elle plaisanter, et qu'elle voulait simplement voir la tête qu'il allait faire. Puis, un long silence...
Miharu eu soudainement froid, la pièce ce refroidissait. Elle ce blotie contre le jeune garçon pervers puis ferma les yeux, elle avait sommeil. Puis pour être plus confortablement installait, elle posa sa tête sur le haut des jambes du jeune homme, la tête retourner contre son ventre, fermant les yeux, en revant. Elle sentie une bosse ce formée juste sous elle, elle comrpis très vite ce que c'était, mais elle ne dit rien. Elle ne voulait pas s'enlever de là où elle était, pour une fois que c'etait confortable. Et de toute façon de la part d'un garçon comme Raphaël, c'est plus que normal. Le jeune homme était chaud, dans les deux sens du terme, mais celui dont je parle, c'est celui qui exprime la chaleur, c'est pour ça que Miharu resta bien contre lui. Peu être qu'il ne la prennait pas pour une folle... mais ... un truc non identifier fit mal à Miharu, serait-ce... non impossible.... Miharu sorti l'objet de la poche du jeune garçon se leva et explosa de joie, elle tenait enfin le portable du jeune garçon, elle pouvait l'éclater ! mais elle n'en n'eu pas envie alors elle le renda. Pourquoi réagissait-elle comme ça, elle devenait stupide ? ou peu être elle tombait amoureuse, après le temps passé avec lui seul à seul ...
Elle repartit allongeais sa tête sur les cuisses du jeune homme. Cette fois-ci elle garda les yeux ouverts. Elle fixa longuement le garçon avec un air tendre, soit c'est parcequ'elle est seule et que ça lui donne des idées... soit c'est parcequ'elle était amoureuse, elle ne préférais aucune des solutions ...
Miharu changea de position, elle s'asseya. Toujours collait au jeune garçon, elle le regarda dans les yeux, arrangea une meche, qui se replaca à son endroit .. , puis souria légèrement. Elle posa sa petite main sur la joue du garçon et avanca sa tête, un court instant elle ce demanda si c'était réelement bien ce qu'elle faisait, et puis le temps de réfléchir et sa bouche avait dejâ touchée celle du garçon...




Désolé c'est un peu court U.O''
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Itaak Lewis, got it ?

messages : 168
ici depuis : 23/06/2010

MessageSujet: Re: Et le loup souffla ... [PV LEWIS Raphaël ]   Dim 5 Sep - 3:06

[T'en fais pas, je trouve pas ton Rp court 8D Le mien est pire]
Spoiler:
 

    Les mots de Raphaël avait bien fait rire Saeko qui c'était levé de là où elle était pour s'asseoir prêt de lui. Elle commença par lui prendre la main, il eu un petit geste de recule mais se laissa faire surtout quand elle lui lança qu'ils pouvaient jouer ensembles. Cela le fit même sourire, mais un peu moins quand elle lança qu'elle allait chercher un couteau. Neh? Un couteau? Il cru à une plaisanterie, mais venant d'elle c'était peut être possible qu'elle parte vraiment en chercher un. Mais cette fois-ci c'était une plaisanterie, elle c'était bien moquée de lui. Il souffla un peu, mais un peu moins quand elle posa sa tête sur ses cuisses. Il senti son cœur battre et il se retint de baver sur elle (ouais c'est vrai quand même 8D). Il l'a laissa s'installer confortablement, l'a regardant en souriant. C'était peut être mieux ainsi, que la voir s'excité car elle était coincée là. Peut être qu'il avait bien fait finalement d'aller dans la réserve et s'enfermer dedans !
    Un moment, elle sortie de sa poche son portable. oui, celui où il prenait des photos, mais apparemment Saeko ne cherchait pas à le faire exploser. Au contraire elle le lui rendit tranquillement, comme si c'était une sorte d'avertissement. Elle se recoucha alors sur ses genoux, sauf que cette fois elle le regardait. Raphaël n'eut pas le temps de lui dire quoi que ce soit qu'elle s'asseya et passa sa main sur sa joue. Il resta un moment fixe, lui disant ce qui lui prenait, puis il l'a vit approcher son visage du sien:

    * Ha ! Je rêve je rêve je rêve ! Noon, elle va pas le faire? Si? J'y crois pas.. noon non N... Ha bah si. *


    Raphaël qui était à présent comme une statue se laissait embrassé par une fille. C'était nouveau pour lui, pas les bisous, mais le fait que ce soit Saeko et qu'en plus c'est la fille qui se décide à embrasser la première. Han, il aurait tant voulu que ce soit lui qui l'a surprenne. mais en tout les cas elle embrassait plutôt bien la petite ! Dure à cuir, mais douce quand il le faut. Le baisé fut tout de même de courte de durée, mais pour un premier avec elle ce n'était pas si mal. Tout en l'agrippant contre lui, il lui lança:

    '' He mais c'est que t'es une coquine toi ! Tu m'embrasses comme ça, sans prévenir. ''


    Il l'a serra fort dans ses bras, tout en lui faisant un petit sourire. Cela changeait des fois où elle le poursuivait en râlant, cette fois-ci elle semblait plus calme que d'habitude. Il lui fit un petit bisou sur les lèvres encore une fois, puis la joue et finit par s'écarter pour se lever tranquillement. Il regarda dehors si personne n'était là, de peur qu'on les déranges et lança alors à Miharu tout fier:

    '' Allez, maintenant avoue que je te fais craquer ~ /bam/ ''
Revenir en haut Aller en bas
Invité, got it ?
Invité


MessageSujet: Re: Et le loup souffla ... [PV LEWIS Raphaël ]   Dim 5 Sep - 11:24

Spoiler:
 

Le garçon serra Miharu contre lui, elle le laissa parler et ria quand ill lui dit qu'elle était une coquine.
Puis il ce leva et regarda dehors


<< Allez, maintenant avoue que je te fais craquer >>


Il semblait fier. Miharu lui avoua qu'elle ne savait pas vraiment mais qu'elle aimerais le connaître, mieux et plus personnellement. Elle sourie, toujours bêtement mais avec une pointe de perversitée, oui Miharu est une être normale, et perverse //sbam//
Elle le regardait, à moitié alongé, le bras tendu pour avoir la main sur le sol et le buste qui ne le touchait pas.
Et puis la jeune fille trouvait le garçon de plus en plus magnifique, deja qu'il était mignon .. La lumière de la lune éclairait son visage, il semblait innocent ... oui, mais juste semblait. Tout à coup, Raphaël sorti son portable et pris une photo de Miharu, ce qui changeat le sourire mignon de la jeune fille en sourire sadique...
Puis elle réfléchit ..


" Baah tant pis, de tout façon si je le chope son portable, je supprimerais la photo 8D "

Miharu devenue toute rouge, elle était génée, elle avait une soudaine envie d'allez aux toilettes ...
Alors elle ce leva et pris son courage à deux mains et le dit à Raphaël pour qu'il ne regarde pas. Il y avait des toilettes dans le fond de la réserve, mais il n'y avait aucune porte ... En plus le plus genant c'est que Miharu portait un pantalon slim, donc elle devait le baisser jusqu'en bas de ces chevilles pour pouvoir baissait sa culotte. Après cette action, elle pris place sur le trône et fit ce qu'elle avait à faire,en même temps elle observée le garçon qui c'était retourner, peut etre pour ne pas la génée en la regardant, lui en rechanve, regarder la fenetre... Une fois que Miharu finie, elle remonta tout ses vêtements et retourna près de Raphaël pour le serrer fort contre elle. Elle entendait le coeur du jeune homme battre, celui de Miharu battait à la même vitesse, ils battaient vitent. Miharu soupira et bailla. Elle était toujours fatiguée mais n'osez pas dormir, malgrè la confiance qu'elle avait envers le garçon, c'était toujours un garçon, on ne pouvait pas s'attendre à ce qu'il pourrait faire. Elle alla dans un coin, et sorti son portable, et puis se souvena qu'il n'avait plus de batterie. Au loin dans la réserve, elle vit une trousse et un cahier, elle les pris. Dedans la trousse se trouvait des stylos, une gommes, et trois crayon à papier. Elle sorti un de ces crayon et ouvra le cahier, il était vierge alors elle pris la décision de dessinér dedans. Mais très vite la fatigue la ratrapa. Elle tomba de fatigue sur le sol ..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Itaak Lewis, got it ?

messages : 168
ici depuis : 23/06/2010

MessageSujet: Re: Et le loup souffla ... [PV LEWIS Raphaël ]   Dim 5 Sep - 14:00

Spoiler:
 

    Comme beaucoup de filles, elle lui expliqua qu'elle voulait bien le connaitre avant de lui dire qu'elle l'aimait. Raphaël se gratta les yeux en fronçant les sourcils, cela voulait dire qu'ils devraient discuter et tout et tout. enfin, cela ne le dérangea pas tant que ça, il voulait depuis un moment mieux connaitre Miharu. Car à part savoir qu'elle détestait ce faire prendre en photo, il ne savait pas ce qu'elle aimait ou détestait. d'ailleurs il profita pour prendre une photo d'elle alors qu'elle était assise au sol.

    " Baah tant pis, de tout façon si je le chope son portable, je supprimerais la photo 8D "

    Raphaël rangea rapidement son portable, quand il l'a vit se lever et marcher vers lui. il crû qu'elle allait finalement réussir à le casser, mais au lieu de se déchainer sur lui pour le prendre elle lui expliqua qu'elle devait aller aux petits coins et qu'il ne devait pas regarder. Il se mit à rougir et se retourna en lâchant un mignon petit ''Promis'' et regarda alors par le reflet de la fenêtre avec le verre et la luminosité de la lune, Saeko aller se poser sur le trône. Il lâcha un petit rire car il l'a voyait pisser derrière lui. Bon après faut aimer voir par la fenêtre le reflet d'une fille faire ses besoins.. Une fois revenue elle lui fit un câlin, puis repartie pour aller chercher un cahier et une trousse. Sauf qu'elle s'effondra sous le sol après avoir ouvert le cahier. Raphaël sursauta et s'approcha d'elle tout stressé, il ne savait pas trop si elle c'était évanouie ou si elle était morte. Il mit sa main sur son sein, lâcha un ''oops'' et l'a mit sur son ventre pour la secouer:

    '' He. T'es vivante? .. ''

    Le jeune blondinet posa son oreille au niveau de son coeur, il semblait battre encore. puis il entendit comme un petit souffle, celui d'une fille qui dormait. Rassuré, et surtout ce disant qu'il c'était excité pour rien. Il se coucha à côté d'elle en lui lançant un ''bonne nuit''. il lui prit sa main et l'a serrant, mettant son autre main derrière la tête pour faire coussin. Il l'a regarda alors dormir en souriant et commença à parler tout seul:

    '' Mais tu sais Miharu.. Je suis avec Hikari. Je ne sais pas trop si on finira ensembles, si tu vois ce que je veux dire.. Déjà qu'entre nous deux c'est assez compliqué, je me pose des questions sur ses relations avec les garçons. .. .. .. Ho quoi que moi je l'ai bien trompé là, avec toi. Haha, d'ailleurs en y pens.. ''


    Il resta silencieux, un long moment, puis lui lança:

    '' Tu dors plus, hein? ''
Revenir en haut Aller en bas
Invité, got it ?
Invité


MessageSujet: Re: Et le loup souffla ... [PV LEWIS Raphaël ]   Dim 5 Sep - 20:19

Le garçon parlait seul, enfin c'est ce qu'il pensait, Miharu l'écoutait depuis le début, quand il lui demanda si elle ne dormait plus, elle poussa un petit rire étrange en disant qu'elle ne dormait pas depuis qu'il parlait.
Puis elle se leva pour s'asseoir


<< Tu sais tu ne la pas vraiment trompée et puis je ne savais pas désolé ^^' >>


La jeune fille était géner, le garçon qu'elle venait d'embrassait était avec une autre. Pourquoi cela lui faisait toujours pareil ? Enfin à quoi bon ... Miharu souriait toujours, mais cette fois, pas bêtement. Son sourire était un peu forceais. Ah quoi bon de sourire si une petite voix dans la tête nous hurle des insultes ou autres abominations qui est le réel de la personne. Miharu se mis sur le coté et s'alongea, sur le sol froid et poussiereux, d'ailleur cela la fit toussée. Elle avait des problèmes de respirations, alors pour elle, être apuyé sur ses côte c'était presque impossible, elle devait etre sur un matelas ou quelque chose comme ça. Elle toussa tellement que le jeune homme la regarda avec un visage stréssé, mais Miharu n'allait pas encore mourir, puis sa serait bête de mourir pour ça, et surtout ici ... Elle se voit mourir, dans un casino avec plein de frics' dans les mains, à 85 ans. M'enfin elle à le temps de tout ça. Sa toue ce calma, puis, vu qu'elle s'était vite relevé dans l'action de son toussement, pris le cahier et dessina. Elle représentait une femme étrange qu'elle avait vu dans un manga qui passait à la télé la derniere fois. Raphaël regarda mais ne dit rien. Une fois fini, elle posa le livre par terre ainsi que le crayon, se leva et s'étira. Elle marcha vers la porte, et puis s'énerva dessu, elle frappait avec ses points sur la porte


<< C'est une porte blindée ou quoi ToT >>


Les coups s'enchainés de plus en plus vite et s'arrêta lorsqu'un //CRAAK// raisonna dans la réverse. Puis le crie de Miharu raisonna aussi, elle n'avait rien de casser, elle s'était juste fait mal. Elle avait les larmes aux yeux et regarda le jeune homme qui semblait choquer. La jeune fille se retourna, et il y avait un creux dans la porte en fer là ou Miharu avait frappait. Soudain Miharu demanda a Raphaël de terminé sa phrase quand il a dit
'' Mais tu sais Miharu.. Je suis avec Hikari. Je ne sais pas trop si on finira ensembles, si tu vois ce que je veux dire.. Déjà qu'entre nous deux c'est assez compliqué, je me pose des questions sur ses relations avec les garçons. .. .. .. Ho quoi que moi je l'ai bien trompé là, avec toi. Haha, d'ailleurs en y pens.. '' .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Itaak Lewis, got it ?

messages : 168
ici depuis : 23/06/2010

MessageSujet: Re: Et le loup souffla ... [PV LEWIS Raphaël ]   Mer 22 Sep - 19:50

[Excuse moi de ne pas avoir répondu avant, comme Kei :S Tu m'en veux pas hein?]

    << Tu sais tu ne la pas vraiment trompée et puis je ne savais pas désolé ^^' >>

    Pas vraiment trompée? Haha. Bien sûr que si, en y pensant Raphaël se dégoutait lui même. il se demandait même ce qui lui avait prit de s'intéresser à toute ces filles, et simplement par le physique. Hikari, elle, était différente. Au début il ne l'a trouvait pas très sexy, avec ses cheveux mi-longs digne d'un garçon et sa petite poitrine. puis avec le temps il a commençait à lui trouver du charme et à présent il est total in love d'elle. Pour Miharu c'était différent, il l'a connaissait pour son côté brutal, mais il a craqué pour elle surtout pour son physique avantageux. en effet, il ne connait rien d'elle et de ces autres filles, alors qu'Hikari il sait très bien qu'elle adore le Ice Tea. Un peu perdu dans ses penses, il se réveilla enfin quand Saeko se mit à tousser violemment. il lui demanda si elle avait froid, mais elle semblait aller bien après tout. Il la laissa alors dessiner quelque chose, silencieux, puis la voir se lever d'un coup et casser la porte en métal.
    Sur le coup, le blondinet se leva pour voir si elle ne c'était pas cassé quelque chose, car la porte avait été salement amochée sur le coup. C'est à ce moment précis que miharu se mit à remettre en cause ce qu'il lui avait dit tout à l'heure, à propos de Hikari et d'elle, sur leur relation. Il essaya alors de se rappeler et fit genre, d'un air idiot:

    '' Ho, ben j'ai oublié je crois bien °0° ''


    Puis il préféra ignorer ce qu'allait répondre Miharu, en clair il lui fouta un gros vent, et s'approcha de la porte pour voir si avec ce trou fait dedans, il pourrait trouver un moyen de sortir; En tout les cas, cela leur à permit d'avoir plus froid, vu que le vent passait à présent par le trou. Celui-ci se trouvait alors à essayer de passer par le trou, mais bien sûr il était trop petit pour le faire passer le corps tout entier. Soupirant, il demanda même à Miharu d'essayer de sortir, mais c'était totalement impossible. Raphaël se remit à soupirer, vraiment désespéré de devoir rester coincer là, même s'il était plutôt bien en compagnie de Saeko. Puis, il se mit à regarder le toit en voyant une mouche passer par le dessus de son nez et aller sur la lampe, ne fonctionnant plus. Comme une ampoule éclairante au dessus de sa tête, il eut la merveilleuse idée de ..

    '' Et si on faisait la courte échelle? je te porte sur mes épaules et tu essaye de casser le plafond avec quelque chose? D'ailleurs, quoi? ''


    Raphaël chercha une quelconque chose par terre et vit alors un vieux balai coincé entre deux étagères, il l'a pris, enlevé la poussière qui c'était posé dessus avec le temps, et le donna à son amie:

    '' Essaye de casser le plafond avec ça. c'est idiot je dois l'avouer, mais mieux vaut essayer. ''

    Sur-ce, il se mit à genoux par terre, le dos montré à Saeko, faisant signe de la tête de poser ses jambes sur ses épaules.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé, got it ?


MessageSujet: Re: Et le loup souffla ... [PV LEWIS Raphaël ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Et le loup souffla ... [PV LEWIS Raphaël ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Sauter vers: